Résumé match
OM - Ajaccio



La fin de saison est de plus en plus pénible faute à des Olympiens peu concernés qui jouent en roue libre. L'adversaire du soir, Ajaccio, bon dernier, pourrait peut-être permettre d'enfin renouer avec la victoire.

Florian Thauvin est le seul absent à cause d'une blessure. Gennaro Bracigliano et Laurent Abergel sont encore à la disposition de la CFA2 et José Anigo aligne un 4-3-3 un peu remanié. Le capitaine Steve Mandanda reste dans le but, par contre sur la droite de la défense on retrouve Brice Dja Djédjé, Jérémy Morel à gauche, Nicolas Nkoulou et Lucas Mendes dans l'axe ; Alaixys Romao est le milieu le plus près de sa défense alors que Giannelli Imbula et Dimitri Payet sont un peu plus haut ; André Ayew, Saber Khalifa et André-Pierre Gignac sont les trois joueurs offensifs.
Le banc de touche est occupé par Brice Samba, Rod Fanni, Benjamin Mendy, Souleymane Diawara, Mario Lemina, Benoît Cheyrou et Mathieu Valbuena.

Dans un stade clairsemé et sous des sifflets et cris de chèvres incessants, Ayew ouvre très rapidement le score. Après de bonnes premières minutes phocéennes, les débats s'équilibrent et l'intérêt de la rencontre est l'ambiance délétère dans les tribunes.
A l'heure de jeu, Ayew double la mise mais, dans la foulée, Ajaccio réduit le score alors qu'il y a deux hors-jeu consécutifs de 4 attaquants corses ! Néanmoins, Ayew donne définitivement la victoire aux siens dans le dernier quart d'heure.

Steve Mandanda (5.5) : sauvé par son poteau en fin de première mi-temps, il a eu peu de travail à faire mais l'a convenablement effectué notamment une belle sortie en fin de match sur un coup-franc.
Brice Dja Djédjé (5) : de retour dans le onze de départ après plusieurs présences de Rod Fanni, il n'a guère été à son avantage en première mi-temps mais il a fait un bon retour comme dernier défenseur en seconde période et a surtout été passeur décisif sur le troisième but en prenant bien le couloir sur un coup-franc rapidement joué puis en centrant en retrait.
Jérémy Morel (5) : un duel perdu dans la surface en début de match puis un match terne. Etonnamment dans la surface en position d'ailier droit après une montée offensive, il a raté son contrôle alors qu'il était bien placé. Moins sollicité défensivement après le repos, il a effectué un bon débordement et un centre en retrait en fin de match.
Lucas Mendes (5.5) : il a démarré par une belle longue ouverture pour Ayew sur l'ouverture du score puis il a tenu convenablement son rôle.
Nicolas Nkoulou (5) : battu en pleine surface en fin de première période, il a par la suite assuré l'essentiel sans briller.
Alaixys Romao (4) : très discret, on ne l'a guère vu.
Giannelli Imbula (3.5) : titulaire pour la première fois depuis de longues semaines, si ce n'est quelques très rares tentatives de percée, on ne l'a pas vu et son influence a été quasi nulle. Il a logiquement été remplacé à 20 minutes de la fin et n'a pas marqué des points pour les prochains matches.
Benoît Cheyrou (non noté) : entré poste pour poste à la place de l'ancien Guingampais, il n'a pas eu le temps de réellement se montrer.
Dimitri Payet (5) : bien placé dans la surface après un beau numéro de Gignac, il n'a pas tiré au but en début de match. Après un coup-franc au-dessus et une frappe de loin dans les gants du gardien corse, il a délivré un bon centre sur la tête d'Ayew pour le 2-0. Il est sorti peu après.
Mathieu Valbuena (non noté) : pas prêt à jouer tout le match à cause de sa blessure de la semaine, il est entré pour les 20 dernières minutes. Dès son entrée, il a tiré le coup-franc à l'origine du troisième but puis a décoché un tir à côté après une percée plein axe.
André Ayew (7.5) : il a débuté par un beau lob pour ouvrir le score dès les premières minutes puis il a fait une frappe puissante détournée par Ochoa en corner au quart d'heure. Moins présent défensivement car positionnée plus haut sur le terrain comparé à ses précédentes apparitions, il a ainsi placé une tête précise à l'heure de jeu pour le 2-0 puis a étét opportuniste devant le but pour clôturer le score.
Saber Khalifa (4) : aligné dès le coup d'envoi sur la droite de l'attaque, il a profité de la blessure de Valbuena. Après quelques bonnes actions en début de match (notamment une tête au premier poteau sur un corner au quart d'heure de jeu), on ne l'a plus beaucoup vu.
André -Pierre Gignac (4.5) : tout seul dans les 6 mètres sur un corner, il n'a pas cadré sa tête à la demi-heure. Il a effectué plusieurs tirs contrés en seconde période et s'est fait voler la vedette devant le but par le Ghanéen.

Les Phocéens renouent avec la victoire après une prestation correcte face à de très faibles Ajacciens qui ont maintenu l'espoir après une hallucinante double erreur d'arbitrage.
Les performances individuelles ont été à peine correctes. Bien évidemment avec son triplé André Ayew est le meilleur Marseillais alors que Giannelli Imbula a été le plus discret.
Plus que 6 matches avant la fin de cette pénible saison...

Infos sur le match

vendredi 04 avril 2014 (Saison 2013/2014) - 30 000 spectateurs

Arbitré par Stéphane Lannoy

Onze marseillais

Steve Mandanda, Brice Dja Djédjé, Jérémy Morel, Lucas Mendes, Nicolas Nkoulou, Giannelli Imbula, Alaixys Romao, Dimitri Payet, André Ayew, Saber Khalifa, André-Pierre Gignac, Remplaçants Brice Samba, Rod Fanni, Benjamin Mendy, Souleymane Diawara, Mario Lemina,

Les buteurs

André Ayew (3') André Ayew (60') André Ayew (77')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM