Résumé match
OM - Dijon

Après une qualification au finish face à l'Inter Milan pour les quarts de finale de Champions League, on aurait pu penser que Didier Deschamps fasse tourner son effectif afin de ménager les organismes. Ce n'est pas le cas ce soir puisque le coach olympien a reconduit la totalité de son onze excepté André Ayew, en délicatesse avec son épaule, qui est remplacé par Brandao. Mais bonne surprise, c'est le Brésilien qui hérite du côté gauche et Rémy qui est replacé à son poste de prédilection à la pointe de l'attaque. Attention tout de même au relâchement habituel après une victoire en coupe d'Europe.

OM - Dijon minute par minute

Mandanda dans les buts. Azpilicueta, Diawara, Nkoulou et Morel en défense. Diarra, Mbia et Valbuena au milieu. Amalfitano, Rémy et Brandao en attaque.

Traoré, Kaboré, Gignac, Fanni, J. Ayew, etc ... sont sur le banc.
A noter que Dijon est la plus mauvaise défense de L1. Quoi de mieux qu'une telle équipe pour se relancer après 4 défaites d'affilée.

11ème minute: superbe ouverture de Valbuena pour Azpilicueta qui centre pour Brandao dont la tête touche la main de Meïté : pénalty

1-0 : pénalty transformé à contre-pied par Rémy (11ème minute)

Premier but phocéen après 445 minutes sans trouver le chemin des filets !

Malgré ce but, on notera le début de match emprunté des Olympiens. Seul Valbuena, très en jambes, est au dessus du lot. Le petit milieu de terrain multiplie les courses, les décalages et les ouvertures. On le sent bien remonté.

1-1 : sur un centre repoussé par un tacle d'Nkoulou, Sankharé propulse le ballon au dessus de Mandanda battu (24ème minute)

Sur leur première occasion, les Dijonais égalisent. Décidément, Marseille n'est pas totalement guéri. On peut noter le manque d'agressivité et de fraicheur physique de Diarra qui a été excellent face à l'Inter mais qui face au club de Carteron est assez transparent.

29ème minute: coup-franc de Kakuta qui passe au dessus de la tranversale
32ème minute: frappe à ras de terre de Guerbert qui oblige le gardien de l'OM à s'activer

Les centres marseillais ont du mal à trouver preneur mais c'est plus un manque de mouvement et de présence dans la surface que l'absence de qualité des centres qui fait défaut aux Phocéens. Rémy n'est par exemple que l'ombre de lui-même.

45ème minute: joli numéro de Valbuena sur le côté gauche ponctué par un centre du milieu phocéen et la tête d'Azpilicueta dégagée par Meïté

Pas de changements à la mi-temps. Pas de changement hélas non plus dans le jeu des Olympiens pour ce début de seconde période.

53ème minute: superbe ouverture de Valbuena en profondeur pour Brandao qui bute sur le portier adverse
54ème minute: frappe du gauche de Valbuena complètement ratée alors qu'il était idéalement placé
57ème: sur un renvoi dijonais, Diarra contrôle et place son droit qui passe à quelques mètres des buts

Grosse domination des Olympiens qui demeurent pour le moment stérile par le manque de créativité des attaquants mais on sent que les hommes de Carteron peuvent craquer à tout moment.

66ème minute: sortie d'Amalfitano et rentrée de J. Ayew
66ème minute: sortie de Diarra et rentrée de Cheyrou
66ème minute: frappe puissante de Rémy détournée par le gardien de but puis un défenseur
67ème minute: centre de Diawara pour la bonne tête de Brandao captée par le portier

Bonne séquence phocéenne mais toujours hélas stérile.

71ème minute: J. Ayew décale Rémy dont la frappe part bien au dessus des buts
73ème minute: frappe dijonaise de 35 mètres sur laquelle Mandanda se couche
77ème minute: Nkoulou fait une faute sur un Dijonais en pleine surface : pénalty et carton rouge

1-2 : pénalty transformé par Kakuta (79ème minute)

Mbia s'est positionné en défense centrale à la place de Nkoulou mais est-ce bien nécessaire quand il faut absolument à Marseille une victoire ?

79ème minute: sortie de Rémy et rentrée de Gignac
88ème minute: frappe de Cheyrou qui ne trouve pas encore le cadre


OM - Dijon en quelques mots

Fatigués par un match de coupe d'Europe il y a quelques jours, les Phocéens ont eu bien du mal à imposer un jeu construit et cohérent. Deschamps avait choisi pourtant d'aligner quasiment la même équipe qui s'était qualifiée à Giuseppe Meazza pensant peut-être que ses joueurs allaient se réveiller. Ca n'a pas été le cas même s'ils ont réellement essayé de gagner cette rencontre. L'Olympique de Marseille enregistre en tout cas sa 5ème défaite lors des 5 dernières rencontres (série inédite depuis 1987). Dans ces conditions, les dirigeants peuvent déjà quasiment préparer la saison prochaine sans Ligue des Champions.

Infos sur le match

samedi 17 mars 2012 (Saison 2011/2012) - 40 000 spectateurs

Arbitré par Nicolas Rainville

Onze marseillais

Steve Mandanda, Cesar Azpilicueta, Jérémy Morel, Souleymane Diawara, Nicolas Nkoulou, Alou Diarra, Stéphane Mbia, Mathieu Valbuena, Morgan Amalfitano, Loïc Rémy, Brandao, Remplaçants Gennaro Bracigliano, Djimi Traoré, Rod Fanni, Charles Kaboré,

Les buteurs

Loïc Rémy (11')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

  • Pas de note pour ce match
  • Précédents matchs de l'OM

    Dans l'actualité de l'OM