Résumé match
KV Oostende - OM

Rudi Garcia avait fait un choix fort, pour cette rencontre, envoyant Patrice Evra sur le banc de touche. Il faut dire que le défenseur ne semble pas en jambes, en ce début de saison.
La compo olympienne : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Hubocan - Gustavo, Sanson, Lopez - Ocampos, Payet, Germain.

À l'inverse de d'habitude, les Olympiens ont semblé laisser le ballon à leurs adversaires, durant cette première période. Après une reprise de Rozehnal qui est passée au-dessus (6e), les Phocéens se sont procuré plusieurs occasions franches. Lopez n'est pas parvenu à cadrer une frappe lourde (9e), Ocampos a expédié un ballon sur le poteau (16e) et Rolando n'a pas su placer sa tête (25e). Les Olympiens, qui ont peu à peu reculé, se sont encore montrés dangereux par le biais de Germain, dont le tir a été sorti par Proto (32e), puis par Lopez, lequel a trouvé le poteau (39e).

Il y avait largement la place pour marquer, en première mi-temps. Les Phocéens ont clairement manqué de réalisme.

Les joueurs d'Ostende ont joué crânement leur chance, lors de la deuxième partie du match. Après une jolie frappe de Payet (51e), les Belges ont eu un gros temps fort, obligeant Mandanda à sortir une énorme parade (53e), puis une deuxième (59e). Sentant que son milieu de terrain perdait pied, Garcia a fait entrer Sertic à la place de Lopez (60e), puis a remplacé Germain par Njie (74e). Les Phocéens ont paru un peu plus à l'aise. Njie, à deux reprises, aurait pu se montrer décisif (79e et 85e). Enfin, Payet a cédé sa place à Doria (87e).

Luiz Gustavo

Les Olympiens paraissent avoir eu les jambes lourdes, ce qui semble normal compte tenu de la lourde préparation qu'ils ont effectuée. Il y a fort à parier qu'il y aura encore deux ou trois semaines difficiles, avant que les organismes ne donnent leur plein potentiel. L'essentiel est en tout cas acquis : l'OM est qualifié pour le prochain tour de l'Europa League.

Dans l'actualité de l'OM