Résumé match
Guingamp - OM

Débarqué de la LFP par ceux-là même qui l'avait mis à la tête du football français professionnel (Aulas, Martel et leurs amis), Noël Le Graet a su rapidement rebondir pour devenir vice-président de la FFF avec le succès que l'on connait puisqu'il est un de ceux qui ont maintenu Raymond Domenech à la tête des Bleus durant toutes ces années. Le président de l'En Avant Guingamp n'a bien sur pas eu la délicatesse de démissionner puisqu'il est de ceux qui dirigent tout mais qui ne sont jamais responsables de rien ! Pire même, il briguerait la tête de la FFF pour les prochains mois ! La promotion par l'échec ! Et pour son club Guingamp, c'est pareil ! Promoteur du football des campagnes là où dans tous les autres grands championnats on essaie de renforcer les grosses écuries, le président de l'EAG s'est évertué durant des années à casser l'OM et à entretenir le cercle de ses amis. Aujourd'hui les olympiens ont l'occasion de lui faire verser une larme. Ne nous privez pas de ce plaisir s'il vous plait ! "Une relégation, c'est toujours triste. Après 1993, on avait été relégués. On sait par qui et comment (ndlr : Le Graët et ses amis). Quelques années plus tard, Guingamp vient jouer son maintien chez nous. Je suis désolé pour Bertrand Marchand, ainsi que pour les joueurs guingampais, mais pas pour la personne qui nous avait fait descendre. Aujourd'hui, c'est un peu un retour à l'envoyeur. Comme tout bon Marseillais, je n'ai pas la mémoire courte" avait lancé José Anigo en 2004 alors que Guingamp dégringolait en Ligue 2 ! C'était le bon temps et nous n'avons rien oublié non plus.


Le match :
Beaucoup de changement côté Marseillais. Andrade dans les buts. Kaboré, N'Diaye, Mbia et Taiwo en défense. Cissé, Abriel, Cheyrou au milieu. J. Ayew, Brandao et A. Ayew en attaque.

Début de rencontre à l'avantage des adversaires des Marseillais comme à l'accoutumée avec beaucoup d'envie chez les Guingampais.

8ème minute: corner pour Bassila sortie par Andrade, repoussé sur la ligne par Abriel et claquée une nouvelle fois par le gardien phocéen

De grosses difficultés dans la circulation et la relance côté phocéen. Techniquement, beaucoup d'erreurs comme lors de la première période face à Lille. Faisant face à un gros pressing breton, les hommes de Deschamps perdent énormément de duel ! Trop pour pouvoir dominer leur sujet !

16ème minute: corner de Giresse pour Bassila mais Andrade sort le ballon des poings
25ème minute: ouverture en profondeur de Leveque pour la frappe immédiate du gauche de Giresse qui ne trouve pas le cadre

Marseille arrive désormais à mettre le pied sur ballon grâce notamment à Cheyrou qui organise le jeu. Malgré tout, les Marseillais ne paraissent pas à l'abri d'une erreur défensive.

34ème minute: alerté en profondeur, El jadeyahoui se retrouve seul face à Andrade mais croise trop son tir
38ème minute: coup-franc de Cheyrou et tête de Brandao sorti par le gardien Guingampais

0-1: centre de Jordan Ayew pour la tête d'André Ayew sur la seule occasion marseillaise (43ème minute)

En produisant un jeu minable, les Marseillais s'en sortent bien en prenant l'avantage sur leur seule occasion. On peut noter d'ailleurs la qualité de passe du benjamin des Ayew pour son ainé qui sur sa première opportunité ouvre le score. Côté commentaires de France 2, on se demande s'ils ne seraient pas tous heureux si Marseille perdait ... Consternant !

45ème minute: alerté en profondeur et dans un angle fermé, Brandao envoie le ballon dans les tribunes

Les 22 mêmes acteurs reviennent sur le terrain !

47ème minute: mauvaise passe d'Mbia pour Andrade qui rate son contrôle et offre une énorme opportunité à El Jadeyaoui qui ouvre son gauche mais ne trouve pas le cadre
48ème minute: N'Diaye ne fait à nouveau bouffer et Soly ouvre son gauche qui part bien au dessus de la transversale

Deux nouvelles opportunités pour les Bretons que l'on aurait pu penser abattu mais qui semblent déterminés à revenir au score. Les Marseillais doivent être plus rigoureux défensivement, plus pressants au milieu pour offrir aux attaquants des occasions.

53ème minute: A. Ayew enfume deux Bretons et centre magnifiquement au second poteau pour Brandao qui rate une tête qui semblait facile
55ème minute: sortie d'Mbia blessé et rentrée de Diawara
56ème minute: rentrée de Lucho à la place de Cissé qui s'est lui aussi blessé

Deux coups durs pour Didier Deschamps qui reviendra, victoire ou pas, avec 2 blessés supplémentaires.

60ème minute: centre Guingampais contré par Diawara et qui atterrit sur la transversale d'Andrade, chanceux à nouveau
62ème minute: très bon centre de J. Ayew pour la tête d'A. Ayew qui passe de très peu au dessus
64ème minute: nouveau centre de Jordan Ayew pour la tête trop croisée de son ainé

Beaucoup de complicité entre les deux fils d'Abedi Pelé. Brandao, lui qui avait une chance là de se refaire une santé, est totalement transparent.

67ème minute: coup-franc de Guingamp pour la tête de Diallo qui part dans les nuages
68ème minute: coup-franc de Giresse pour la superbe têt de Diallo qui frole la transversale
70ème minute: de 25 mètres, Lucho tente la frappe de l'intérieur du droit mais voit le cadre s'échapper

Les Marseillais manquent tout de même cruellement d'agressivité dans les duels. Et loin de baisser le pied physiquement, les Bretons partent régulièrement à l'assaut des buts. Jordan Ayew montre en tout cas d'énormes qualité de centre sur son côté droit. Une solution supplémentaire pour Didier Deschamps même si Jordan Ayew est suffisamment jeune pour ne pas être grillé trop rapidement.

77ème minute: coup-franc adverse et tête de Scarpelli
90ème minute: très beau tir du gauche de Leveque qui passe juste au dessus de la transversale


Conclusion:
Ce match devait permettre de donner du temps de jeu aux joueurs comme Brandao qui rongeaient leur frein sur le banc de touche. Ce qu'ils ont montré n'est pas de nature à changer la donne pour les titulaires hormis Jordan Ayew qui a marqué des points ce soir. Autre satisfaction, son frère André qui impressionne par ses qualités physiques, techniques, son engagement et sa volonté tant pour défendre que pour attaquer. Il faudra compter sur ces deux-là dans les mois à venir parce qu'ils ont du talent à revendre. Pour le reste et notamment le jeu Marseillais, faut-il s'inquiéter ? Tant que la victoire est là non mais il faudra à un moment se dire qu'on ne peut éternellement gagner en alignant d'aussi mauvais matchs !

Infos sur le match

mercredi 27 octobre 2010 (Saison 2010/2011) - 17 000 spectateurs

Arbitré par Laurent Duhamel

Onze marseillais

Elinton Andrade, Charles Kaboré, Taye Taiwo, Leyti N'Diaye, Stéphane Mbia, Edouard Cissé, Fabrice Abriel, Benoît Cheyrou, Jordan Ayew, André Ayew, Brandao, Remplaçants Rudy Riou, Jean-Philippe Sabo, Loïc Rémy, André-Pierre Gignac, Cesar Azpilicueta,

Les buteurs

André Ayew (42')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM