Résumé match
Bordeaux - OM

Garcia a opté pour une titularisation de Payet, lequel revient de blessure. Le onze marseillais : Mandanda - Sakai, Rolando, Rami, Amavi - Anguissa, Sanson - Thauvin, Payet, Ocampos - Mitroglou.

Les Olympiens en ont fait des tonnes, cette semaine, sur la malédiction. Cela ne les a pour autant pas aidé à rentrer correctement dans le match. De Préville a ouvert la marque, à la suite d'une perte de balle inadmissible de Zambo Anguissa (1-0, 3e). Les Phocéens ont tenté de réagir, sans véritable succès. Sankharé s'est écroulé, dans la surface, après un contact avec Rami : l'arbitre n'a pas bronché (33e). Payet a pris sa chance sur un coup franc lointain qui a fini dans les bras de Costil (38e).

Première mi-temps difficile pour les Marseillais. Une erreur de Zambo Anguissa, qui est passé au travers de plusieurs ballons, a coûté l'ouverture du score. La rencontre a paru plutôt équilibrée en termes d'occasions, le reste du temps.

Thauvin

Lopez a remplacé Payet, à court de forme (46e). Costil a sorti un coup franc de Thauvin (47e). Sanson a réalisé un centre superbe pour Thauvin, au second poteau, qui n'a pas cadré sa reprise (51e). Puis plus grand-chose sinon des duels musclés. Zambo Anguissa, pas dans son match, a été remplacé par Germain (73e). Une grosse prise de risque de la part de Garcia mais il faut avouer que l'international camerounais a livré une prestation très insuffisante.

Sarr est entré à la place de Sakai (81e). Sankhare a manqué le cadre, après une action collective bordelaise (84e). Mitroglou a hérité d'une possibilité, mais n'est pas parvenu à cadrer son tir (91e). C'est finalement Sanson qui est parvenu à égaliser dans un stade médusé (1-1, 94e). L'OM a arraché le nul, à la dernière seconde, et fermé le clapet à un stade qui avait déjà fêté la victoire.

Rudi Garcia

Ce nul-là aura un goût de défaite pour des Bordelais arrogants qui s'habituent à jouer le contre chez eux face à Marseille. En ce qui concerne les Phocéens, un seul être vous manque... L'absence de Luiz Gustavo s'est énormément vue, ce soir, dans l'entrejeu. Zambo Anguissa a livré une prestation indigeste et personne n'était en mesure de compenser l'agressivité et le mental du Brésilien. La trêve a coupé l'élan des Olympiens, qui vont devoir se reprendre.

Dans l'actualité de l'OM