Résumé match
OM - Lens

Après une défaite face au PSG dans un Parc des Princes extrait de tout présence provençale, l'Olympique de Marseille est dans l'obligation de ramener une victoire ce soir face au RC Lens à domicile avec bien sur (et c'est l'esprit du sport) nos amis nordistes dans la tribune visiteurs. Bien que de nombreux doutes subsistent sur la capacité des olympiens à enflammer le jeu tout au long d'une partie, les Marseillais ont les capacités pour museler le bec aigri des nombreux consultants et journalistes qui crachent actuellement sur l'OM. Le stade n'affiche pas complet en ce début de soirée mais l'ambiance pourrait se réchauffer rapidement si les hommes de Deschamps font le nécessaire.


Le match:
Mandanda dans les buts. Azpilicueta, Diawara, Mbia et Heinze en défense. Cissé, Lucho et A. Ayew au milieu. Rémy, Gignac et Valbuena en attaque.

Plusieurs anciens marseillais côté lensois : Toifilou Maoulida, Vedran Runje et Kanga Akalé. A noter aussi la présence du provençal Eric Chelle.

1-0 : corner de Lucho qu'Heinze laisse passer pour la tête rageuse d'Mbia qui fusille Runje (7ème minute)

10ème minute: très bon centre de Gignac pour Lucho qui ouvre son pied mais ne met pas assez de puissance pour tromper le portier lensois
11ème minute: Gignac profite d'un mauvais contrôle de Chelle mais croise trop son tir du droit

Gignac est pour le moment très en vue. Dans une moindre mesure, Cissé montre qu'avec lui le milieu phocéen est plus en place même si Ayew paraît à la peine dans son rôle de milieu relayeur. On voit par contre très peu Rémy et c'est dommage tant le joueur déborde de talent. Le match paraît pour le moment sous contrôle même si les phocéens ne paraissent pas presser d'enfoncer le clou.

21ème minute: décalé par Valbuena, Ayew arme son gauche qui passe de peu à côté du poteau gauche de Runje

Comme à leur habitude, les Marseillais se reposent sur leur acquis et ne proposent vraiment pas un football enthousiasmant. Le public scande pendant ce temps " Thiriez démission " ! Comme mercredi face à Monaco, Azpilicueta se débrouille plutôt bien même si Lens insiste beaucoup sur son côté. Valbuena a lui aussi une grosse activité défensive notamment.

32ème minute: centre de Gignac pour Lucho qui contrôle du droit et tente de tromper Runje dans un angle très fermé mais le goal croate veille
36ème minute: sur un corner lensois, main d'Ayew non sifflée par l'arbitre qui, pour une fois, ne charge pas l'OM comme le font bien d'autres si souvent

Plus les minutes filent, plus le jeu phocéen perd de sa consistance.

45ème minute: Gignac enfume sur le côté droit 2 lensois puis se place sur son gauche, frappe au but sans trouver le cadre tout en oubliant 2 olympiens au centre

Aucun changement au retour des vestiaires.

46ème minute: alerté par Lucho, Gignac contrôle du genou droit, se retourne et allume son gauche que Runje détourne en corner
55ème minute: ouverture de Valbuena pour Rémy qui, dans un angle fermé, cadre son tir mais Runje est sur la trajectoire

1-1 : sur une remise dans l'axe de Diawara, belle reprise d'Eduardo du droit qui cruxifie Mandanda (58ème minute)


Egalisation nordiste que certains pourront estimer comme logique à la vue du jeu assez médiocre produit par les olympiens. On s'ennuie ferme depuis plusieurs dizaines de minutes et rien ne semble changer.

73ème minute : sortie de Valbuena et rentrée de J. Ayew
73ème minute : rentrée de Brandao à la place de Gignac

74ème minute: faute évidente sur Mbia dans la surface qui aurait du conduire l'arbitre à siffler un penalty ! Une compensation peut-être après le penalty oublié pour les nordistes il y a quelques minutes
78ème minute: bonne frappe de Jordan Ayew qui passe de peu à côté du cadre
79ème minute: alerté sur une touche de balle, reprise trop molle d'Abriel facilement captée par Runje
81ème minute: à l'origine de l'action, Brandao allume son droit dans les nuages sous les sifflets du public


Conclusion:
Didier Deschamps avait clairement annoncé face à la presse qui critiquait la qualité de jeu proposée que sa priorité était comptable. Avec cette nouvelle contre-performance, on peut envisager les choses différemment et se dire que la médiocrité du jeu produit depuis des semaines ne peut conduire les Marseillais qu'à l'échec. Certains diront que bien d'autres équipes ont réussi la prouesse d'endormir chaque week-end leurs supporters tout en remportant plusieurs trophées. Mais la tendance actuelle est plutôt au jeu comme on l'a vu en Coupe du Monde avec l'Allemagne ou l'Espagne ! Le coach phocéen doit impérativement redonner à ses joueurs le goût du collectif et de l'effort. Ses joueurs ne prennent plus de plaisir sur le terrain et cela se ressent sur le terrain, dans les tribunes et dans les résultats.

Infos sur le match

samedi 13 novembre 2010 (Saison 2010/2011) - 50 000 spectateurs

Arbitré par Pascal Viléo

Onze marseillais

Steve Mandanda, Cesar Azpilicueta, Gabriel Heinze, Souleymane Diawara, Stéphane Mbia, Edouard Cissé, Lucho Gonzalez, André Ayew, Mathieu Valbuena, Loïc Rémy, André-Pierre Gignac, Remplaçants Elinton Andrade, Taye Taiwo, Leyti N'Diaye, Charles Kaboré,

Les buteurs

Stéphane Mbia (6')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM