Résumé match
Evian TG - OM

Charles Kaboré manque-t-il à l'OM ? Depuis son départ pour la CAN, le club ne réalise plus de prestation convaincante. Enfin ça date peut-être d'avant, on ne se souvient plus très bien tant les matchs sont soporifiques en ce début d'année. Après réflexion, on a quand même du mal à croire qu'il y ait un lien de cause à effet. Le véritable problème d'Elie Baup parait surtout de n'avoir pu compter sur un groupe suffisamment fourni lors de la première partie de saison, les organismes s'en ressentent visiblement, et de ne pas parvenir à trouver un système de jeu efficace. Après la défaite face à la lanterne rouge (Nancy) à domicile, la semaine dernière, on attend une victoire des Marseillais face à Evian Thonon-Gaillard. Cet OM est une équipe à réaction, mais si on a pu retenir quelque-chose de ces derniers mois, c'est qu'en général elle n'arrive pas quand on l'attend. Donc préparons-nous à une rencontre difficile.

ETG - OM action par action

La composition officielle est la suivante : Mandanda est dans les buts, Abdallah à droite et Fanni à gauche, Mendes et Nkoulou sont au centre de la défense. Romao est associé à Cheyrou à la récupération, tandis qu'Amalfitano occupe l'aile droite et Kadir l'aile gauche. Le poste de meneur de jeu est confié à Valbuena et Gignac est en pointe. Plutôt que de remettre Mendes à gauche, Baup a préféré déplacer Fanni. Coaching risqué. On espère que l'ancien Rennais saura s'adapter.

Samba, Aloé, Diawara, Abdullah, Sougou, Ayew, Jobello ont pris place sur le banc. Le défenseur international sénégalais paye visiblement ses dernières prestations très laborieuses.

Barton est suspendu, Kaboré est à la CAN et Morel et l'ainé Ayew sont blessés.

6ème minute : Beau débordement d'Abdallah, bien servi par Amalfitano, qui centre en retrait. Le tir de Kadir à ras de terre est détourné par le gardien savoyard.

L'OM a mis le pied sur le ballon. Le pressing haut des Phocéens fonctionne pour le moment plutôt bien même si les occasions ne sont pas très nombreuses.

Kadir distribue de bons ballons et combine plutôt pas mal mais ses partenaires n'arrivent pour le moment pas à en profiter. On peine notamment à trouver Gignac.

17ème minute : Sagbo sort vainqueur d'un duel avec Mendes sur le côté gauche, son centre à ras de terre est repoussé par Nkoulou. Après avoir plutôt subi, Evian accélère.

L'OM a des difficultés à poser le jeu et Gignac ne touche que peu de ballons.

20ème minute : Après une mauvaise relance, Ninkovic s'infiltre dans la surface. Abdallah intervient de manière décisive et met en corner.

Evian pousse et se procure plusieurs corners d'affilés. La sérénité n'est pas de mise dans les rangs phocéens.

39ème minute : Frappe de Romao, qui n'est pas attaqué, des 30 mètres. Sa frappe, qui prenait le chemin de la lucarne est détournée par Laquait en corner.

45ème minute : Faute évitable de Romao à l'entrée de la surface. Le coup-franc de Wass termine dans les bras de Mandanda.

Première mi-temps équilibrée entre les deux équipes. Une nouvelle fois, le match est parsemé d'erreurs techniques. Le début de rencontre était plutôt prometteur, avec de jolies combinaisons entre Kadir et Valbuena, notamment. Mais les Phocéens ont peu à peu perdu la maitrise du jeu et abusé des longs ballons. Enfin, la défense marseillaise continue de trembler sur les coups de pied arrêtés. Mandanda a notamment manqué une sortie qui aurait pu couter cher à l'OM.

46ème minute : Centre d'Amalfitano pour la tête de Gignac qui, manquant de puissance, passe largement à côté.

48ème minute : Gignac, qui peine à se montrer dangereux ce soir, nous fait sa spéciale à l'entrée de la surface. Son tir enroulé passe au-dessus des buts de Laquait.

0-1 : Une-deux Gignac/Valbuena, l'attaquant s'amène le ballon, prend sa chance depuis l'angle droit de la surface et fait mouche au premier poteau : superbe ! (49ème minute)

1-1 : Khlifa s'échappe et Abdallah tente d'intervenir à l'entrée de la surface : le Savoyard chute et l'arbitre siffle un pénalty et adresse un carton rouge au latéral. Sagbo transforme le pénalty. (57ème minute)

59ème minute : Amalfitano est remplacé par Diawara. Mendes glisse à gauche et Fanni retrouve son côté droit.

La défense phocéenne fait preuve de trop d'indiscipline. C'est la cinquième expulsion d'un Marseillais en championnat. Il sera difficile de ramener les trois points alors qu'on a déjà des difficultés à 11 contre 11.

65ème minute : Khlifa profite d'un mauvais placement de la défense phocéenne pour filer dans son dos. Mandanda, sorti à sa rencontre, réalise un arrêt décisif. Bérigaud, qui reprend le ballon, trouve l'extérieur du petit filet.

70ème minute : Après que Diawara ait fait démonstration de sa très mauvaise condition physique au milieu de terrain, Sagbo hérite d'un ballon dans la surface olympienne, seul au second poteau. Il contrôle et prend sa chance. Nkoulou arrête le ballon d'un tacle décisif.

71ème minute : Jordan Ayew remplace Valbuena, qui râle, comme d'habitude ces temps-ci, contre les décisions de son coach.

75ème minute : Jordan Ayew se fait expulser après deux avertissements récoltés en 2 minutes. L'OM terminera ce match à 9.

Un match nul serait désormais un exploit. L'immaturité de Jordan Ayew fait parfois peur à voir.

82ème minute : Sagbo part dans le dos de Fanni mais la sortie de Mandanda l'oblige à partir sur l'extérieur de la surface. L'attaquant se retourne et tente un centre qui termine dans les mains du portier phocéen.

85ème minute : Wass hérite d'un ballon dans la surface, la défense étant de nouveau mise aux fraises par un ballon en profondeur. Seul face à Mandanda, il dévisse complètement sa frappe qui termine en tribune.

86ème minute : Sougou remplace Gignac.

Les Phocéens, contraints et forcés, font preuve d'une belle solidarité.

ETG - OM en quelques mots

Match nul qui laisse un goût amer, même si à neuf contre onze, il s'agit déjà d'un petit exploit d'avoir tenu le résultat. Une nouvelle fois, la défense phocéenne a fait preuve d'indiscipline et on peut commencer à s'en inquiéter. Expulsé deux minutes après être entré en jeu suite à deux cartons jaunes, Jordan Ayew a notamment largement compliqué les affaire de l'équipe d'Elie Baup. Espérons que l'entraîneur saura élever la voix afin que cela ne se reproduise pas. Autant la réussite était avec nous en début de saison, autant elle parait désormais nous fuir. L'OM reste sur le podium mais voit ses poursuivants se rapprocher. Il retrouve peut-être peu à peu la place qui devrait être la sienne compte tenu des limites de son effectif.

Dans l'actualité de l'OM