Veretout : « L’Europe est dans l’ADN de Marseille »

Jordan Veretout a tout donné, jeudi soir. Le milieu de terrain a indiqué avoir vécu l’une de ses plus belles soirées après la rencontre.

Jordan Veretout, OM © Icon Sport

Jordan Veretout a fini sur les rotules, jeudi soir, lors d’OM-Benfica. Le milieu de terrain a fini le match avec de terribles crampes qui l’ont empêché de disputer les dernières minutes du match. Le joueur a ensuite fêté la qualification avec ses coéquipiers, avec une énergie retrouvée. Il s’est confié en zone mixte, une fois l’euphorie retombée.

« On a été au bout de nous-mêmes ce soir, on a fait le match qu’on voulait faire, on a tout donné, pas mal de joueurs ont eu des crampes. Aller chercher cette qualification aux tirs au but est énorme, a-t-il lâché. On est très contents, on avait à cœur de faire ce résultat pour les supporters, cette saison n’a pas été tout beau tout rose, mais on n’a jamais lâché malgré les moments compliqués. On leur dédie cette victoire, ils ont été derrière nous de la première à la dernière minute. »

Veretout a apprécié les entrées des jeunes : « Ils ont fait le taf, ce n’était pas facile de commencer en quart de finale de coupe d’Europe. Je suis très content pour eux, ce n’est que le début de leur carrière, ils écoutent et travaillent bien. C’était un match avec beaucoup d’émotion. En première mi-temps on a poussé mais sans leur faire peur. Ensuite, on a eu des occasions et de l’autre côté Pau (Lopez) fait son job. »

« On va batailler jusqu’à la fin de saison »

L’ancien joueur de l’AS Rome pense avoir vécu l’une de ses plus belles soirées : « Une des plus belles. J’ai gagné une Ligue Conférence (avec l’AS Roma), c’était fort, maintenant je veux gagner la Ligue Europa avec l’OM, ça sera dix fois mieux ! On va récupérer, on a un match très important dimanche en championnat, avec des équipes devant nous qui ne veulent pas nous laisser passer, on doit montrer un autre visage en Ligue 1. » Il a admis qu’il y avait un truc particulier entre l’OM et la coupe d’Europe : « On sent cette ferveur, que l’Europe est dans l’ADN de Marseille, tout le monde rêve de vivre ces émotions. »

Enfin, Veretout a conclu en évoquant la saison compliquée. La qualification pour les demi-finales est une éclaircie dans la grisaille : « Oui, il y a eu des hauts et des bas cette saison, on n’a pas été irréprochables, on avait à cœur de gagner ce match, vivre une demi-finale avec toute une ville, nos supporters. Ça nous fait du bien parce qu’on prouve qu’on est une très bonne équipe, costaud, pas facile à bouger, ce soir on l’a démontré, on a mérité de gagner. On va batailler jusqu’à la fin de saison. »

Les joueurs de Benfica ont fini plus fort que les Marseillais. L’aspect athlétique posera question jusqu’au bout, cette saison.

Un article lu 1992 fois