Résumé match
Metz - OM

Le onze de Rudi Garcia : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Amavi - Anguissa, Luiz Gustavo - Thauvin, Ocampos, Payet - Mitroglou.

L'OM s'est fait peur d'entrée, Rivière inscrivant un but refusé pour hors jeu (2e). Mais les Olympiens ont mis le pied sur le ballon et auraient pu rapidement bénéficier d'un penalty : Monsieur Chapron n'a pas bronché (7e). Thauvin a finalement concrétisé la domination par le biais d'une superbe "spéciale", une belle frappe enroulée comme il les aime (1-0, 18e). Les Messins ne sont pas parvenus à hausser le rythme pour réagir et les Marseillais sont restés concentrés, enchaînant les situations. Mitroglou, bien lancé par Payet dans la profondeur, s'est heurté à Kawashima, lequel a sorti une grosse parade (28e). Mandanda s'est bien couché sur une tentative de Dossevi (29e). Finalement, Luiz Gustavo, isolé au deuxième poteau, a pu contrôler du gauche et expédier le ballon avec sang froid, au fond des filets (2-0, 36e).

Thauvin

Les Olympiens, très sérieux, ont réalisé une première mi-temps très convaincante. On imagine mal les Lorrains se refaire, après la pause.

L'OM aurait pu bénéficier d'un second penalty, à la suite d'un coup franc de Payet repoussé par le bras de Niakhaté (49e). Pour rappel, aucun arbitre n'en a accordé au club olympien depuis le 27 janvier 2017. Bientôt un an (on les fêtera)... Suite à un centre de Payet, Thauvin a envoyé une tête lobée sur la barre transversale (51e). En bout de course, après un joli rush, il a expédié un ballon juste au-dessus de la cage messine (58e).

GUstavo

Mitroglou a laissé sa place à Njie (64e). Ocampos, récompensé de ses efforts, a bénéficié d'un centre en retrait de Sakai et inscrit le troisième but (3-0, 71e). Thauvin est sorti, Germain est entré (74e). Les Phocéens ont terminé le match en maîtrisant. Luiz Gustavo a laissé sa place à Lopez (85e). Mandanda s'est interposé à la suite d'un ciseau retourné de Mollet (86e) et Ocampos a bien servi Payet, qui n'est pas parvenu à battre Kawashima (90e).

Cet OM, solidaire et concerné, progresse doucement mais sûrement. Les deux dernières prestations ont associé spectacle et résultat. Certains journalistes vont retourner leur veste, mais il ne s'agit pas de s'enflammer : tout reste à faire !

Dans l'actualité de l'OM