Résumé match
OM - RB Salzbourg

Garcia a misé sur une défense axiale Luiz Gustavo-Adil Rami, Rolando étant trop juste. Le onze phocéen : Pelé - Sarr, Rami, Luiz Gustavo, Amavi - Lopez, Sanson - Thauvin, Payet, Ocampos - Mitroglou.

Thauvin lance le match

Le Vélodrome avait fait le plein pour cette rencontre, et l'ambiance au coup d'envoi était énormissime. Plus de 62 000 spectateurs garnissaient les tribunes du stade. Mitroglou a été signalé hors jeu, après une passe de Payet, sur coup franc, qui a surpris tout son monde (4e). Durant les premières minutes, les Phocéens sont restés très haut et ont pressé les Autrichiens. Ces derniers ne sont pas affolés et ont démontré leur maîtrise technique. C'est Thauvin qui a fait exploser le Vélodrome, sur un coup franc tiré au deuxième poteau par Payet. Le Phocéen a un peu manqué sa tête et le ballon a rebondi sur le bras (1-0, 15e).

Florian Thauvin

Les Autrichiens ont réagi, sans réussite

Les Phocéens ont continué de presser. Sarr a envoyé un missile, depuis l'angle de la surface, mais n'a pas trouvé le cadre (19e). Salzbourg est néanmoins revenu dans son match, conservant de plus en plus le ballon. Pelé a réalisé deux interventions, face à Dabbur (27e) et Lainer (29e). Thauvin a également pris sa chance, mais sans réussite (30e). L'OM a de nouveau semblé dominateur, en particulier au milieu du terrain, en fin de mi-temps, mais a manqué de justesse dans le dernier geste.

Les Marseillais sont revenus aux vestiaires avec un but d'avance. Un écart satisfaisant mais pas suffisant pour se rassurer en vue de la deuxième période, et du match retour. La solidité de la défense a été essentielle.



Coaching gagnant !

Les Autrichiens sont revenus avec d'autres intentions. Ils ont pressé très haut et l'OM a eu toutes les peines du monde à sortir. Pelé est intervenu hors de sa surface pour tirer ses coéquipiers d'une mauvaise situation. Ocampos s'est blessé et a été remplacé par Zambo Anguissa (52e). Pelé a sauvé l'OM d'une belle claquette (53e). Njie a pris la place de Lopez (60e). Placé sur le côté gauche, Njie n'a pas mis longtemps à se mettre en évidence. Servi en retrait par Payet, il s'est amené le ballon dans la surface et a trompé le portier autrichien (2-0, 63e).

Berisha (65e) et Dabbur (72e) ont bénéficié de nouvelles situations, sans plus de réussite. Thauvin s'est moins battu sur son côté, vraisemblablement touché derrière la cuisse, et les Autrichiens se sont procuré une occasion incroyable, Gulbrandsen trouvant le poteau, le portier marseillais étant battu (78e). Pelé a réalisé une nouvelle intervention décisive (79e). Germain a pris la place de Thauvin, visiblement au bout de ses forces (80e). L'OM a subi, mais n'a pas cédé, faisant preuve d'une énorme solidarité.

Cette équipe olympienne a souffert, ce soir. Elle a néanmoins obtenu un très bon résultat, en vue du match retour, dans une nouvelle ambiance de fadas. Que de caractère ! Il ne s'agit pas d'imaginer que c'est fini, il faudra faire le même match, en Autriche. Place désormais au championnat !

Infos sur le match

jeudi 26 avril 2018 (Saison 2017/2018) - 62 312 spectateurs

Arbitré par William Collum

Onze marseillais

Yohann Pelé, Bouna Sarr, Jordan Amavi, Adil Rami, Luiz Gustavo, Maxime Lopez, Morgan Sanson, Dimitri Payet, Florian Thauvin, Lucas Ocampos, Kostas Mitroglou, Remplaçants Florian Escales, Henri Bedimo, Rolando Jorge Pires da Fonseca, Grégory Sertic,

Les buteurs

Florian Thauvin (15') Clinton Njie (62')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM