Résumé match
OM - Troyes

Le onze marseillais choisi par Rudi Garcia : Mandanda - Sarr, Rami, Rolando, Amavi - Lopez, Luiz Gustavo - Payet, Sanson, Thauvin - Germain. Le technicien a notamment laissé Zambo Anguissa sur le banc.

Encore une fois, les Olympiens sont mal rentrés dans leur match. Après une première alerte, Mandanda s'est fait surprendre par une frappe de Pelé, pas vraiment puissante et pas vraiment bien placée (0-1, 14e). Le portier phocéen ne semble pas en confiance. Les Marseillais ont réagi par le biais de Luiz Gustavo, dont la frappe enroulée a été détournée par Samassa (18e), puis Sanson, qui a aussi vu le gardien sortir sa tête (20e). La délivrance est venue d'un chef-d'oeuvre de Payet. Le capitaine de l'OM a placé un bijou d'extérieur du pied droit dans la lucarne du but troyen (1-1, 31e). Les hommes de Garcia ont dominé le reste de la mi-temps, sans pour autant trouver le chemin du but. Samassa a notamment repoussé une nouvelle tentative de Thauvin (35e).

Dimitri Payet, auteur d'un superbe but

Il y a eu beaucoup de déchet, dans le jeu des Marseillais, en première période. Sanson a en particulier commis beaucoup d'erreurs intolérables et incompréhensibles. À Toulouse, Lyon a obtenu un penalty après une simulation incroyable de Mariano. L'OM n'avait donc pas droit à l'erreur.

L'OM a gardé le contrôle de la rencontre. Sarr, moins en forme que lors des derniers matchs, a été remplacé par Sakai (57e). Khaoui a sauvé son équipe sur la ligne, après une grosse erreur de main de Samassa (58e). Luiz Gustavo a doublé la mise, inscrivant une demi-volée dans un angle très fermé (2-1, 66e). Anguissa a remplacé Lopez (72e). Suk a pris le dessus sur la défense, de la tête, et expédié le ballon sur la barre. En déséquilibre, il n'est pas parvenu à reprendre le ballon correctement, l'OM a eu chaud (74e) !

Saif-Eddine Khaoui et Luiz Gustavo

Suk a tenté une "Lyonnaise" dans la surface, mais l'arbitre ne s'est pas laissé abuser. Sur le contre, Payet a tenté un lobe depuis les 20 mètres sur Samassa, mais son ballon est passé au-dessus du but troyen (78e). Amavi a réalisé une intervention importante puis Germain a délivré le Vél, servi par Sanson, au terme d'une contre-attaque incroyable (3-1, 84e).

L'essentiel est assuré, pour l'OM, bien que tout n'ait pas été parfait. Les hommes de Garcia ont parfaitement géré la longue série de matchs qui avait débuté en novembre. Ils disposeront de quelques jours pour reposer les organismes. Joyeuses fêtes à tous !

Dans l'actualité de l'OM