Résumé match
OM - Dijon

Rudi Garcia a choisi de se passer des services de Rod Fanni, pour cette rencontre. Le onze de départ marseillais : Pelé - Sakai, Sertic, Rolando, Bedimo - Vainqueur, Sanson, Lopez - Thauvin, Payet - Gomis.

Comme ils en ont l'habitude, les Marseillais ont tenté d'exercer un pressing haut, dès le début de la rencontre. Pour autant, Dijon s'est créé la première occasion par le biais de Tavares, lequel a obligé Pelé à réaliser un bel arrêt (5e). La première période n'a pas été riche en occasion franche. Il a fallu attendre la 29e minute pour voir Thauvin tenter une reprise bien repoussée par Reynet. Sur l'action, un Dijonnais a délibérément détourné le ballon de la main, sans qu'elle ne soit collé au corps. Le penalty était flagrant mais l'arbitre n'a pas bronché.

L'homme en noir a réalisé une première demi-heure à sens unique, ne bronchant pas alors que les Marseillais subissaient quelques attentats. Sakai a sauvé son camp en se montrant plus prompt que Tavares à reprendre un centre, alors que Pelé avait été éliminé (35e). Payet a pris sa chance des trente mètres mais son tir est passé juste à côté (44e). Enfin, Sertic a ouvert la marque en expédiant un ballon dans son propre but, sur un corner du DFCO (0-1, 46e).

Les Olympiens ont manqué de grinta, en première période. Il n'est pas admissible de se laisser marcher sur les pieds de la sorte au Stade Vélodrome. Cette équipe manque d'aboyeurs et de tacleurs. L'arrivée de guerriers sera nécessaire, l'été prochain.

Les hommes de Garcia sont entrés dans la seconde période de la meilleure des manières. Payet a expédié un extraordinaire coup franc dans la lunette des buts dijonnais (1-1, 48e). Thauvin a quant à lui trouvé le poteau, à la suite d'un moment d'errements dans la surface de Dijon (53e). Les Dijonnais ont continué à faire des fautes, le laxisme de l'arbitre, Johan Hamel a été lamentable.

Et une nouvelle fois : stoppé irrégulièrement dans la surface, Lopez n'a pas obtenu de penalty (63e). Pelé est parvenu à repousser une nouvelle occasion de Tavares (66e), puis une autre (73e). Reynet a pour sa part bien dévié un centre dangereux de Thauvin pour Sanson (74e). Cabella a remplacé Lopez (76e). Le danger se rapprochant, Pelé s'est couché sur un tir manquant de puissance (77e).

Gomis

Gomis, en un contre un, est parvenu à frapper, dans un angle fermé, mais pas à accrocher le cadre (81e). L'attaquant a réalisé un bel enchaînement contrôle en pivot-frappe, mais le portier dijonnais a repoussé (82e). Vainqueur a vu sa tentative détournée de justesse par Reynet (83e). Anguissa a pris la place de Thauvin (83e). Payet s'est décalé et a expédié un missile, alors que l'OM était dans un moment fort, mais son tir a été contré (85e). Enfin, la tête décroisée de Gomis a frôlé le montant (87e) et les Dijonnais ont commencé à gagner du temps. Njie est rentré, Vainqueur est sorti (89e). Enfin, Pelé a sorti le tir du hold up (91e).

Ce n'est pas une bonne opération. L'OM a éprouvé bien des difficultés à s'ouvrir le chemin des buts, durant une grosse partie de la rencontre. On peut aussi penser que les Marseillais ont manqué d'agressivité, face à une équipe qui n'hésitait pas à mettre des coups et un arbitre complètement dépassé. Il faudra aussi apprendre à se faire respecter dans l'impact.

Infos sur le match

samedi 01 avril 2017 (Saison 2016/2017) - 35 000 spectateurs

Arbitré par Johan Hamel

Onze marseillais

Yohann Pelé, Hiroki Sakai, Henri Bedimo, Grégory Sertic, Rolando Jorge Pires da Fonseca, William Vainqueur, Maxime Lopez, Morgan Sanson, Florian Thauvin, Dimitri Payet, Bafétimbi Gomis, Remplaçants Brice Samba, Rod Fanni, Patrice Evra, Bouna Sarr,

Les buteurs

Dimitri Payet (48')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM