Résumé match
Lille - OM

Après trois victoires consécutives face à des équipes modestes (Sochaux, Ajaccio et Montpellier), l'Olympique de Marseille attaque un mois de décembre bien plus relevé avec des déplacements à Lyon et à Lille notamment. C'est d'ailleurs face aux Dogues que les Marseillais vont jouer ce soir afin de faire la passe de quatre et de revenir dans les roues du peloton de tête. Il faudra pour cela arriver à prendre à défaut une défense qui n'a plus encaissé de but depuis 945 minutes et qui n'en a pris que 4 en 15 rencontres. Reste à savoir si Elie Baup sera capable de faire les bons choix. Les derniers mois ont montré que ce n'était pas le cas.

LOSC - OM action par action

Comme on pouvait le craindre, Baup aligne de nouveau Morel. Assez incompréhensible après tous les points qu'il nous a couté. Mendy avait pourtant fait un excellent match vendredi. Lamentable. Mandanda dans les buts. Abdallah, Nkoulou, Diawara et Morel en défense. Romao, Cheyrou et Valbuena. Thauvin, Gignac et Payet. Sur le banc, on retrouve Samba, Fanni, Mendes, Mendy, Lemina, Imbula, J. Ayew et Khalifa.

Le match commence avec une grosse tension et un Girard qui dès les premières minutes harangue l'arbitre

4ème minute : coup-franc de Rodelin de 27 mètres qui oblige Mandanda à boxer le cuir
5ème minute : corner lillois et tête de Roux, bien seul, qui passe au dessus des buts olympiens

Grosse fragiilité de la défense marseillaise avec des ratés de Romao, Nkoulou ou Diawara. Attention à ne pas mettre en confiance ces Lillois qui n'ont que la 13ème défense de L1. Dans les contacts, ce sont les Lillois qui mettent les pieds et les Marseillais qui se plaignent. Faut-il leur rappeler que l'engagement est une valeur fondamentale du football.

11ème minute : sur un ballon contré, Diawara est à quelques centimètres de placer une reprise de volée acrobatique mais il rate le cuir
13ème minute : Sidibé décale Balmont dont la frappe du droit est captée par Mandanda
23ème minute : énorme occasion pour Gignac qui, alerté par Cheyrou, perd son duel face à Enyeama

Les Marseillais ont repris du poil de la bête depuis quelques minutes. Offensivement, ils sont présents même s'ils se créent peu d'opportunités. C'est la fébrilité de la défense qui fait surtout craindre le pire. C'est en tout cas à un match remuant et très ouvert auquel nous assistons.

38ème minute : frappe de l'intérieur du droit de Kalou qui passe largement au dessus des buts de Mandanda
43ème minute : balle piquée de Thauvin pour Gignac qui amortit de la poitrine et tente la reprise de volée mais le Martégal est signalé hors-jeu

Fin de première période sur un score vierge et une rencontre très équilibrée. Baup aligne deux latéraux de piètre niveau (Abdallah et Morel), Romao et Valbuena cramés, un Cheyrou qui ne propose pas grand chose. Difficile dans ces conditions d'être séduisant. Pour autant, l'OM a fait jeu égal avec le second du championnat. C'est déjà une petite satisfaction.
La seconde période reprend sur le même rythme avec le ballon qui va d'un but à l'autre sans que les portiers ne soient cependant inquiétés pour le moment.

54ème minute : énorme occasion à nouveau pour Gignac qui échoue sur Enyeama sur un centre de Payet

Bonne période des Olympiens qui ouvrent des brèches dans le couloir gauche, pour le moment sans succès mais avec un peu de réussite, cela pourrait faire mouche.

62ème minute : incroyable double arrêt d'Enyeama sur une première frappe de Thauvin et une reprise de Gignac
63ème minute : centre marseillais pour la tête de Gignac qui passe à côté
67ème minute : pénalty évident pour les Lillois sur une faute de Mandanda sur Roux que l'arbitre ne siffle pas
67ème minute : sortie de Valbuena, blessé à la clavicule, et entrée d'Imbula
77ème minute : sortie de Payet et entrée de Khalifa
85ème minute : coup-franc de Cheyrou pour la tête de Khalifa qui voit le cadre s'échapper
87ème minute : centre de Mavuba pour la tête heureusement trop molle de Roux qui n'inquiète pas le gardien olympien
89ème minute : centre d'Abdallah pour la reprise de Gignac qui passe de peu à côté
89ème minute : sortie de Thauvin, auteur d'un bon match et entrée de J. Ayew

1-0 : centre lillois venu de la droite qui trouve Roux qui croise parfaitement sa tête et trompe Mandanda devant un Abdallah et un Nkoulou apathiques (91ème minute)

Le résumé du match LOSC - OM

Comme d'autres équipes cette saison, l'OM est la double victime du talent immense d'Enyema qui a attiré tous les ballons à lui et du réalisme de l'attaque lilloise qui a eu peu d'occasions mais a converti la plus importante dans les arrêts de jeu. L'OM est donc relégué à 9 points du LOSC qui a un matelas suffisant pour voir venir. Face à un Monaco qui devrait se renforcer encore cet hiver, on voit mal comment le président Labrune pourrait tenir ses objectifs. C'est en tout cas une nouvelle défaite au crédit de Baup qui n'a pas gagné un match important depuis son arrivée à l'OM. N'est-il pas temps de le virer ?

Infos sur le match

mardi 03 décembre 2013 (Saison 2013/2014) - 46 000 spectateurs

Arbitré par Laurent Duhamel

Onze marseillais

Steve Mandanda, Kassim Abdallah, Jérémy Morel, Souleymane Diawara, Nicolas Nkoulou, Alaixys Romao, Benoît Cheyrou, Florian Thauvin, Dimitri Payet, Mathieu Valbuena, André-Pierre Gignac, Remplaçants Brice Samba, Rod Fanni, Lucas Mendes, Mario Lemina,

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM