Résumé match
Nice - OM

Après deux matchs nuls concédés face à l'OL et l'AC Ajaccio, l'Olympique de Marseille a cruellement besoin de se relancer dans ce championnat d'autant que cela fait des mois que les médias ne cessent de répéter que sa place de troisième n'est pas méritée. Accrochés au premier wagon depuis le début de championnat, les Marseillais marquent en effet le pas depuis quelques temps même si le classement n'en atteste pas forcément. Cet après-midi, l'enjeu est donc de conserver cette place sur le podium et d'écarter un prétendant, l'OGC Nice, qui pourrait, à la faveur d'une victoire, se placer seule derrière l'Olympique Lyonnais.
Les joueurs d'Elie Baup ne pourront en tout cas pas compter sur leurs supporters puisque les Provençaux ont été interdits de déplacement au Stade du Ray pour préserver la "paix civile". Drôle de façon tout de même d'envisager ce qui doit être normalement une fête. La tribune initialement dédiée aux visiteurs a été rempli par des supporters de l'OGCN.

Nice - OM : les temps forts

Elie Baup a choisi de reconduire son onze classique. Il faut dire qu'il n'a pas de choix non plus Mandanda dans les buts. Fanni, Nkoulou, Mendes et Morel en défense. Romao, Cheyrou et Valbuena au milieu. Sougou, Gignac et A. Ayew en attaque. Fort de ses prestations plutôt intéressantes, Sougou est donc une nouvelle fois titulaire. Sur le banc phocéen, Samba, Abergel, Diawara, Barton, Abdullah, Kadir et J.Ayew. Côté azuréen, Cvitanich le buteur des Aiglons est titulaire. C'est son premier match depuis quasiment 2 mois. En terme d'historique, Marseille domine assez souvent Nice au Stade du Ray avec 47 victoires en 89 rencontres. C'est le record de L1. On appelle ça une bête noire.

1ère minute : traitement très spécial de Digard sur Valbuena : l'arbitre fait la morale à l'Azuréen

Les Marseillais ont très bien démarré cette rencontre. Ils semblent appliqués et sereins. Pourvu que ça dure.

3ème minute : frappe écrasée de Valbuena qui passe largement à côtés des buts d'Ospina
5ème minute : dans un angle fermé, Gignac tente d'enrouler son pied droit mais sa frappe est captée par le portier des Aiglons
9ème minute : belle action à une touche de balle des Niçois ponctué par une reprise de volée du gauche de Bauthéac qui passe de peu à côté

0-1 : corner de Valbuena au premier poteau pour la tête décroisée de Gignac qui cloue sur place Ospina (15ème minute)

Stérile depuis quelques temps, Gignac ouvre le score et de belle manière d'une tête puissante, ce qui est assez rare pour lui. C'est son 16ème but de la saison avec l'OM.

17ème minute : centre de Pied et tête de Cvitanich, libre de tout marquage, mais l'Argentin ne met pas assez de puissance pour inquiéter Mandanda
26ème minute : coup-franc de Meriem que Fanni détourne de la tête sur le poteau, le ballon revient et Anin met une mine boxée par Mandanda

L'OM a eu chaud. Ce match nous réserve encore bien des surprises. Nice a un jeu plus fluide que celui de l'OM mais pour le moment c'est bien Marseille qui mène au score.

30ème minute : alerté en profondeur par Valbuena, Gignac tente la frappe enroulée du gauche mais le cuir heurte le bras droit d'Ospina
31ème minute : de 35 mètres, Gignac tente le lob sur le gardien niçois mais le ballon passe hélas juste au dessus de la transversale de l'OGCN

Sougou est assez décevant sur son côté droit, tout comme A. Ayew même si ce dernier a eu moins de ballons à jouer. La défense marseillaise se méfie beaucoup de Cvitanich qui parait en mesure à chaque action de faire la différence. Ca se joue à très peu pour le moment mais on voit tout de même que Nice a plus de facilité à porter le danger sur le but adversaire que l'OM.

