Résumé match
Dijon - OM

Rudi Garcia devait composer avec les absences d'Hiroki Sakai (blessé) et Jordan Amavi (suspendu). Le technicien opté pour titulariser Boubacar Kamara. Le onze marseillais : Mandanda - Sarr, Rami, Rolando, Kamara - Anguissa, Luiz Gustavo - Payet, Sanson, Ocampos - Germain.

Germain lance bien l'OM

Les Phocéens étaient orphelins de leur joueur le plus décisif, Thauvin, ce samedi. Ça s'est longtemps vu. L'OM a mis du temps à rentrer dans son match, concédant quelques contres dangereux. Sammaritano a écopé d'un jaune pour simulation, sur un contact dans la surface qui paraissait anodin (10e). Les Olympiens ont bénéficié de quelques possibilités, plutôt en contre. Payet a finalement fait la différence, après que Balmont soit sorti sur blessure (33e). Le capitaine a débordé sur le côté droit et servi parfaitement Germain, qui a devancé Rosier (1-0, 36e).

Payet a ainsi délivré sa sixième passe décisive de l'année. Le Réunionnais pèse beaucoup sur le jeu offensif phocéen, depuis janvier. Les Marseillais ont semblé maîtriser, mais se sont fait peur avant la pause. Mandanda a superbement détourné un centre en force des Dijonnais (45+1e).

Le travail a été fait, en première mi-temps, bien que les situations dangereuses n'aient pas été nombreuses. Garcia a certainement demandé davantage de concentration, alors que les Phocéens ont parfois manqué de lucidité dans la dernière passe.

Dimitri Payet

On ne peut pas dire que la seconde période ait bien commencé. Les Phocéens se sont approchés deux ou trois fois des buts, mais ont encore fait preuve de maladresse. Mandanda s'est blessé sur une passe absolument anodine et a été remplacé par Pelé. Le portier s'est visiblement blessé au quadriceps. Un nouveau coup dur (53e).

Payet encore décisif

Ocampos a manqué une occasion, alors qu'il avait été bien servi par Payet (55e). Ocampos a été averti pour simulation dans la surface (62e). Pour ne rien arranger, les Dijonnais ont égalisé par Kwon (1-1, 72e). Les difficultés des Phocéens ne se sont pas arrêtées là. Rami est à son tour sorti blessé. L'effectif phocéen craque, alors que le début d'année a été infernal. Sertic, qu'on n'avait plus vu depuis longtemps, a pris sa place dans l'axe (81e).

Adil Rami

C'est Ocampos qui a délivré l'OM en poussant le ballon au fond, après une déviation de Germain, sur un corner de Payet (2-1, 88e). Les Phocéens ont obtenu un penalty et Dijon a été réduit à dix, manqué par Payet (90+2e). Puis un deuxième, obtenu et transformé par le capitaine lui-même (3-1, 90+4e). Ouf !

L'OM s'est fait peur, ce samedi, mais a remporté une victoire très importante. Le contenu n'a pas été terrible et on peut imaginer que le travail physique a été réalisé pour que les Phocéens montent en puissance. Marseille reprend temporairement cinq points d'avance sur les Lyonnais. Les blessures de Mandanda et Rami constituent néanmoins des coups durs et il faut espérer que la durée des absences sera minime.

Infos sur le match

samedi 31 mars 2018 (Saison 2017/2018) - 16 000 spectateurs

Arbitré par Jérôme Brisard

Onze marseillais

Steve Mandanda, Bouna Sarr, Boubacar Kamara, Adil Rami, Rolando Jorge Pires da Fonseca, Luiz Gustavo, André-Frank Zambo Anguissa, Morgan Sanson, Lucas Ocampos, Dimitri Payet, Valère Germain, Remplaçants Henri Bedimo, Maxime Lopez, Yusuf Sari, Kostas Mitroglou,

Les buteurs

Valère Germain (36') Lucas Ocampos (88') Dimitri Payet (96')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM