Résumé match
OM - ASSE

Après deux raclées infligées à domicile face à l'OL (1-4) et Lorient (0-3), l'Olympique de Marseille reçoit Saint-Etienne ce soir pour le compte de la 19ème journée. Ce ne sont certes plus les Verts qui faisaient le bonheur du Chaudron en début de saison qui viendront fouler la pelouse du Vélodrome mais un onze empli de doutes et qui n'arrive plus à inscrire de but malgré la présence d'Hamouma ou d'Aubameyang qui n'a plus trouvé le chemin des filets depuis la ... 12ème journée. La panne sèche des Stéphanois pourraient rassurer les Olympiens mais on sait par expérience que c'est que Stade Vélodrome que se relancent bien des équipes.

OM - ASSE minute par minute

Elie Baup a choisi d'aligner un onze de départ assez semblable à celles des précédentes rencontres. On peut notamment remarquer à nouveau les absences de Gignac et de Rémy, tous les deux sur le banc.
Mandanda dans les buts. Fanni, Nkoulou, Mendes et Morel en défense. Barton, Kaboré (oui vous avez bien lu) et Valbuena au milieu. Amalfitano, J. Ayew et A. Ayew en attaque.

Côté stéphanois, c'est aussi du classique avec aubameyang en pointe, Zouma en défense, Ruffier dans les buts. Mais Hamouma, ancienne cible de l'OM, est sur le banc et c'est Gradel que Christophe Galtier a titularisé. Les deux virages du Vélodrome sont pleins pour ce rendez-vous. Cela fait plaisir. Toute une partie de la pelouse côté Jean Bouin a été arrangée il y a peu semble-t-il ce qui donne un aspect visuel assez peu agréable.

Les deux équipes se neutralisent pour le moment mais Saint-Etienne paraissent tout de même plus en place avec un pressing légèrement mieux organisé et une utilisation du ballon un peu meilleure.

9ème minute : superbe centre fuyant venu de la gauche des Stéphanois pour Aubameyang qui se jette mais est trop court; il est en outre signalé hors-jeu

L'OM est dominé au milieu. Les Phocéens n'arrivent pas à s'approcher des buts de Ruffier qui fait souvent des matchs exceptionnels au Vélodrome. Plus vifs en attaque, plus puissants en défense (Jordan Ayew n'arrive pas à bouger les deux axiaux stéphanois), les Verts sont mieux entrés dans le match. Les Olympiens eux dorment ... Quelques sifflets commencent à descendre des tribunes. Logique !
Les hommes de Baup jouent bas et se font bouffés dans l'engagement et dans la vivacité. Ce sont donc les joueurs de l'ASSE qui ont le ballon et les Marseillais qui courent après.
Sous l'impulsion de Valbuena (comme toujours), les Olympiens se réveillent enfin avec des transmissions plus rapides, des enchaînements plus fluides et des duels gagnés. Pas encore d'occasion mais c'est déjà un début.

1-0 : centre excellent de Rod Fanni (ce n'est pas son premier depuis le début de match) et tête parfaite du point de pénalty de A. Ayew totalement hors de portée de Ruffier qui le ballon filer dans l'intérieur de son petit filet (46ème minute)

Incroyable réalisme des Olympiens qui, comme leurs adversaires, ne s'étaient créés aucune occasion en 45 minutes. Fanni avait proposé plusieurs centres de bonne qualité. Celui-ci est parfait et la tête croisée en extension de loin d'André Ayew est tout simplement somptueuse.

46ème minute : alerté en profondeur, Guilavogui est seul plein axe face à Mandanda mais le gardien fait une bonne sortie et Mendes est ensuite là pour dégager le cuir

Gignac accélère son échauffement sur le côté du terrain. Il devrait rentrer dans les prochaines minutes, certainement à la place de J. Ayew qui est à la peine ce soir.

51ème minute : centre plongeant de Ghoulam pour la tête d'Aubameyang mais l'attaquant des Verts avait fait faute sur Nkoulou
53ème minute : coup-franc rentrant du gauche de Ghoulam pour la tête de Zouma qui passe largement à côté
55ème minute : centre superbe de Gradel au second pour Aubameyang qui oblige Mandanda à un arrêt exceptionnel; le Stéphanois est sifflé hors-jeu (alors qu'il ne l'était pas)

Depuis le début de cette seconde période, les Olympiens subissent comme cela avait le cas en première mi-temps. Incapables de tenir le ballon et de faire le bon choix, les Phocéens doivent pour le moment leur salut au manque d'efficacité des Verts

59ème minute : Aubameyang de nouveau maladroit devant le but dans un face à face avec Mandanda. Hamouma rentre à la place de Brison.

Les Olympiens jouent avec le feu. Cela avait le cas en première période et cela leur avait réussi mais est-il bien sérieux de prendre ces risques-là ?
Côté Stéphanois, gros match de Gradel, capable de délivrer des passes des deux pieds et Zouma en défense qui, malgré son jeune âge, a un sang-froid étonnant.

69ème minute : choix étonnant : Gignac remplace Valbuena ! Gignac va prendre un rôle qu'il affectionne, celui de meneur de jeu, et qu'il n'a jamais l'occasion d'endosser.
70ème minute : énorme opportunité pour l'OM mais Kaboré mais le mauvais choix, la mauvaise passe et Gignac est sifflé fort justement hors-jeu
74ème minute : ouverture parfaite de Clerc pour Aubameyang qui veut dribbler Mandanda mais Fanni, très bon ce soir, fait un retour fantastique qui empêche l'attaquant stéphanois de placer le cuir dans le but

Excellent match de Fanni qui est l'auteur d'une passe décisive bien sur mais qui surtout musèle Ghoulam et fait un match défensif très probant.
Gros volume de jeu de Barton qui récupère beaucoup de ballon et réduit les espaces. Marseille défend ce petit but assez efficacement pour le moment.

85ème minute : J. Ayew ouvre pour A. Ayew qui allume son droit mais Ruffier veille
85ème minute : entrée d'Abdullah à la place d'Amalfitano pour densifier le milieu de terrain de l'OM

OM - ASSE en quelques mots

Rarement l'OM aura autant subi à domicile tout en obtenant une victoire. Ce soir, les Marseillais avaient certainement décidé de subir et de contrer des Stéphanois emplis de doute. Surclassés au milieu de terrain pendant les 20 premières minutes, les Olympiens ont réussi à se créer très peu d'occasions. André Ayew n'a eu besoin que d'un centre pour se mettre en valeur et offrir 3 points à son équipe qui passera les fêtes avec le coeur léger. On notera aussi le match très sérieux des deux latéraux, Rod Fanni (passeur décisif) et Jérémy Morel qui, souvent décriés, ont eu un impact important sur le résultat de ce soir. L'Olympique de Marseille est premier au classement à égalité de points avec le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais. Qui aurait prédit ce classement cet été ?

Dans l'actualité de l'OM