38ème minute : centre de pied et reprise trop molle de Cvitanich qui manque à l'évidence de compétition
43ème minute : sur un corner repoussé par Mendes, reprise de volée de pied du droit qui passe de peu à côté du poteau gauche de Mandanda

Les deux équipes retournent au vestiaire sur ce court avantage pris par les Marseillais grace à une tête de Gignac. Les Olympiens ne sont toutefois pas sereins notamment en raison de la présence de Cvitanich à la pointe de l'attaque azuréenne. A noter la bonne première période de Duhamel, l'arbitre de cette rencontre.
Les Azuréens sont de retour sur le terrain avec plus de détermination si on en croit les premières occasions de cette première période. Ils ont du se faire secouer dans les bronches par leur entraineur, Claude Puel. Grosse pression du public et des Aiglons en tout cas.

48ème minute : bonne frappe de Meriem boxée par Mandanda
52ème minute : décalé sur la gauche par Valbuena, centre d'A. Ayew qui sert Sougou mais Ospina intercepte

Cheyrou est en difficulté au milieu de terrain. Moins vif, et moins fort à l'impact, le gaucher perd beaucoup de ballons et apporte peu au jeu de l'OM. Un remplacement en vue Elie ? Sougou mériterait aussi d'être remplacé par J. Ayew par exemple.

57ème minute : après plusieurs dribbles, Valbuena tente une frappe hélas trop molle pour mettre en danger les Aiglons
62ème minute : bonne frappe du gauche de Kolodziejczak captée facilement par Mandanda bien placé
64ème minute : rentrée logique de J. Ayew à la place de Sougou transparent cet après-midi et qui n'a jamais réussi à mettre le feu dans la défense azuréenne

Les Phocéens n'arrivent plus à mettre le pied sur le cuir. Ils perdent le ballon trop rapidement s'exposant trop facilement aux attaques niçoises. Et la blessure de Nkoulou ne va pas arranger les choses.

73ème minute : Nkoulou est remplacé par Diawara qui devra se charger de de l'intenable Cvitanich qui, malgré le manque de compétition, est toujours sur le terrain
76ème minute : coup-franc à 20 mètres à ras de terre de Digard dans une position idéale dévié par le mur olympien
79ème minute : superbe action entre J. Ayew et Valbuena ponctuée par une frappe du petit meneur olympien contrée par la défense des Aiglons alors qu'elle parait au but
80ème minute : rentrée de Barton à la place de Gignac, Baup a choisi de densifier son milieu de terrain et de placer J. Ayew en pointe. C'est un changement assez logique.

Gros suspens sur la pelouse du Stade du Ray. Marseille a fait l'essentiel et veut garder cet avantage. Les Niçois, s'ils veulent rester dans le coup pour la troisième place, doivent revenir au score.

90ème minute : frappe d'A. Ayew qui frole la lucarne d'Ospina qui bouffe la feuille de match alors qu'il était seul face au but

94ème minute : reprise de volée de Bauthéac qui passe au dessus des cages de Mandanda

Le résumé de ce Nice - OM

Au terme d'un match solide et sérieux de la part des Olympiens qui ont subi mais pas plié, Marseille s'offre un bol d'air en prenant 3 points sur Nice et 2 sur Saint-Etienne qui a fait match nul face à Troyes. C'est une victoire importante, "cruciale" pour les commentateurs de BeINsport qui va donner aux hommes d'Elie Baup un peu d'oxygène. Certes les médias diront encore que le jeu a été encore une nouvelle fois poussif mais la réalité est que cette équipe assez expérimentée fait une saison sérieuse sans être enthousiasmante.

Infos sur le match

dimanche 31 mars 2013 (Saison 2012/2013) - 17 000 spectateurs

Arbitré par Laurent Duhamel

Onze marseillais

Steve Mandanda, Rod Fanni, Jérémy Morel, Nicolas Nkoulou, Lucas Mendes, Alaixys Romao, Benoît Cheyrou, Mathieu Valbuena, Modou Sougou, André Ayew, André-Pierre Gignac, Remplaçants Brice Samba, Laurent Abergel, Rafidine Abdullah, Foued Kadir,

Les buteurs

André-Pierre Gignac (15')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM