Résumé match
ASSE - OM

Le onze choisi par Rudi Garcia : Mandanda - Sarr, Rami, Rolando, Sakai - Anguissa, Luiz Gustavo - Thauvin, Sanson, Payet (c) - Germain.

Les Phocéens sont partis forts, comme il est d'usage en ce début d'année. Bénéficiant d'une glissade de Gabriel Silva, Thauvin a placé une jolie reprise dans le soupirail droit de Ruffier (1-0, 4e). Le portier stéphanois a repoussé un tir de Payet (6e). Hamouma a placé un geste technique qu'il n'a pas compris lui-même. Son centre a été contré mais est parvenu à Monnet-Paquet, qui a trompé Mandanda (1-1, 9e).

Sanson double la mise

Luiz Gustavo a tiré mais a manqué le cadre (11e). Perrin s'est fait peur en tentant une passe aveugle qui a failli être interceptée par Germain (16e). Sanson a doublé la mise, après un rush superbe de Sarr (2-1, 20e). Germain a frappé en force, après un service de Luiz Gustavo, Ruffier a détourné du pied (26e). Bamba a placé une tête hors du cadre (41e). Mandanda, blessé derrière la cuisse, a laissé sa place à Pelé (43e). Hamouma a refermé les yeux, au moment d'un contrôle orienté, et a tergiversé. Rolando et Rami sont très bien intervenus, juste avant la mi-temps (45e).

Florian Thauvin

L'OM a inscrit deux buts sur un terrain très difficile et alors que la neige gêne la visibilité. Les Verts ont été mieux en fin de période.

Morgan Sanson

L'ASSE aurait pu égaliser d'entrée de seconde mi-temps mais Hamouma a tiré au-dessus (49e). Plus grand-chose, sinon un combat et une possession stérile. Les Stéphanois ont beaucoup donné, mais ne sont pas parvenus à se montrer dangereux. Les Phocéens se sont approchés des buts, sans tirer. Njie a remplacé Germain (67e). L'arbitre a fermé les yeux sur une main énorme de Subotic (72e) et Beric a égalisé, prenant de vitesse Sarr au second poteau (2-2, 75e). Ce but est venu sanctionner le relâchement inadmissible de certains Marseillais.

Mitroglou et Thauvin ratent le coche

Pelé a sorti une nouvelle frappe de Beric, dans un angle assez fermé (79e). Les Verts ont poussé pendant plusieurs minutes. Mitroglou a remplacé Sanson (82e). Mitroglou a hérité d'un ballon incroyable, juste devant le but de Ruffier, mais l'a mis au-dessus (86e). Thauvin, puis Njie, ont eu la balle de match, mais Ruffier s'est interposé (91e).

Les Phocéens se sont procurés des occasions mais ont rarement frappé. Il y avait pourtant la place. Dommage que certains se soient endormis, en milieu de deuxième période. Un nul à l'extérieur n'est, en soi, pas un mauvais résultat. On peut néanmoins regretter que l'OM ait laissé une occasion à Lyon et à Monaco de revenir sur lui. Il faudra continuer à se battre, pour espérer faire des résultats. Cela n'a pas toujours été le cas, ce soir.

Dans l'actualité de l'OM