Résumé match
Konyaspor - OM

Le onze de Rudi Garcia : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Amavi - Anguissa, Luiz Gustavo - Thauvin, Sanson, Ocampos - Germain.

Les Olympiens se sont fait dominer, en début de match. Une maîtrise relativement stérile, Fofana a disposé d'une occasion et a pris sa chance, mais n'a pas trouvé le cadre (20e). L'OM n'a plus obtenu de penalty depuis janvier 2017, et c'est aussi vrai en coupe d'Europe. L'arbitre n'a pas cru bon siffler, alors que Sakai s'est fait accrocher dans la surface (32e). Les Phocéens ont semblé meilleurs, au fil des minutes. Luiz Gustavo a bénéficié de la dernière occasion de la mi-temps, expédiant un tir juste à côté du poteau du but turc.

Bien en place en défense, les Marseillais ont manqué de créativité et ont paru bien trop stéréotypés, en attaque.

Garcia

La seconde période n'a pas vraiment été plus animée. Les Olympiens se sont créés quelques situations mais ont systématiquement buté sur l'arrière-garde des Turcs. Skubic aurait pu ouvrir la marque, mais a tiré au-dessus (56e). Puis Ocampos a été privé d'un face à face avec le portier adverse par le biais d'un tacle de Filipovic (60e). Thauvin a bénéficié d'une double action mais a consécutivement buté sur Öztorun et Filipovic (61e). Payet a remplacé Ocampos, lequel donne beaucoup d'énergie mais peine à se montrer décisif (65e). Puis Thauvin a laissé sa place à Njie (69e).

Njie s'est fait accrocher par Moke, dans la surface, et l'homme en noir n'a pas bronché. Finalement, la rencontre a basculé sur une bousculade, à l'épaule, d'Amavi sur Bourabia, qui a paru se laisser tomber. Monsieur Kasarev, arbitre du match, a sifflé un penalty alors qu'il en avait refusé deux à l'OM. Il a également expulsé Amavi et Skubic a inscrit le premier but (1-0, 82e). Les Marseillais ont jeté toutes leurs forces dans la bataille, s'exposant à des contres comme celui d'Ezekiel, qui n'a pas fait mouche (90e). Njie a finalement égalisé, alors qu'on n'y croyait plus, sur un tir non cadré contré par Moke dans ses propres buts, dans les arrêts de jeu (1-1, 93e). Incroyable !

Njie

Ces Marseillais ont un gros mental. Néanmoins, de gros progrès restent à faire dans le secteur offensif, qui présente d'énormes lacunes. Le déchet et les sautes de concentration de certains joueurs constituent un sérieux problème. L'OM est second, avec 7 points, tandis que Konyaspor a 5 points. Le dernier match contre Salzbourg, au Vélodrome, sera décisif.


Dans l'actualité de l'OM