Résumé match
Monaco - OM

Alors que le PSG, Lille, Saint-Etienne et Nantes ont été accrochés ce week-end, les Marseillais vont-ils enfin reprendre des points sur le peloton de tête et se rapprocher du podium ? Sous pression depuis leur humiliante défaite face à Nice en Coupe de France cette semaine, les hommes de José Anigo peuvent craindre une véritable crise en cas de défaite à Louis II d'autant qu'ils sont éliminés de toutes les coupes. Sans Falcao blessé jusqu'à la fin de saison, les hommes de Claudio Ranieri auront à coeur de montrer que sans leur star ils sont tout aussi performants. C'est donc un match compliqué qui attend les Phocéens qui ont été largement dominés au match aller.

Monaco - OM action par action

Anigo ne change rien à son équipe mais a-t-il vraiment le loisir de le faire ? Toujours est-il qu'on retrouve bien sur Mandanda dans les buts, Abdallah, Diawara, Mendes et Mendy en défense en l'absence de Nkoulou blessé au genou. Lemina, Romao et Cheyrou au milieu. Thauvin, Gignac et Valbuena en attaque. Sur le banc de touche, Samba, Abergel, Fanni, Payet, Imbula, Tuiloma et Khalifa.

1ère minute : énorme occasion pour Monaco avec un centre venu de la droite et une frappe à bout portant de Riviere sorti par un arrêt exceptionnel de Mandanda
4ème minute : corner olympien pour la tête de Thauvin trop croisée

Début de rencontre très prudent des deux équipes qui ne mettent pas une forte intensité dans les duels, les courses et le pressing.

16ème minute : Avec Romao qui déserte son poste, les Monégasques s'avancent vers les buts marseillais jusqu'à ce que Raggi, d'une frappe du gauche, bute sur Mandanda
17ème minute : incroyable loupé de Diawara qui tergiverse, Rivière croise son tir du droit mais voit le cuir s'échapper

Mais où est Romao ? Censé être en sentinelle devant la surface, le Togolais laisse sa défense centrale seule face aux attaques adverses. Malgré la présence de 3 milieu défensifs (Romao, Lemina et Cheyrou), c'est au milieu que les problèmes se trouvent pour le moment. Que dire également d'Abdallah qui n'a vraiment pas le niveau de Ligue 1 même s'il met de la bonne volonté.

24ème minute : centre de Raggi au second poteau pour la tête de Kurzawa repoussée par Mandanda
30ème minute : nouveau centre de Raggi pour Germain qui tente une Madjer mais rate son geste

Si le côté droit de l'OM n'est pas terrible, le flanc gauche est catastrophique défensivement avec le duo Mendy - Cheyrou qui fait n'importe quoi depuis le début de rencontre. Raggi se régale dans ce boulevard où même Toulalan peut débouler. Incroyable.

36ème minute : bon centre en profondeur de Mendy (qui est peut-être meilleur ailier que défenseur) pour Thauvin qui se jette mais le natif d'Orléans est trop court
40ème minute : Germain prend le meilleur sur 2 marseillais, fixe Mendes et ajuste Mandanda

Ce but sanctionne une domination de tous les instants des Monégasques qui sont techniquement bien meilleurs et qui tactiquement sont plus à l'aise dans le schéma proposé. C'est mérité.

Les deux équipes reviennent des vestiaires. Quel discours a été tenu aux Marseillais ? Des changements ont-ils été opérés ? Marseille ne peut en tout cas pas jouer de la même manière en seconde période s'ils veulent forcer leur destin. Cheyrou est remplacé par Imbula.

46ème minute : coup-franc flottant de Rodriguez qui passe à côté des buts olympiens
54ème minute : libre de tout marquage alors qu'il est en pleine surface, Rodriguez place une reprise captée fort heureusement par le portier de l'OM

2-0 : comme à l'entrainement, ouverture de Kondogbia pour Riviere qui place facilement le cuir dans les buts olympiens (57ème minute)

58ème minute : face à Subasic, Gignac perd son duel avec son extérieur du droit là où le plat du gauche semblait plus opportun

Monaco est largement supérieur à l'OM ce soir, que ce soir dans les couloirs, en attaque, au milieu, en défense. Seul Mandanda surnage dans ce marasme collectif.

60ème minute : sortie de Thauvin et entrée de Payet
68ème minute : sur un corner renvoyé, frappe puissante de Gignac contrée par Germain
73ème minute : bonne frappe lointaine de Payet dans les bras de Subasic
74ème minute : rentrée de Khalifa à la place de Lemina qui boitille
80ème minute : dans un angle très fermé, Gignac tente de tromper le portier monégasque qui encore une fois détourne le ballon
87ème minute : bonne action olympienne avec une transversale de Gignac pour Payet qui repique dans l'axe et allume son gauche qui passe de peu à côté
88ème minute : longue chevauchée de Diawara dans l'axe ponctuée par une frappe contrée qui n'inquiète pas Subasic
90ème minute : amorti de la poitrine et frappe enchainée de l'intérieur trop molle pour mettre en danger le gardien adverse
92ème minute : énorme opportunité pour Khalifa qui, sur un bon centre de Mendy, rate une tête qui paraissait très facile

Le résumé de ce Monaco - OM

Battus dans l'agressivité, les duels et les efforts consentis, les Olympiens n'ont pas été plus brillants dans l'exécution des gestes techniques les plus simples, dans l'organisation du onze, ... Monaco n'était pas seule supérieur. C'est surtout Marseille qui était très faible. On nous a dit que le groupe demeurait soudé mais l'évidence est que cette équipe n'en est pas une et qu'il faudra plus qu'un changement d'entraineur pour la relancer. Cela serait cependant peut-être un début car, sans un autre discours, les Marseillais risquent une nouvelle fois de décevoir.

Infos sur le match

dimanche 26 janvier 2014 (Saison 2013/2014) - 15 000 spectateurs

Arbitré par Clément Turpin

Onze marseillais

Steve Mandanda, Kassim Abdallah, Benjamin Mendy, Souleymane Diawara, Lucas Mendes, Alaixys Romao, Mario Lemina, Benoît Cheyrou, Florian Thauvin, Mathieu Valbuena, André-Pierre Gignac, Remplaçants Brice Samba, Laurent Abergel, Bill Tuiloma, Rod Fanni,

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM