Résumé match
TFC - OM

Rudi Garcia a réservé une grosse surprise dans sa composition. Payet, qui avait un petit pépin musculaire, a débuté sur le banc. Mandanda a pris place dans les buts, Sarr a occupé le couloir droit, Sakai, le gauche, et Rolando et Rami ont été associés dans l'axe. Zambo Anguissa et Luiz Gustavo ont été associé dans l'axe, tandis que Lopez, Sanson et Ocampos ont été chargés de l'animation offensive. Et Germain a été placé seul, en pointe.

Les Phocéens sont entrés très fort dans leur match. Ils ont d'ailleurs marqué très vite, à la suite d'un coup franc tiré par Lopez. Ocampos a poussé le ballon au fond après une déviation de Luiz Gustavo (1-0, 10e). Ils auraient pu doubler la mise, sur corner, mais Lafont s'est interposé après la tête de Luiz Gustavo, empêchant Rolando de reprendre (15e). Germain n'est ensuite pas parvenu à cadrer sa reprise, après un centre de Sarr (18e). Et Toulouse s'est réveillé...

15 minutes et puis plus rien

... Ou les Marseillais ont commencé à accuser le coup physiquement. Toujours est-il que Mubele a égalisé sur la première incursion des Violets. Anguissa s'est fait manger, Sarr n'a pas jugé bon d'intervenir sur le centreur et Sakai a été devancé, logique (1-1, 19e). Le match n'a plus été le même. Gradel a centré mais Sanogo n'y a pas cru (29e). Devant Sanogo, Luiz Gustavo, in extremis, a expédié le ballon sur la barre de... Mandanda (34e). Sur un corner, Germain, masqué, n'a pas suffisamment tendu le pied pour dévier le ballon dans les buts (37e). Après une faute de Sarr à la limite de la surface, Gradel a obligé Mandanda à la parade au premier poteau (39e).

Lucas Ocampos

Les Olympiens ont tout donné dans le premier quart d'heure et n'ont ensuite pas été à la hauteur. Zambo Anguissa est, comme cela arrive parfois, sorti de son match et a commencé à faire n'importe quoi. Luiz Gustavo a quant à lui perdu des ballons qu'il ne perdait pas normalement. Et d'autres joueurs ont joué par intermittence. C'était très insuffisant pour espérer l'emporter !

Gros coaching de Garcia

Mandanda s'est magnifiquement détendu pour sortir un tir qui ne semblait pas cadré (47e). Garcia a remplacé Zambo Anguissa, à la ramasse ce soir, par Amavi. Sakai a basculé à droite, et Sarr est monté d'un cran. Lopez s'est replié dans l'axe. Dans la foulée, Mandanda a repoussé une frappe de Sanogo, du pied, puis réalisé une double parade exceptionnelle, face à Somalia (64e). Sarr a tenté une frappe dans un angle très fermé : le ballon a fui le cadre (67e). Luiz Gustavo a tenté un centre-tir, qu'Ocampos a chipé à Germain, puis Payet a pris la place de Sanson (72e).

Luiz Gustavo

Un but incroyable de Mitroglou

Germain a placé une tête pas suffisamment placée, repoussé par Lafont, le ballon est revenu sur Luiz Gustavo, dont le tir à ras de terre a été repoussé sur la ligne par le portier (74e). Mitroglou a pris la place de Germain, qui a manqué ses opportunités (78e). Et Mitroglou a marqué un but incroyable. Le Grec s'est appuyé sur Payet, puis a placé une reprise barre rentrante ! Superbe ! Sur le début de l'action, Payet a laissé passer le ballon entre ses jambes pour surprendre la défense toulousaine. (2-1, 79e).

Les Phocéens ont pioché, en fin de match, et ont tenté tant bien que mal de rester positionnés haut. Les Toulousains ont tout tenté. Sarr a envoyé une mine sur la barre, le ballon est revenu sur Mitroglou qui a trompé Lafont mais sa tête a fini sur le poteau (91e) ! Mitroglou a tenté un dernier lob repoussé de justesse par Lafont (95e).

Une victoire très importante dans la course au podium ! Mitroglou a fermé quelques bouches, ce soir, et a démontré qu'il était plus qu'un attaquant lambda. Bravo à Garcia, qui a fait un énorme coaching, et à tous les Phocéens qui se sont battus jusqu'au bout. Mention spéciale à Mandanda, qui a été décisif. L'OM reste à quatre points de Monaco, tandis que Lyon est à cinq points.

Dans l'actualité de l'OM