Pantaloni pensait vivre un enfer au Vélodrome

Olivier Pantaloni, entraîneur de l’AC Ajaccio, s’attendait à une rencontre très difficile face à l’OM, au stade Orange Vélodrome. Les Olympiens n’ont pas été à la hauteur.

Olivier Pantaloni

En conférence de presse, Olivier Pantaloni a confié son étonnement face au niveau affiché par les Marseillais, samedi. Les hommes d’Igor Tudor ont été méconnaissables et se sont inclinés : « On s’attendait à vivre un enfer contre un adversaire en pleine confiance. Mais on voulait tout de même rester nous-mêmes. Quand on mène au score, on peut être une équipe difficile à mettre hors de position. C’est ce qui s’est passé en deuxième période, où on a été très sérieux. Après la défaite face à Clermont, je ne savais pas si c’était une chance ou un danger d’affronter l’OM. Peut-être que le fait d’affronter la lanterne rouge n’a pas motivé les joueurs de l’OM, surtout après qu’ils ont ouvert le score. Mais on a aussi peut-être fait le nécessaire pour les contrarier », a-t-il déclaré.

Les Phocéens ont manqué l’occasion de ravir la première place au PSG, qui a concédé le nul à Reims. La série qui s’annonce devrait être compliquée…

Un article lu 1449 fois