Résumé match
Lens - OM

Si la Coupe de France demeure un objectif de saison, Didier Deschamps se devait de faire tourner son effectif alors que les marseillais attaquent un mois de février très chargé. Malgré les risques de casser la dynamique de victoire (et de beau jeu) dans laquelle l'équipe semblait installée, le coach phocéen a décidé de mettre Lucho, Valbuena, Ben Arfa, Brandao, Bonnart au repos. Pari risqué ? Nous le verrons dans quelques minutes.


Le match :
Mandanda dans les buts. M'Bow, Hilton, Mbia et Taiwo en défense. Kaboré, Cheyrou, Koné, Niang, Abriel au milieu. Morientes en pointe.

Début de rencontre médiocre des deux équipes avec notamment des olympiens empruntés, peu à leur aise collectivement avec tous ces changements. Morientes est totalement transparent !

10ème minute : alerté en profondeur par Cheyrou, frappe du gauche de Niang contré par un défenseur nordiste

1-0 : Jemaa décalé sur la droite croise bien son gauche et trompe Mandanda (19ème minute)

Le manque d'automatismes du côté phocéen fait cruellement défaut. On a du mal à trouver des points positifs en ce début de première période. Taiwo est complètement aux fraises pour le moment mais on peinerait à trouver un olympien à son avantage pour le moment.

La neige redouble dans l'enfer de Bollaert, les choeurs du Nord soutiennent les leurs avec un bel enthousiasme mais on se demande réellement si la rencontre est réellement jouable avec ce temps !

2-0 : Jemaa fait une nouvelle fois mal aux phocéens avec un tir de 35 mètres sur lequel Mandanda se troue complètement (45ème minute)

Deschamps a-t-il décidé de lâcher la Coupe de France pour se consacrer à la Coupe d'Europe et à la Ligue 1 ? Sa composition semble l'indiquer mais l'entraineur phocéen était dans l'obligation d'effectuer un turn over dans son effectif. Reste que le nombre important de changements effectués a eu les conséquences qu'on pouvait imaginer.

46ème minute : rentrée de Brandao à la place de Morientes qui n'est réellement plus que l'ombre du joueur qu'il fut
46ème minute : rentrée de Valbuena à la place de Koné totalement transparent

3-0 : abandonné par sa défense, Mandanda est trompé par Maoulida (57ème minute)
3-1 : centre de M'Bow pour la demi-volée impeccable de Cheyrou qui trompe Runje (62ème minute)


Malgré ce but, les olympiens peinent à se montrer dangereux. Un manque de cohésion, d'automatismes et de qualités individuelles sur un terrain qui ne permet pas à des talents comme Niang de s'exprimer réellement.

76ème minute : Ndoumbou remplace Brandao blessé et incapable de poser sa jambe au sol


Conclusion :
Avec un calendrier très (trop) dense, Deschamps était dans l'obligation de faire des choix. Il semble qu'il ait décidé de sacrifier la Coupe de France afin de privilégier les autres compétitions. Un choix qui coute tout de même cher aux phocéens qui perdent Brandao, sorti sur blessure et dont on ne connait pas encore le temps d'indisponibilité. Cette malheureuse défaite est-elle un accident ? Nous le saurons dès ce week-end avec un déplacement à Monaco qui vient d'étriller Bordeaux en coupe. Ce match révèlera certainement la vraie nature de ce groupe.

Infos sur le match

mercredi 10 février 2010 (Saison 2009/2010) - 27 000 spectateurs

Arbitré par Pascal Viléo

Onze marseillais

Steve Mandanda, Pape Daouda M'Bow, Taye Taiwo, Stéphane Mbia, Vitorino Hilton, Charles Kaboré, Fabrice Abriel, Benoît Cheyrou, Bakari Koné, Mamadou Niang, Fernando Morientes, Remplaçants Elinton Andrade, Laurent Bonnart, Souleymane Diawara, Edouard Cissé,

Les buteurs

Benoît Cheyrou (61')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM