Résumé match
Rennes - OM

Rudi Garcia a dû composer sans Jordan Amavi, blessé. Le onze de départ marseillais : Mandanda - Sarr, Rami, Rolando, Sakai - Sanson, Luiz Gustavo - Payet (c), Ocampos, Thauvin - Germain. Kostas Mitroglou, qui n'est pas en réussite, a pris place sur le banc. Les remplaçants : Pelé, Abdennour, Bedimo, Lopez, Anguissa, Mitroglou, Njie.

Comme à leur habitude, les Phocéens ont mis le pied sur le ballon et se sont procuré quelques situations qui n'ont rien donné. La première action sérieuse a été l'oeuvre d'Ocampos, dont la reprise a été repoussée par Koubek (15e). La domination s'est révélée stérile et les Rennais se sont procuré quelques contres dangereux.

Turpin accorde un penalty à l'OM !

Mandanda a sauvé son équipe devant Hunou (23e). Dans la continuité, Thauvin a centré pour Ocampos qui a remisé de la tête pour Germain, trop court (24e). Puis est advenu un miracle : Turpin a sifflé un penalty à l'OM. C'était trop beau, Thauvin, perturbé, l'a manqué (27e).

Valère Germain et Lucas Ocampos, lors de la victoire de l'OM contre Rennes

Les Marseillais n'ont pas cogité cette action manquée longtemps. Bien servi par Thauvin, Germain a ouvert la marque d'un plat du pied (1-0, 35e). Mandanda s'est à nouveau interposé sur sa ligne, alors que les Bretons ont bénéficié d'une opportunité incroyable pour égaliser (42e). Sanson les a punis, en reprenant un centre en retrait de Germain (2-0, 45e).

S'ils se sont parfois fait peur, les Olympiens sont revenus au vestiaire avec une avance de deux buts. Une belle domination, concrétisée par deux buts collectifs.

Morgan Sanson et Hiroki Sakai, lors du match Rennes-OM

Le début de seconde période a été moins évident. Les Rennais se sont visiblement fait bouger par Lamouchi, dans le vestiaire. Pendant de longues minutes, les Bretons ont gardé la maîtrise du ballon, cumulant les coups de pied arrêtés aux abords de la surface. Aucun ne s'est toutefois révélé dangereux. Anguissa a remplacé Payet, pour muscler l'entrejeu (67e).

Thauvin plie la rencontre

Les Olympiens se sont peu à peu repris et procuré des contres. Mais sans grand danger. C'est finalement Thauvin qui a inscrit le troisième but, après un centre de Luiz Gustavo (3-0, 82e). Étonnamment, ce but n'a pas semblé faire plaisir à Ocampos... Bedimo est entré à la place de Sanson (83e).

Les hommes de Garcia ont déroulé. Thauvin a tenté un superbe lob des quarante mètres qui a terminé sur la barre transversale (90e).

Large victoire des Phocéens, qui débutent parfaitement leur année. Tout n'a pas exactement été parfait (contrairement à ce que peut laisser entendre le score), mais l'OM revient à égalité de points avec Monaco et Lyon. Une très belle performance pour débuter 2018 !

Dans l'actualité de l'OM