Gasset : « C’est vrai qu’on n’avance pas, mais… »

L’OM a fait match nul 2-2 en infériorité numérique contre l’OGC Nice, ce mercredi soir, en match en retard de la 29e journée.

Jean-Louis Gasset, OM © Icon Sport

Devant les médias, après la rencontre, le coach de Marseille, Jean-Louis Gasset, a affirmé ne rien pouvoir reprocher aux joueurs, à 10 contre 11 dès la 42ᵉ – exclusion litigieuse de Faris Moumbagna : « Satisfait ou déçu ? C’est les deux, un sentiment que malgré l’infériorité numérique, d’avoir donné le maximum pour gagner, en ayant eu deux face-à-face avec le gardien. Organisé, je ne peux rien leur reprocher. C’est vrai qu’on n’avance pas, mais on va continuer à y croire. Mais c’est vrai que physiquement, jeudi les prolongations, dimanche le match à Toulouse, mercredi le match en retard 10, une seconde mi-temps, physiquement avec les petits tracas que l’on a, mais je n’ai pas grand-chose à leur reprocher ».

Ne souhaitant pas commenter l’exclusion du Camerounais, et se voulant rassurant sur la cheville d’Amine Harit – « Rien de grave » -, le coach a poursuivi sur l’objectif en L1 : « Je vois que Lens est à 5 points de nous et qu’on les reçoit dimanche, on va lutter jusqu’au bout. Je ne sais pas où on finira, je l’avais dit en arrivant, on essaiera de faire le plus de points possible et après on verra. Mais on ne va pas lâcher et ce sera la meilleure équipe, l’équipe la moins fatiguée qui va jouer ».

L’OM est 8e de L1, avec un point de moins que Rennes (7e).

Un article lu 1586 fois