Résumé match
OM - Monaco

Après plusieurs saisons passées au purgatoire, Monaco retrouve l'élite et l'OM à grand renfort de roubles avec 167 millions d'euros investis par le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev qui compte bien sur le statut particulier du Rocher pour dépenser sans compter. Jusque-là, ce club, si honorable pour une certaine intelligentsia du football, s'était constitué son palmarès à coups de défiscalisations et de régime d'exception. De son côté, le club phocéen lui paie ses charges et suffisamment lourdement pour ne pas pouvoir se permettre d'acheter un Kondogbia à 20 millions d'euros, un Falcao à 60 millions, un Rodriguez à 45 millions un Mountinho à 25 millions. Le combat est donc doublement vis à vis de Marseille qui vit en autarcie depuis des lustres. Malgré tout, les Phocéens ont leur chance ce soir dans un Stade Vélodrome qui sera bondé.

OM - ASM minute par minute

Pour ce gros choc, Baup n'a pas fait dans la fantaisie. Mandanda dans les buts. Fanni, Diawara, Nkoulou et Mendy en défense. Romao, Imbula et Valbuena au milieu. Payet, Gignac et A. Ayew en attaque. Morel blessé n'est pas sur la feuille de match. Pas sur qu'on s'en plaigne. Samba, Abdallah, Mendes, Cheyrou, J. Ayew, Abdullah et Khalifa sont sur le banc. Côté Monacov, c'est la première du Moutinho avec l'ASM.

3ème minute : ouverture de Toulalan pour Fabinho qui centre pour Falcao tout seul mais le ballon est trop haut; chaude alerte
5ème minute : Diawara s'est claqué sur son premier ballon et est remplacé par Mendes

Les Marseillais ont beaucoup de mal à se trouver et à traverser les lignes monégasques. Les joueurs de Ranieri sont eux bien en place et très agressifs au pressing. Et que Toulalan se blesse n'est pas une mauvaise nouvelle pour Marseille. Les Phocéens font en tout cas bien trop de fautes dans les transmissions pour porter le danger dans les buts adverses.

7ème minute : sortie de Toulalan blessé
10ème minute : reprise de volée de Payet captée par Subasic
12ème minute : centre en retrait de Fabinho pour Ferreira qui ne cadre pas son intérieur du droit
15ème minute : reprise de volée de Kurzawa du gauche qui passe à côté

Les Marseillais se font bouger physiquement et techniquement pour le moment avec des monégasques dont les deux latéraux montent à chaque offensive. Valbuena qui habituellement touche beaucoup de ballons est pour le moment absent des débats et se fait remuer à chaque fois qu'il a le cuir dans les pieds.

23ème minute : corner au second poteau de Valbuena pour la tête de Mendes qui voit le cadre s'échapper
26ème minute : contrôle difficile de Gignac mais enchainement fantastique de l'intérieur du droit qui passe de quelques centimètres à côté du poteau gauche de Subasic

La rencontre s'est désormais totalement équilibrée notamment depuis la sortie de Toulalan qui parait être le métronome de cette équipe. On sent tout de même que le manque de technique de nos deux latéraux pose des problèmes dans la relance. Imbula, lui, fait des choses exceptionnelles et a un traitement personnalisé de la part des monégasques.

37ème minute : superbe centre en reprise de volée de Fanni dont hérite A. Ayew qui contrôle du gauche et allume son droit qui frôle le poteau droit du portier de l'ASM
37ème minute : centre de Valbuena pour la tête décroisée de Gignac qui ne trouve pas le cadre

1-0 : corner de Valbuena pour la belle tête de Mendes qui trompe Subasic (44ème minute)

Ce but sanctionne la domination des Olympiens lors des 20 dernières minutes. Il faudra cependant faire attention au côté droit de Monaco qui pose beaucoup de problème. L'arbitre siffle la mi-temps sur cet avantage. Pierre Ménès trouve que cette première mi-temps est tout juste "correcte" alors qu'on voit là un match de haut niveau avec un gros engagement et beaucoup de rythme. Une vraie préparation pour la Champions League. Le match reprend avec les 22 mêmes acteurs.

1-1 : centre rentrant de Ferreira dans une défense attentiste dont Falcao profite en fusillant Mandanda (47ème minute)

51ème minute : sur le côté droit, A. Ayew repique et allume son gauche qui heurte le poteau droit du but de Subasic
52ème minute : frappe de Gignac qui s'envole dans les airs

Ce Monaco-là il faut le jouer et ne pas le regarder, c'est une évidence. Dès que l'OM porte le danger sur le but de Subasic, il y a des grosses possibilités de marquer. Il ne suffit que d'un peu de lucidité et de réussite pour reprendre l'avantage. A. Ayew fait un gros match comme la semaine passée. Gignac a l'air dans le coup. Il ne reste plus qu'un grand Valbuena et Payet pour mettre à mal les hommes de Ranieri.

62ème minute : corner très chaud pour l'ASM de Mountinho pour la tête de Fabinho (excellent ce joueur) que le poteau de Mandanda repousse

Les joueurs de Ranieri dominent ce début de seconde période comme ils avaient dominé les 20 premières minutes de la première. Il va falloir que les hommes de Baup reprennent le fil du match et asphyxient cette équipe de l'ASM. Mais quand les Monégasques attaquent à 4 ou 5, les Phocéens peinent à aider Gignac dans la surface.

74ème minute : frappe puissante d'Ocampos, très remuant, que Mandanda boxe

1-2 : la fusée Riviere prend de vitesse Nkoulou et Mendes pour tromper de l'intérieur du droit Mandanda (79ème minute)

87ème minute : rentrée de J. Ayew à la place de Valbuena décevant ce soir
93ème minute : coup-franc de Ferreira qui heurte le mur phocéen

Le résumé de OM - ASM

Dépassés une bonne partie de la rencontre par la vitesse, la technique et l'engagement des hommes de Ranieri, l'OM s'incline logiquement ce soir et perd sa place de leader. Ce résultat est logique même s'il fait mal. Le manque de présence des Marseillais dans la surface adverse témoigne d'un manque d'ambition et des lacunes physiques des Provençaux (en tout cas à ce moment de la saison). Nous n'avons pas d'Ocampos ou de Ferreira Carasco, tel est le problème de l'OM qui a joué sans avoir un Valbuena et un Payet en pleine possession de leur moyen. Cette défaite s'explique peut-être là.

Infos sur le match

dimanche 01 septembre 2013 (Saison 2013/2014) - 47 000 spectateurs

Arbitré par Ruddy Buquet

Onze marseillais

Steve Mandanda, Rod Fanni, Benjamin Mendy, Souleymane Diawara, Nicolas Nkoulou, Alaixys Romao, Giannelli Imbula, Dimitri Payet, André Ayew, Mathieu Valbuena, André-Pierre Gignac, Remplaçants Brice Samba, Kassim Abdallah, Rafidine Abdullah, Benoît Cheyrou,

Les buteurs

Lucas Mendes (44')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM