Résumé match
Boulogne - OM

A la recherche d'une sixième victoire consécutive face à Boulogne, Marseille a du rejoindre Auxerre en avion puis effectuer 400 kilomètres en autocar pour jouer cette rencontre en raison de l'arrêt du trafic aérien suite à l'éruption d'un volcan en Islande. Sans aucune compréhension de la part de la Ligue, les marseillais auront-ils les jambes pour aller chercher la victoire ?


Le match:
Deschamps a décidé de conserver l'essentiel de son équipe type pour cette rencontre. Mandanda dans les buts. Bonnart, Diawara, Mbia et Heinze en défense. Cissé, Lucho, Cheyrou, Valbuena et Brandao au milieu. Niang seul en pointe.

Deschamps écarte à nouveau Taiwo au profit d'Heinze. Choix contestable ! Cheyrou revient logiquement après le coup de mou de Kaboré lors du dernier match. Niang est de nouveau conforté dans l'axe tandis que Brandao évoluera à gauche malgré la performance décevante du sénégalais à ce poste lors de la dernière rencontre.

Début de rencontre brouillon des deux équipes. Sur un terrain dont l'état ne peut permettre un football de qualité, les olympiens peinent à faire courir leurs adversaires pour le moment. Isolé sur son côté gauche, Brandao ne peut faire son travail de sape et fixer la défense. Niang, lui, touche peu de ballons et n'arrive pour l'instant pas à mettre la défense centrale de Boulogne en difficulté.

23ème minute: sur un renvoi boulonais, contrôle de l'intérieur du droit de Valbuena qui enchaine avec la frappe qui est hélas trop croisée
26ème minute: décalé par Niang, Valbuena fait une excellente feinte de corps puis enchaine la frappe croisée qui heurte le poteau

Bon début de match de Valbuena qui à l'approche de la surface de réparation s'est montré dangereux par deux fois. Dans le jeu, on sent que le petit milieu phocéen a les jambes pour créer des décalages.

29ème minute: coup-franc direct de 25 mètres de Lucho qui passe largement au dessus
32ème minute: sur corner, tête d'Agouazi captée par Mandanda

Les défenseurs nordistes défendent très proprement face aux attaquants olympiens qui dès lors peinent à créer du danger sur les buts adverses.

0-1: alerté à une touche de balle par Niang en profondeur, Valbuena croise parfaitement son tir (43ème minute)

Valbuena est récompensé de son bon début de match alors que Boulogne n'était pas vraiment mis en difficulté par les olympiens. Comme parfois ces derniers temps, Marseille ne brille pas mais s'avère redoutable tout de même.

58ème minute: rentrée de Kaboré à la place de Cheyrou
66ème minute: coup-franc de Brandao et tête de Brandao captée facilement par le portier
69ème minute: rentrée de Taiwo et sortie de Niang

Option plus défensive pour Deschamps et Taiwo prend logiquement le brassard de capitaine en l'absence de Cheyrou. Plutôt bon offensivement, Taiwo est positionné en milieu gauche tandis que Brandao est repositionné en attaquant de pointe. Deschamps fait tourner son effectif. Un choix logique.

71ème minute: alerté en profondeur sur une déviation à une touche de balle de Lucho, Brandao a l'occasion de tuer le match mais tarde à frapper et voit son tir finalement repoussé par le gardien
77ème minute: superbe chevauchée de Diawara qui part d'un jaillissement dans son camp puis ponctue son action d'un bon tir du gauche sur lequel le gardien se couche

1-1: tête de Marq qui prend le meilleur sur Brandao et reprise de Blayac qui crucifie Mandanda (81ème minute)

Les marseillais paraissaient moins dans leur match depuis plusieurs minutes. La sanction est tombée rapidement.

85ème minute: rentrée d'Abriel et sortie de Valbuena
92ème minute: l'arbitre siffle une main dans la surface et accorde un pénalty généreux (bien qu'il y a un bras décollé en pleine surface)

1-2: Taiwo s'exécute et trompe le gardien boulonnais sur pénalty (93ème minute)


Conclusion:
Avec une chance de champion, Marseille fait l'essentiel ce soir bien qu'ils n'aient à nouveau pas brillé. Boulogne n'a pas démérité et a joué crânement sa chance. Cette septième victoire consécutive dans l'adversité et la fatigue amène les olympiens à cracher leur rancoeur vis à vis de la LFP devant la presse. La volonté de Ligue de faire voyager les olympiens durant 12 heures pour revenir dans la cité phocéenne au retour est mal vécue par les joueurs et on les comprend. Nous en profitons donc pour saluer nos amis de la LFP et notamment Frédéric Thiriez qui est capable de faire annuler un match pour une grippe mais pas lorsque la totalité du trafic aérien européen est bloqué.

Infos sur le match

samedi 17 avril 2010 (Saison 2009/2010) - 15 000 spectateurs

Arbitré par Pascal Viléo

Onze marseillais

Steve Mandanda, Laurent Bonnart, Gabriel Heinze, Stéphane Mbia, Souleymane Diawara, Edouard Cissé, Lucho Gonzalez, Benoît Cheyrou, Mathieu Valbuena, Brandao, Mamadou Niang, Remplaçants Elinton Andrade, Vitorino Hilton, Cyril Rool, Jordan Ayew,

Les buteurs

Mathieu Valbuena (44') Taye Taiwo (95')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM