Résumé match
NK Domzale - OM

Confronté aux absences de Rolando et Dimitri Payet, Rudi Garcia a donné sa chance à Grégory Sertic et Lucas Ocampos. La compo marseillaise : Mandanda - Sakai, Rami, Sertic, Evra - Sanson, Luiz Gustavo, Lopez - Ocampos, Germain, Thauvin.

Que dire d'autre que les Olympiens ont été lamentables, en première période. S'ils ont eu quelques occasions timides, ils ont surtout encaissé un but par l'intermédiaire de Vetrih, lequel a dévié un coup franc d'Ibricic (0-1, 12e). Et Mandanda a évité le pire en sortant une tentative de Firer. Une entame catastrophique, donc, et on ne peut pas dire que l'OM ait su réagir. Les hommes de Garcia ont manqué d'agressivité dans les duels et n'ont pas su se montrer vraiment dangereux, que ce soit sur les actions de jeu ou les coups de pied arrêtés.

Difficile d'omettre le fait que Domzale ne dispose que d'1,5 million d'euros de budget et que son plus gros salaire atteint tout juste les 3 000 euros nets par mois. Ces Marseillais ont-ils le niveau du championnat slovène ? Cette première période a été honteuse et l'on peut imaginer que le technicien a élevé la voix, à la pause.

Peu de choses ont changé et les questions ont été nombreuses, en début de seconde mi-temps. Evra est-il capable de remporter un duel ? Lopez est-il en mesure de jouer rapidement ? Sanson a-t-il des problèmes de vue ? Rami connaît-il la règle du hors-jeu ? Finalement, Sanson a répondu à l'interrogation qui le concernait en plaçant un tir dans le petit filet, apportant un bol d'oxygène à ses partenaires (1-1, 63e).

Outre un joli extérieur d'Ocampos (70e), les Olympiens ont ensuite peiné à se créer des occasions franches. Thauvin est sorti, Njie est entré (75e). Mandanda a effectué une jolie et importante parade (81e). Lopez a cédé sa place à Anguissa (83e), puis Germain à Cabella (86e). Evra a ponctué sa prestation par une faute évitable à quelques mètres de la surface. C'est ce qu'on appelle l'expérience ?

Patrice Evra

L'OM a évité le pire mais a rendu une copie très insuffisante. Le niveau affiché s'est révélé très inquiétant. Si Domzale contrecarre la tactique et le fond de jeu olympien, qu'en sera-t-il des autres adversaires ? Espérons que la lourdeur de la préparation explique le niveau très limité affiché par certains.

Dans l'actualité de l'OM