Résumé match
Guingamp - OM

Rudi Garcia a dû composer avec de nombreux absents, dont le forfait de Payet, qui a ressenti une gêne musculaire. Le onze de départ : Mandanda - Sakai, Sertic, Kamara, Amavi - Zambo Anguissa, Lopez - Thauvin, Sanson, Ocampos - Germain.

Un début de match de rêve

Les Marseillais sont entrés très fort dans la rencontre. Thauvin a débordé et centré parfaitement pour Germain, qui a pris le dessus sur son défenseur, dans les airs. L'attaquant est parvenu à placer le ballon au ras du poteau (1-0, 2e). Les Bretons ont pressé un moment, avant que les Olympiens ne se montrent à nouveau dangereux. Sanson a tenté une volée, après une remise de Germain, mais a été contré (11e). Thauvin a finalement permis à l'OM de faire le break, après un superbe centre d'Ocampos. Le milieu offensif français, capitaine ce soir, a inscrit son 21e but de la tête (2-0, 14e).

Grenier réduit la marque

Les Bretons ont eu la maîtrise du ballon pendant plusieurs minutes. Mandanda a sorti une frappe bretonne (25e). Le portier s'est de nouveau interposé sur une frappe de Grenier (40e), après que les Phocéens aient gâché un contre. Les hommes de Garcia se sont clairement déconcentrés avant la pause. Briand a enroulé un tir sur la barre, qui revient sur Grenier qui conclut (2-1, 42e). Un relâchement coupable et des occasions gâchées.

Florian Thauvin et Valère Germain

Tout se passait parfaitement, mais une baisse d'attention a permis aux Bretons de réduire la marque. Cela ne serait certainement pas arrivé avec quelques cadres en plus.

Une entame de mi-temps catastrophique

Les Bretons ont pressé, dans les premières minutes. Les Olympiens ont perdu les duels, au milieu, et manqué de justesse dans les relances. Ocampos a fait une main dans la surface et donné un penalty. Il a été transformé par Grenier, bien que Mandanda soit parti du bon côté (2-2, 52e). Certains Marseillais ne sont malheureusement pas dans leur match, et ça se paye cash. Thauvin a lancé Sanson, seul dans la surface, qui a buté sur le portier guingampais (60e). Thauvin s'est fait faucher dans la surface, l'arbitre n'a pas bronché ! Thauvin a tergiversé, alors qu'il était idéalement placé dans la surface. Quel gâchis (62e) ! Lopez, qui prenait l'eau et faisait les mauvais choix, a été remplacé par Njie (64e).

Clément Grenier

Mandanda a effleuré Briand, dans la surface, après une erreur de jugement de trajectoire invraisemblable de Sertic. Le gardien marseillais a écopé d'un carton rouge sévère, puisqu'il jouait le ballon. L'arbitre a fait un festival, ce soir, et certainement annihilé les chances de finir sur le podium. Pelé a remplacé Germain. Briand a marqué (2-3, 67e). La soirée virait au cauchemar !

Une fin de match folle

Sarr a pris la place d'Ocampos (73e). Thauvin, apparemment cramé, a peiné, dans les dernières minutes. Thauvin a égalisé d'une frappe en pivot du droit, sur un centre de Sarr. Son 22e but (3-3, 81e). Quel caractère ! Pelé s'est détendu pour détourner un coup franc non touché, après le rebond (83e). Sarr s'est reblessé à l'épaule... Les Marseillais, à neuf, ont enchaîné sept corners. Sertic a eu l'occasion de se rattraper, alors que le portier breton était battu, mais son tir a été repoussé par un défenseur (84e). Thauvin, seul face à Johnsson, mais excentré, a tiré au-dessus (90+1e). Salibur a bénéficié d'une occasion mais a tiré au-dessus (90+2e). Amavi a sauvé de façon incroyable sur la ligne (90+4e).

Un résultat très décevant, après avoir mené 2-0. Et même si les Marseillais ont montré leur grinta, en fin de match, à neuf contre onze. L'arbitre a aussi pesé sur le match en accordant deux penalties à l'EAG, en expulsant Mandanda et en ne sifflant pas un autre penalty sur Thauvin. Il faut aussi avouer que quelques joueurs ont montré leurs limites, qu'elles soient techniques ou mentales. L'OM donne des cartouches à Lyon et Monaco. La troisième place s'éloigne. Place à la finale de Ligue Europa.

Dans l'actualité de l'OM