Résumé match
Monaco - OM

Pour occuper la trêve internationale et faire jouer ceux qui ont eu peu de temps de jeu en début de saison, le staff olympien a décidé d'affronter l'AS Monaco en match amical, à Cannes. La même rencontre dans le même stade avait eu lieu il y a un peu plus d'un an lors de la préparation de la saison 2008-09.
Bien évidemment les internationaux (Mandanda, Bocaly, Taiwo, Diawara, Heinze, Kaboré, Mbia et Niang) sont absents tout comme Koné, blessé, et Gonzalez, qui termine sa rééducation. Le onze de départ est donc composé d'Andrade, Bonnart, Rool, Rodriguez, Hilton, Cissé, Abriel, Cheyrou (capitaine), Valbuena, Ben Arfa et Morientes.
Les jeunes D'Ulivo, Diallo, Lowinsky, Osei et N'Doumbou sont sur le banc tout comme Munoz et Brandao.

Alors que Didier Deschamps n'est pas sur le banc de touche, Monaco ouvre le score sur le coup d'envoi. Néné perce la défense plein axe, donne à Coutadeur qui, seul devant Andrade, marque pour ses premières secondes sous le maillot de l'ASM.
L'entraineur marseillais arrive enfin sur le banc après quelques minutes et les Olympiens dominent nettement le reste de la première période mais Cheyrou, Abriel et surtout Morientes n'arrivent pas à égaliser malgré. L'Espagnol a d'ailleurs la plus belle occasion en fin de période sur un centre de Rool mais n'appuie pas assez sa tête piquée pour tromper Ruffier.

Les Marseillais ont donc eu la main-mise sur ces 45 premières minutes en étant menés durant la totalité de la mi-temps. Néanmoins on a vu une défense hésitante et prenant des risques de relance, un milieu peu impliqué et une attaque timide.

Après la pause, il n'y a aucun changement du côté phocéen. La seconde période est plus équilibrée et Monaco double la mise à l'heure de jeu après un premier centre loupé mais un second sur Muratori, seul au point de penalty.
Il y a ensuite quelques chamailleries et plusieurs cartons de distribués pour des fautes évitables de part et d'autre.
Les occasions marseillaises sont rares et on voit un beau rush de Ben Arfa sur la gauche ponctué par un tir trop croisé. L'ancien Lyonnais cède sa place quelques instants après à Brandao, bandé au coude, qui amène clairement quelque chose à son équipe. C'est d'ailleurs lui qui frappe un coup-franc lointain, difficilement détourné par Ruffier.
Pour le dernier quart d'heure, alors qu'on s'ennuie fermement devant aussi peu d'envie et de motivation, N'Doumbou remplace Valbuena sans que cela ne change quelque chose.

Les Olympiens s'inclinent donc sur un score un peu sévère étant donné la physionomie de la rencontre mais les Monégasques ont su marquer sur leurs quelques tentatives.
Les titulaires internationaux marseillais n'ont pas trop de souci à se faire car leurs remplaçants ont été peu à leur avantage avec un Andrade peu inspiré sur certaines relances, un Rool assez timide, un duo Hilton/Rodriguez hésitant et faisant beaucoup de relances ratées, un Ben Arfa ne faisant qu'un seul coup d'éclat et un Morientes bien loin d'un niveau physique lui permettant de rivaliser avec des défenseurs moyens de Ligue 1. Les titulaires ou remplaçants habituels (Bonnart, Cissé, Cheyrou, Abriel, Brandao et Valbuena) ont fait des prestations trop moyennes pour compenser le niveau de leurs partenaires.
Bien évidemment, il faudra être bien meilleur dans une semaine au Mans pour rivaliser mais l'objectif de cette rencontre était surtout de donner du temps de jeu à certains joueurs de l'effectif, ce qui a été fait.

Infos sur le match

dimanche 06 septembre 2009 (Saison 2009/2010) - 7 000 spectateurs

Arbitré par Didier Falcone

Onze marseillais

Elinton Andrade, Laurent Bonnart, Cyril Rool, Julien Rodriguez, Vitorino Hilton, Edouard Cissé, Fabrice Abriel, Benoît Cheyrou, Mathieu Valbuena, Hatem Ben Arfa, Fernando Morientes, Remplaçants Hilaire Munoz, Cédric D'Ulivo, Kevin Osei,

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

  • Pas de note pour ce match
  • Précédents matchs de l'OM

    Dans l'actualité de l'OM