Résumé match
OM - Spartak Moscou

Voila la Ligue des champions, on rêve toute une saison pour la jouer. On veut voir des grands matchs avec du beau jeu et de vrais arbitres. L'OM toujours diminué accueille ce soir le Spartak de Moscou. Objectif dans ce groupe plus qu'abordable : la gagne et les trois points pour être plus serein ensuite.
Ddier Deschamps est privé de Diawara, N'Diaye et Rémy pour cause de blessure. Gignac a court de forme est sur le banc, Mbia aussi. On retrouve le très habituel 4-3-3 avec Mandanda (le capitaine) dans le but, devant lui une ligne défensive composée de Taiwo, Hilton, Heinze et Azpilicueta. Cissé au milieu reprend sa place de de milieu défensif, entouré de Cheyrou et Lucho. Devant ce sera un trio A. Ayew, Brandao et Valbuena.

Le stade est loin d'être plein. Les Marseillais peut être lassés par les sempiternelles déconvenues en Ligue des Champions semblent avoir boudé les tribunes.

Le match :
6ème minute : Lucho envoie sur Brandao qui obtient un corner qui ne donne rien.
8ème minute : profitant d'un ballon repoussé par la défense russe, Cheyrou frappe en dehors de la surface. Le gardien a du mal à l'arrêter. On aurait pu avoir un but gag.
11ime minute : Ayew et Lucho se gènent, la frappe du Ghanéen passe très loin du cadre.
16ème minute : encore une frappe de Cheyrou que le gardien repousse de façon peu académique.

Peu d'occasions, mais pourtant l'OM monopolise le ballon de façon indécente. Vite un but pour ne pas revivre le match de Monaco !

21ème minute : sur un cafouillage au milieu du terrain les Russes récupèrent le ballon. Alex est lancé et tire à l'entrée de la surface. Le ballon passe au dessus du but.
34ème minute : centre de Cheyrou pour Brandao qui reprend de façon assez bizarre le ballon. Il passe assez largement au-dessus du but du Spartak.
40ème minute : suite à un coup-franc, la défense olympienne reste statique et la balle passe devant la cage de Mandanda qui repousse. Un Russe est là pour reprendre le ballon qui sort sera corner. Il sera repoussé par les Marseillais.
42ème minute : après une poussée de l'OM, Taiwo centre pour la tête de Brandao. Hélas celui-ci ne peut la reprendre que du sommet du crane et la balle passe au-dessus.
44ème minute : Brandao lancé reprend la balle de la tête, mais trop mollement pour que le gardien russe ne soit inquiété.
45ème minute : après encore un cafouillage, Cheyrou se couche très bien pour reprendre le ballon en demi volée acrobatique. Hélas le gardien sort une très belle parade.

Et c'est la mi-temps. Comme un mauvais goût dans la bouche. Marseille domine outrageusement, il n'y a pas photo. Mais Marseille est stérile. Cela rappelle énormément le match contre Monaco. En espérant que le résultat ne sera pas le même !
Coté joueur on a un Brandao qui court mais totalement nul en phase de jeu. A contrario on a un Valbuena des grands soirs. Les passes latérales au milieu du terrain d'Hilton et Cissé ne sont pas très rassurantes non plus, passant à chaque fois pas loin d'un Russe.

46ème minute : sur un pressing, Brandao récupère la balle et tente la frappe. Elle passe à coté.
52ème : frappe de loin d'un Russe qui est largement à coté.
57ème minute : centre d'Azpilicueta pour la tête de Brandao, le gardien détourne des deux poings.
59ème minute : contre du Spartak, centre pour Ibson qui reprend de la tête à bout portant et Mandanda sort une parade exceptionnelle de réflexe. L'arbitre siffle une faute au premier poteau.

L'OM pousse, mais ce sont les Russes qui ont les occasions les plus nettes. Brandao peu en vue ce soir sort pour laisser sa place à Gignac.

62ème minute : la malédiction du pénalty marseillais a encore frappé. Un défenseur russe dévie de la main le centre d'Azpilicueta en plein dans la surface, mais les arbitres ne bronchent pas. Ça commence a être lassant...
65ème minute : Gignac sur son aile essaye de se débarrasser de son vis-à-vis. Il revient en arrière, Taiwo arrive lancé et décoche une frappe de mule. Le gardien dévie en corner un ballon qui prenait la route du petit filet opposé.
75ème minute : sur un centre de Taiwo, Valbuena reprend la balle et le gardien s'envole pour stopper le tir.
76ème minute : Valbuena sur son aile rend chèvre son défenseur, arrive à centrer second poteau. Lucho reprend de la tête devant le but vide, mais décroise trop en voulant trop la placer au ras du poteau... Énorme occasion, la plus grosse du match sans contestation possible !
BUT 0-180ème minute : but pour le Spartak. Kombarov qui cherche à centrer sur un contre est géné par Azpilicueta qui touche le ballon. Hélas la balle file entre les jambes de Mandanda.

Et voila. Ce que l'on craignait est arrivé ! Allez, encore 10 minutes pour renverser la vapeur, et il y a largement la place !

88ème minute : sur un corner cafouillé, Cissé reprend, mais le gardien est présent.
92ème minute : Jordan Ayew (qui venait de remplacer Lucho) se bat dans les airs avec 2 défenseurs. Il réussi à dévier la balle pour Gignac qui avait très bien senti le coup. Il frappe seul face au gardien et c'est le poteau gauche qui sauve le gardien. Tellement proche du poteau rentrant que la balle sort en 6 mètres. Incroyable !

Conclusion :
Et voila, c'est terminé. Que dire ? La même chose que dimanche dernier ? Un OM ultra dominateur mais stérile. Alors d'accord il y a les absences, les blessés, ceux à court de forme, la malchance, le pénalty oublié et je ne sais quoi encore...
Mais quand on a autant d'occasion face à un adversaire aussi faible (car le Spartak était très faible) on n'a pas le droit de perdre ! Brandao a été complètement à coté de son sujet, Lucho n'a pas eu le rendement qu'on lui connait. Seul Valbuena est sorti du lot ce soir ! Peut être aussi Gignac qui, on a pu le voir, apporte dans le jeu bien plus qu'un Brandao.
Certes, ce n'est pas fini, loin de la même. Mais ce soir c'est une faute professionnelle que de ne pas avoir gagné ce match ! Mauvais départ en Ligue des Champions ainsi qu'en championnat, attention à ne pas trop trainer, le public marseillais pourrait s'impatienter !

Infos sur le match

mercredi 15 septembre 2010 (Saison 2010/2011) - 52 000 spectateurs

Arbitré par Florian Meyer

Onze marseillais

Steve Mandanda, Cesar Azpilicueta, Taye Taiwo, Vitorino Hilton, Gabriel Heinze, Edouard Cissé, Lucho Gonzalez, Benoît Cheyrou, Mathieu Valbuena, Brandao, André Ayew, Remplaçants Elinton Andrade, Jean-Philippe Sabo, Stéphane Mbia, Charles Kaboré, Fabrice Abriel,

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM