Pardo : « À Marseille, il faut se faire respecter »

Bernard Pardo, ex-joueur de l’OM (1990-1991), s’est exprimé avant le quart de finale retour de Ligue Europa contre Benfica.

Tifo OM-Brest Stade Vélodrome © Icon Sport

Dans un entretien à La Provence, l’ancien milieu de terrain a donné les clés pour passer l’obstacle du club portugais, en se rappelant un retournement de situation de l’OM en coupe d’Europe contre Lech Poznan, en 1991 : « Il fallait taper un grand coup et aller plus haut. C’était notre motivation. Ça doit aussi être celle de l’OM aujourd’hui. Cette équipe a beaucoup été attaquée, les résultats ne plaident pas en sa faveur, et la Coupe d’Europe peut redorer le blason de cette saison. Les supporters sont encore derrière eux, on l’a entendu à l’aller, c’était magnifique et émouvant, de n’entendre que les Marseillais dans le stade de la Luz ».

Bernard Pardo a poursuivi sur l’aspect motivationnel : « Il va falloir être costaud et se mettre dans la tête qu’on est chez nous, qu’on est à Marseille et qu’à Marseille, il faut se faire respecter. Il faut se mettre en tête que si on fait tout ce qu’il faut, on ne peut pas perdre. On a encore la chance de se remettre dans le droit chemin si on bat Benfica, ça serait merveilleux vu le début de saison ».

L’OM n’a qu’un but de retard sur le club portugais après le match aller. Espérons que les joueurs seront poussés par le Vélodrome, et renverseront une situation pour l’instant mal engagée.

Un article lu 1104 fois