Résumé match
OM - Athletic Bilbao

Rudi Garcia a aligné la grosse équipe. Mandanda, dans les buts, une arrière-garde Amavi, Rolando, Rami et Sakai. Un milieu récupérateur composé de Lopez et Luiz Gustavo. Une animation offensive avec Thauvin, Payet, Ocampos et Germain.

Les Phocéens ont commencé idéalement, Ocampos trouvant la faille après un superbe service de Thauvin, dès la 50e seconde (1-0, 1e). Mandanda a repoussé la réaction espagnole, du pied (7e). Payet a doublé la mise, d'une superbe volée, après une mauvaise relance basque (2-0, 14e). Les Marseillais ont continué à appuyer et Germain a vu son tir dévié en corner. Luiz Gustavo n'a pas su cadrer sa reprise (17e). Germain a été proche de profiter d'une passe en retrait mal assurée mais Herrerin a été plus vif (19e). Thauvin a tenté sa spéciale, mais elle n'a pas été cadrée (23e).

Lucas Ocampos

Le coup de main de l'arbitre aux Basques

Le rythme du match a baissé et Bilbao a tenté de sortir, sans grand succès. Il a fallu qu'il bénéficie d'un gros coup de main de l'arbitre, qui a sifflé un penalty sur un tir dévié régulièrement. Il a été transformé par Aduriz (2-1, 45+3e). Lamentable arbitrage !

L'OM a fait une grosse première période, ne laissant pas les Espagnols développer leur jeu. Dommage que l'arbitre portugais ait voulu la gâcher.

Dimitri Payet

Ocampos fait le break

Ocampos a quand même inscrit le troisième but, après un nouveau service de Payet, intenable ce soir. L'Argentin trouve le poteau rentrant (3-1, 58e). Et les actions se sont enchaînées : Germain a repris un coup franc de Payet mais sa reprise est passée à côté (61e). Njie, qui a remplacé Thauvin, qui semble gravement blessé, a repiqué depuis la droite mais sans se montrer trop dangereux (66e). Payet a servi Lopez, après un gros travail. Le minot n'a pas suffisamment appuyé sa frappe (70e).

Germain a cédé sa place à Zambo Anguissa (72e). Excellemment servi par Payet, Ocampos a piqué le ballon au-dessus du gardien mais Etxeita a sauvé sur sa ligne (84e). Sarr a remplacé Lopez (86e). Rolando, seul, n'a pas su cadrer sa tête, sur un corner de Payet.

Bilbao s'en est très bien sorti, tant l'OM a été dominateur, ce soir. Dommage que l'homme en noir lui ait fait cadeau d'un but. Les Phocéens se rassurent et peuvent préparer le match contre Toulouse avec sérénité. Un match superbe et qui fait du bien. Payet a notamment été exceptionnel. Seul (gros) point noir, la blessure de Thauvin.

Dans l'actualité de l'OM