Résumé match
OM - PSG

Dans un stade Vélodrome comble et surchauffé, Rudi Garcia a aligné une formation modifiée, par rapport au match précédent : Pelé - Sakai, Fanni, Rolando, Evra - Vainqueur, Lopez, Anguissa - Payet, Thauvin - Gomis. On attendait un coup tactique de l'entraîneur marseillais, il a choisi de rester dans son schéma habituel et d'aligner Fanni et Anguissa. Superbe tifo "grinta", dans les tribunes.

L'OM n'est pas parvenu à placer son gros quart d'heure habituel. Marquinhos a finalement douché tous les Marseillais en reprenant un centre de Thiago Silva, de la tête. Evra était notamment en retard sur cette action. Le foot se joue avec les pieds, pas avec la bouche (0-1, 6e). La réaction s'est fait attendre. Finalement, le PSG a doublé la mise à la suite d'une passe destructrice de Verratti, qui a éliminé quatre Marseillais. Pastore a ensuite remisé pour Cavani, qui n'a laissé aucune chance à Pelé (0-2, 16e). Complètement dépassé, l'OM n'a pas existé, en première période. Cavani, d'un ciseau ou d'une tête, aurait pu corser l'addition.

Une première mi-temps ridicule, sans engagement, ni débauche d'énergie. Il ne suffit de dire qu'on va mouiller le maillot dans les journaux, il faut aussi le faire sur le terrain. Les Phocéens ont regardé jouer les Parisiens, sans orgueil ni envie. Il était alors difficile d'imaginer du mieux en seconde période.

Quel que fût le discours de la mi-temps, il n'a pas porté. Lucas a inscrit le 3e but (3-0, 49e), puis Draxler, fraîchement rentré, a inscrit le 4e but (4-0, 61e). Fanni a eu beau inscrire un but, cela n'a pas masqué sa prestation pitoyable (4-1, 70e). Matuidi en a rajouté un (5-1 , 72e).

Dimitri Payet

Plus qu'une défaite, une honte pour toute la ville. Les joueurs phocéens et Garcia lui-même ont été en dessous de l'événement. Pauvre McCourt, qui n'a rien à se reprocher, mal lui en a pris d'inviter des amis ce soir. On peut maintenant clairement se demander s'il ne faudra pas imposer des recrues à Garcia, dans un avenir proche, tant ses choix hivernaux posent question.

Sakai, Fanni, Rolando et Evra ont été ridicules. Cette défense n'est pas du niveau de la Ligue 1, et ce n'est pas admissible. Il vaut mieux aligner des minots que des vieux qui n'ont plus le physique, voire la motivation. Plus que tout, la renonciation est inacceptable. Les Phocéens n'ont pas montré de rébellion (pas de carton ou presque !), face au plus gros rival.

Pour conclure, ceux qui méritent de porter la tunique olympienne n'étaient pas nombreux, sur la pelouse. Par ces choix tactiques discutables, Garcia perd du crédit avant même que le projet ne soit vraiment lancé. Non, il ne suffit pas d'être sûr de soi pour faire gagner ses joueurs. Quel était le plan tactique, ce soir ?

Infos sur le match

dimanche 26 février 2017 (Saison 2016/2017) - 65 262 spectateurs

Arbitré par Benoit Bastien

Onze marseillais

Yohann Pelé, Hiroki Sakai, Patrice Evra, Rod Fanni, Rolando Jorge Pires da Fonseca, André-Frank Zambo Anguissa, William Vainqueur, Maxime Lopez, Florian Thauvin, Dimitri Payet, Clinton Njie, Remplaçants Brice Samba, Matheus Doria Macedo, Morgan Sanson, Antoine Rabillard,

Les buteurs

Rod Fanni (70')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM