Résumé match
OM - GFC Ajaccio

Michel a choisi de titulariser Rolando, pour la seconde fois consécutive. Lassana Diarra effectue quant à lui son retour dans l'équipe, après une petite blessure au genou. Le onze phocéen est donc le suivant : Mandanda (c) - Djadjédjé, Nkoulou, Rolando, Mendy - Diarra, Isla - Cabella, Nkoudou, Barrada - Batshuayi. Pelé (g), Manquillo, Sparagna, Ocampos, Silva, Sarr et Romao sont quant à eux sur le banc de touche.

Comme à son habitude, la formation coachée par le technicien espagnol a mis le pied sur le ballon et tenté d'imprimer son rythme, dans un stade Vélodrome très clairsemé. Plutôt que de se procurer des occasions franches, les Olympiens en ont concédé. Ainsi, après une première chaude alerte arrivée par le biais de Larbi, dont le tir a été bien détourné par Mandanda (12e), ils ont concédé un penalty largement évitable, Mendy ayant retenu son adversaire par le maillot. Il a été transformé par Zoua (0-1, 19e). Depuis trois saisons qu'il est là, Mendy ne paraît pas avoir fait le moindre progrès en ce qui concerne sa défense. Si de bonnes offres arrivent, on peut penser que Labrune sera bien inspiré de le vendre.

Les Marseillais ont réagi par l'intermédiaire de la tête de Batshuayi, suite à un centre de Djadjédjé. Néanmoins, il n'est pas parvenu à suffisamment redresser le ballon (24e). L'international belge s'est procuré une double occasion, quelques minutes plus tard, mais Maury est parvenu à détourner (27e). L'attaquant est finalement parvenu à inscrire le but de l'égalisation, suite à un centre de Cabella, en piquant une tête hors de portée du gardien corse ajaccien (1-1, 39e).

Les deux équipes sont donc revenues au vestiaire sans être parvenues à se départager. Une nouvelle fois, l'OM paraît éprouver des difficultés à concrétiser ses actions, au Vélodrome. On attend évidemment mieux.

Dès l'entame de la seconde période, les Ajacciens ont démontré qu'ils n'entendaient pas laisser passer les occasions de contre qui s'offraient à eux. Au terme d'une jolie action collective, Larbi a ainsi inscrit un but, fort heureusement refusé pour hors jeu (50e). Dans la foulée, l'arbitre de la rencontre, Monsieur Rainville, a expulsé Barrada sans que l'on comprenne bien pourquoi, alors que le Marseillais avait joué et touché le ballon (51e). Un gros coup dur pour l'OM.

Barrada

Malgré ça, les Phocéens ont continué à attaquer et se procurer des occasions, mais sans jamais faire le geste juste dans les seize mètres. Auteur d'une grosse semelle sur Cabella, Zoua aurait peut-être dû prendre un vrai rouge, d'autant qu'il se comportait ensuite comme s'il était chez lui au Vélodrome, en relevant le joueur de force (64e). Ces jeunes joueurs manquent décidément de caractère... Dja Djédjé, intenable, a multiplié les débordements. Néanmoins, la fatigue s'est fait sentir, au fil des minutes, et Ajaccio est peu à peu parvenu à récupérer le ballon plus haut. Romao a remplacé Diarra (74e), puis Silva est entré à la place de Nkoudou (75e). Enfin, Ocampos a pris la place de Cabella (80e). Très isolé, Batshuayi a encore tenté quelques séries de dribbles complètement désespérées. L'ultime occasion d'une seconde mi-temps très ennuyeuse a été amenée par Ocampos, qui a trouvé Batshuayi dans la surface. La reprise du Belge a été repoussée difficilement par le portier corse.

Diarra

Ce score constitue un nouvel échec pour les Phocéens. On note, journée après journée, combien l'arbitrage de Ligue 1 est lamentable. L'OM paraissait avoir été avantagé lors des dernières rencontres, et cela a été l'inverse, ce dimanche. Enfin, les hommes de Michel ne progressent pas et paraissent toujours pétrifiés, au Stade Vélodrome. Ils n'ont gagné que deux de leurs dix matchs à domicile. Cette équipe ne mérite décidément pas une meilleure place que celle qu'elle occupe actuellement. Merci à nos dirigeants d'avoir fait exploser la si belle équipe de la saison passée et de l'avoir remplacée par des gamins et des joueurs de seconde zone (exception faite de Diarra)...

Saison galère pour l'OM, espérons que le France aura plus de réussite pendant l'euro... De quoi faire pari france 2016

Infos sur le match

dimanche 13 décembre 2015 (Saison 2015/2016) - 42 000 spectateurs

Arbitré par Nicolas Rainville

Onze marseillais

Steve Mandanda, Brice Dja Djédjé, Benjamin Mendy, Rolando Jorge Pires da Fonseca, Nicolas Nkoulou, Lassana Diarra, Mauricio Isla, Abdelaziz Barrada, Rémy Cabella, Georges-Kevin Nkoudou, Michy Batshuayi, Remplaçants Yohann Pelé, Stéphane Sparagna, Javier Manquillo, Bouna Sarr,

Les buteurs

Michy Batshuayi (38')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM