Résumé match
OM - NK Domzale

Après le nul du match aller (1-1) et celui concédé contre Angers, les Phocéens espéraient se rassurer, ce jeudi. Rudi Garcia a composé avec l'absence de Clinton Njie et le manque de rythme de Dimitri Payet.
Le onze marseillais : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Evra - Gustavo, Lopez, Sanson - Thauvin, Ocampos, Germain.

Comme lors du match aller, les Slovènes ont rivalisé, voire mis le pied sur le ballon, en début de match. Très agressifs, ils ont beaucoup gêné la construction du jeu des milieux de terrain olympiens. Ils auraient pu marquer par Blazic, qui s'est retrouvé esseulé mais a manqué sa frappe (5e), ou par Balkovec qui a trouvé le poteau sur un coup franc assez inexplicable (25e). Rami, blessé à l'épaule à la suite d'un gros contact, a été remplacé par Sertic (25e). C'est finalement Germain qui a ouvert le score, d'une tête bien ajustée (1-0, 28e).

La suite de la première période a réservé de gros duels physiques, dont les Phocéens ne sont pas toujours sortis vainqueurs. Certaines décisions arbitrales avaient d'ailleurs de quoi énerver, alors que les Marseillais prenaient des cartons et pas leurs adversaires. Germain aurait pu doubler la mise sur une reprise, avant la pause (43e).

La première moitié de rencontre a laissé un sentiment mitigé, alors qu'il y a eu beaucoup de déchet technique. Par exemple, Sanson manque parfois de concentration et perd des ballons faciles. Pour le reste, l'opposition a été étonnante.

La deuxième mi-temps a également débuté par des duels musclés, voire à la limite de la régularité. Germain a soulagé le Stade Vélodrome en inscrivant un joli doublé, après un joli numéro de Sanson, puis un centre de Thauvin (2-0, 55e). Les Slovène se sont peu à peu découragé, Ocampos a bénéficié d'une opportunité mais a manqué le cadre (63e). Anguissa a remplacé Lopez (63e), puis Doria est entré à la place d'Ocampos (81e).

Germain Thauvin

Le buteur, Germain, s'est mué en passeur pour Florian Thauvin, qui a réussi une belle reprise acrobatique (3-0, 85e). Sanson a tenté une dernière louche pour Germain, qui n'a su attraper le cadre (90e). Les Olympiens ont gardé le pied sur le ballon jusqu'à la fin du match, tandis que le Vélodrome fêtait cette belle victoire.

L'OM est qualifié pour la Ligue Europa, au terme d'un match lors duquel il a fallu aller au combat. Bravo aux joueurs, à l'entraîneur et à son staff ! Espérons maintenant que les dirigeants vont conclure quelques arrivées importantes.

Dans l'actualité de l'OM