Résumé match
OM - Rennes

La trêve des matches internationaux et la fin du mercato ont fait (un peu) oublié la branlée reçue à Monaco. Les hommes de Garcia doivent battre Rennes, qui n'a pas encore gagné cette saison, pour repartir de l'avant et rester en haut du classement.
Rod Fanni, Gaël Andonian et Henri Bedimo sont encore en dehors du groupe tout comme Luiz Gustavo et Lucas Ocampos (suspendus) et Doria. Le dernier arrivé, Kostas Mitroglou, est quant à lui blessé. Rudi Garcia aligne un 4-3-3 sans surprise majeure avec Steve Mandanda dans le but, une défense composée de droite à gauche par Hiroki Sakai, Adil Rami, Aymen Abdennour et Patrice Evra ; Grégory Sertic est le milieu récupérateur axial avec Maxime Lopez et Morgan Sanson à côté de lui ; le trio offensif est formé par Florian Thauvin (à droite), le capitaine Dimitri Payet (à gauche) et Valère Germain (dans l'axe).
Yohann Pelé, Jordan Amavi, Rolando, André-Frank Zambo-Anguissa, Bouna Sarr, Clinton Njie et Yusuf Sari sont les remplaçants. Boubacar Kamara est le 19ème homme.

Rennes ouvre le score au bout de quelques secondes et double la mise à la 10ème minute pour une première mi-temps calamiteuse où les Bretons ont très largement pris le dessus sur un OM amorphe.
Les 45 dernières minutes sont en encore dominés par les Rennais qui plient le match avant la réduction du score en toute fin de rencontre par Sanson.

L'homme du match

On le cherche encore

Les autres joueurs

Steve Mandanda (4.5) : abandonné par ses défenseurs sur le premier but, il n'a pas su détourner la grosse frappe du deuxième but. Sauvé par son poteau sur un super numéro de Khazri, il a fait deux arrêts assez simples pour une rencontre où il n'a pas pu faire grand-chose pour éviter la débâcle.
Hiroki Sakai (non noté) : incapable de contrer le rapide et vif Mubélé sur une belle action rennaise, il a ensuite fait un bon débordement obtenant un corner. Alors qu'il n'était pas le plus en difficulté, il est sorti avant la pause.
Bouna Sarr (3.5) : il a donc pris la place et le poste du Japonais sans faire mieux.
Patrice Evra (3) : il a pris un carton bête pour être sorti du mur trop tôt mais a surtout été dominé sans son couloir. Il a aussi bêtement concédé un corner et le coup-franc du troisième but.
Aymen Abdennour (1) : déjà titularisé comme stoppeur gauche alors qu'il vient d'arriver, il a été pris de vitesse sur l'ouverture du score puis a été ridiculisé par Khazri en milieu de première mi-temps sur le côté gauche. Encore pris de vitesse à plusieurs reprises (dans le jeu et même sur le coup-franc du troisième but), il a été heureux de ne prendre qu'un jaune car il a fait beaucoup de fautes. Sorti blessé après le dernier but breton, il a fait une prestation cataclysmique pour ses débuts en Blanc.
Rolando (non noté) : il a pris la place du joueur prêté par Valence pour le dernier quart d'heure à la place du Tunisien. On ne l'a vu que sur le penalty concédé en fin de match (que le Rennais a tiré largement au-dessus).
Adil Rami (3) : de retour de blessure, il a commencé par une grosse faute sur la première action puis a été incapable de contrer le premier buteur. Après une intervention de la tête précieuse sur un coup-franc très bien tiré, il a été ridiculisé dans sa surface par Khazri en début de seconde période.
Grégory Sertic (3) : titularisé comme milieu défensif avec la suspension de Gustavo, il a perdu le ballon sans prendre le moins risque à l'origine de l'ouverture du score. Si ce n'est une belle tête sur un coup-franc détournée en corner, il a été à la hauteur de la plupart de ses partenaires...
Maxime Lopez (2) : transparent tout au long du match, il a terminé par une perte de balle grossière à l'origine d'une belle action rennaise.
André-Frank Zambo-Anguissa (non noté) : il a pris la place et le poste du jeune Marseillais pour la dernière demi-heure où il a amené un peu d'impact physique.
Morgan Sanson (4) : heureusement qu'il a réduit le score sur un tir précis en fin de match car pour le reste, on l'a trop peu vu.
Florian Thauvin (4.5) : sûrement le moins mauvais Marseillais avec quelques belles actions.
Dimitri Payet (4.5) : le capitaine était de retour de blessure et il a donné une superbe ouverture pour Germain mais a trop peu aidé Evra en repli défensif. Après une frappe de peu au-dessus en fin de match, il a délivré une passe décisive précise sur le but marseillais.
Valère Germain (3.5) : bien lancé dans la surface juste après le deuxième but, il n'a pas bien exploité cette belle situation. Il a ensuite perdu un duel face à Kubek à la demi-heure alors qu'il avait été bien lancé par Payet. Pour le reste, on l'a très peu vu.

Les Olympiens s'inclinent après un match d'une incroyable nullité face à des Rennais très performants, vifs et pressant très haut.
Individuellement, aucun Phocéen n'a été bon ou moyen et le pire a été Aymen Abdennour auteur d'une prestation lamentable.
Il faudra être bien meilleur dans tous les compartiments du jeu jeudi pour le premier match de poule de l'Europa Ligue et dimanche à Amiens pour repartir de l'avant en championnat.

Dans l'actualité de l'OM