Résumé match
OM - VAFC

Rudi Garcia a tenté une organisation différente, face au VAFC, associant Kostas Mitroglou et Valère Germain. Le onze marseillais : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Amavi - Lopez, Luiz Gustavo - Payet (c), Njie - Germain, Mitroglou.

Les Olympiens ont rapidement mis le pied sur le ballon. La première occasion a été l'oeuvre de Payet, dont le coup franc a été repoussé par le portier valenciennois (7e). Amavi a tenté une frappe qui a été claquée en corner par Perquis (10e). Mothiba aurait pu jouer un mauvais tour aux Phocéens. Sur un corner joué à deux, il a trop croisé sa tête, alors que Mandanda paraissait battu (11e). Les Valenciennois ont enchaîné les situations puisque Sakai a sauvé son équipe d'un superbe tacle dans les pieds de Mauricio, dans la surface (17e). Mandanda a ensuite détourné une frappe de Nangis, dans un angle fermé, du pied (22e).

L'OM s'est peu à peu installé dans une domination stérile. La dernière occasion de la première période a été pour Kostas Mitroglou, lequel a voulu contrôler alors qu'il était à quelques mètres du but. Njie avait pourtant réussi son centre (46e).

Clinton Njie

Les Olympiens ont peiné à se remettre dans le rythme et fait preuve de maladresse dans la surface nordiste. VAFC a quant à lui joué crânement sa chance.

Payet a enroulé un coup franc repoussé par Perquis sur Rami, qui n'a pu reprendre (52e). Mitroglou a été remplacé par Thauvin (59e). Njie a vu une tentative repoussée par Perquis, Luiz Gustavo n'a pu reprendre correctement (69e). Lopez est sorti, Anguissa est entré (72e). Mandanda a sauvé son équipe devant Mothiba, lors d'un un contre un de grande classe (73e). Le gardien olympien est également intervenu face à Ciss (81e). Perquis a encore sorti une volée de Germain (90e).

Les Phocéens sont donc allés en prolongation. Une très mauvaise affaire à ce moment-là de la saison. Mais ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes.

Jordan Amavi

Les Valenciennois ont peu à peu faibli, physiquement. Anguissa a servi Thauvin, qui n'a pas cadré sa reprise (98e). C'est finalement Amavi, d'un tir ni puissant, ni bien placé, qui a libéré le Vélodrome (1-0, 103e). Anguissa, esseulé et parfaitement servi par Rami à l'entrée de la surface, a tué deux gabians (108e). Payet a enlevé le ballon à Ocampos, qui armait un retourné, et expédié une tête sur Perquis, puis Njie n'a pas attrapé le cadre (110e). Payet a tenté un retourné, qui est passé au-dessus (111e).

Les Phocéens ont continué de se procurer des opportunités, sans pour autant les concrétiser. Ils ont finalement assuré l'essentiel : la qualification !

Dans l'actualité de l'OM