Résumé match
Nantes - OM

Pour cette rencontre, Michel a choisi de faire confiance à Karim Rekik, pour former la charnière centrale au côté de Nicolas Nkoulou. Dans le secteur offensif, Georges-Kévin Nkoudou est à nouveau aligné à la place d'Abdelaziz Barrada. Le FCN est en pleine confiance, puisqu'il vient d'enchaîner trois victoires consécutives en L1.

Une première mi-temps pathétique

Les premières minutes ont consisté en un round d'observation et une bataille pour la maîtrise du ballon. La première tentative a été l'oeuvre de Bammou (4e), mais le ballon très écrasé est passé à plusieurs mètres des buts de Mandanda. Le niveau technique affiché est resté très pauvre, les deux équipes ne parvenant pas à aligner trois passes consécutives. Le jeu mis en place par Michel Der Zakarian, frileux au possible et à base de jeu long, a malgré tout gêné le développement des Marseillais. Finalement, la première action chaude a été pour Deaux, qui a profité d'une hésitation peu compréhensible de Mendy (la deuxième du match) pour donner quelques frayeurs aux supporters. Mandanda s'est interposé facilement (12e). Suite à une mauvaise relance de Riou, Cabella a inscrit un but qui a été refusé pour une faute d'Alessandrini (15e).

La qualité du jeu proposé ne s'est pas vraiment améliorée. Les Nantais se sont créés une nouvelle occasion par Sala qui s'est heurté à un superbe tacle de Nkoulou (19e). Les Phocéens ont globalement fait trop d'erreurs techniques dans cette première partie de match. La première frappe a été pour Alessandrini, mais elle est passé loin des buts de Riou (25e). Puis une seconde cadrée (mais sans danger), dans la minute suivante, après une belle accélération de Cabella (26e). Alessandrini, après un joli dribble, a oublié ses partenaires et tenté un tir dans un angle très fermé. Le ballon a fini dans le petit filet (33e). Audel, sur un centre à ras de terre de Thomasson, a trop croisé son tir alors que Mandanda paraissait battu (39e). Complètement oublié par Mendy, Thomasson a bénéficié d'une seconde occasion dans la foulée, Mandanda s'est heureusement interposé (40e). Un triste 0-0...

Diarra

Anesthésiés par l'horrible catenaccio proposé par les Canaris de Michel Der Zakarian, les Phocéens ont perdu leur grinta, leur technique et ont été incapables de se procurer la moindre occasion sérieuse en première période. En termes de déchet technique, cette première période a été un festival. Non, les adeptes des préceptes hyper-défensifs n'ont pas encore quitté le championnat. On s'interroge maintenant sur ce qui est le plus pathétique : le spectacle proposé ou les spécialistes de Canal+ qui s'en insurgent alors qu'ils critiquaient le football mis en place par Marcelo Bielsa l'an passé ? Pauvre public français...

Nkoudou fusille son ancienne équipe

Alessandrini, blessé, a été remplacé par Barrada, à la mi-temps. Sur le premier centre de Mendy de la partie, Batshuayi a tenté sa chance dans un angle très fermé mais Cana est parvenu à contrer le ballon en corner (49e). C'est finalement Georges-Kévin Nkoudou qui a débloqué la rencontre, alors qu'il a disposé d'un peu d'espace et expédié une frappe des 20 mètres au ras du poteau (53e). Le Nantais a bénéficié du travail de Batshuayi et Cabella. Quelques minutes plus tard, Batshuayi a envoyé un missile en direction des buts nantais des vingt-cinq mètres mais Riou est parvenu à le repousser (56e). Barrada, après un cafouillage dans la surface nantaise, a vu son tir contré par Cana (65e). Les Phocéens se sont ensuite montrés solides en défense et procurés des contres intéressants.



Nkoulou, lancé, a notamment manqué une tête alors qu'il était oublié dans la surface nantaise, à la suite d'un coup franc tiré par Barrada (73e). Comme souvent lors des derniers matchs, Lucas Silva est sorti au profit de Romao (80e). Le Brésilien a semblé plus à l'aise. Malgré les mises en garde de Michel, les Phocéens ont reculé et Barrada a sauvé son équipe en repoussant incroyablement un ballon de la tête sur la ligne (83e). Sparagna a enfin remplacé Nkoudou, blessé, qui est sorti sous les sifflets de son ancien public (87e). Batshuayi a tergiversé sur une occasion et servi Mendy, qui a envoyé un centre en puissance que personne n'a pu reprendre (90e). C'est enfin Barrada qui a hérité du dernier ballon dangereux, mais il n'est pas parvenu à le redresser.

L'OM a obtenu son deuxième succès consécutif, face aux Nantais. Une excellente opération qui devrait permettre aux hommes de Michel de travailler dans la sérénité, cette semaine. Nicolas Nkoulou a été notamment bien meilleur que lors des dernières sorties. Marseille pointe maintenant à la douzième position du classement de Ligue 1, à sept points du podium.

Infos sur le match

dimanche 01 novembre 2015 (Saison 2015/2016) - 27 000 spectateurs

Arbitré par Lionel Jaffredo

Onze marseillais

Steve Mandanda, Javier Manquillo, Benjamin Mendy, Karim Rekik, Nicolas Nkoulou, Lassana Diarra, Lucas Silva Borges, Rémy Cabella, Romain Alessandrini, Georges-Kevin Nkoudou, Michy Batshuayi, Remplaçants Yohann Pelé, Paolo De Ceglie, Bouna Sarr, Lucas Ocampos,

Les buteurs

Georges-Kevin Nkoudou (52')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM