Résumé match
Bordeaux - OM

Si sur le papier ce match reste amical, dans les têtes cette rencontre sera importante pour étalonner la puissance de feu des deux escouades ! Car on le sait déjà : le titre se jouera certainement entre Lyon, Bordeaux et Marseille. Et l'attente est grande dans les rangs des supporters puisque ce choc se jouera à guichets fermés.


Le match :
Deschamps a opté une nouvelle fois pour un 4-3-3 avec Bonnart, Hilton, Diawara et Taiwo en défense. M'Bia, Gonzalez et Cheyrou au milieu. Koné (à gauche), Ben Arfa (qui jouera à nouveau à droite) et Niang en attaque.

3ème minute : coup-franc de Ben Arfa aux 20 mètres qui bute sur le mur
7ème minute : beau centre à ras de terre de Tremoulinas qui trouve le gauche de Cavenaghi qui trouve trop son tir

Dès les premières minutes, on sent les marseillais moins à leur aise que lors des deux premiers matchs de préparation. Moins d'assurance dans les passes, moins de possession de balle, moins d'impact physique ... La girondins y sont certainement pour quelque chose mais Niang en pointe est-il réellement plus efficace que sur son côté gauche ? Un attaquant de pointe de grande classe semble réellement indispensable pour compléter ce mercato !

11ème minute : sur une mauvaise remise dans l'axe de Bonnart, reprise de Wendel qui passe de très peu à côté
15ème minute : boulette de Gonzalez qui remet un ballon dans la surface de réparation dont profite son compatriote Cavenaghi qui allume son gauche mais Mandanda fait une parade magique

0-1 : sur un corner de Ben Arfa et une remise de la tête de Diawara, Taiwo place une reprise du gauche qui troue Carrasso (16ème minute)

Contre le cours du jeu, les olympiens prennent l'avantage avec à nouveau un but d'un défenseur.

19ème minute : bon décalage de Chamakh pour à nouveau le puissant gauche de Wendel qui ne trouve pas le cadre
21ème minute : Gourcuff décoche subitement un droit puissant qui frôle la transversale

Gros début de rencontre de Diawara très viril face à Chamakh. On sent déjà une complémentarité plus intéressante avec Hilton que ce le fut avec Rodriguez. Match très engagé comme en témoigne le carton jaune reçu par Diarra pour une intervention très limite sur Lucho. Bonnart se fait régulièrement transpercer sur son côté droit. M'Bia n'est pas non plus à la fête avec de nombreuses passes ratées et peu de récupérations.

30ème minute : décalé par Lucho, frappe du droit de Koné dans un angle fermé que capte facilement l'ancien portier du TFC

Moins d'inspiration côté phocéen en ce début de match tout de même. Les bordelais, soumis à moins de changements dans leur effectif, se trouvent mieux. Moins de rayonnement pour la doublette créative Gonzalez - Cheyrou.

1-1 : coup franc de Gourcuff au premier poteau pour Cavenaghi qui devance Gonzalez qui, par malchance, touche le ballon hors de portée de Mandanda (37ème minute)

Egalisation logique des champions de France qui semblent plus dans leur match que les phocéens malgré ce qu'affirment les commentateurs de Canal+.

Rentrée de Kaboré (à la place de M'Bia), Andrade (à la place de Mandanda), Rool (à la place de Taiwo), Brandao (à la place de Koné) et de Cissé (à la place de Gonzalez)

2-1 : Diawara concède un penalty face à Chamakh sur un ballon perdu par Ben Arfa. Gourcuff plante une panenka (48ème minute)

Plus brouillonne, moins incisive et sans un Gourcuff inspiré dans ses rangs, l'OM peine à convaincre ce soir.

53ème minute : bonne incursion de Ben Arfa côté droit qui centre pour la reprise immédiate de Brandao arrêtée magnifiquement par Carrasso

63ème minute : rentrée de Cana à la place de Cheyrou
69ème minute : rentrée de Valbuena à la place de Ben Arfa
74ème minute : caviar de Gouffran pour Bellion qui bouffe la feuille de match
75ème minute : magnifique coup-franc millimétré de Valbuena pour la tête de Niang qui heurte le poteau de Carrasso
77ème minute : Niang repique au centre et décoche un droit qui part largement au dessus des buts girondins
79ème minute : centre de Bonnart au second poteau pour la tête de Kaboré que le gardien adverse détourne
81ème minute : frappe du gauche de Sertic qui passe largement à côté

Valbuena fait à nouveau une excellente rentrée et il devient de plus en plus incompréhensible l'acharnement de Deschamps à s'en séparer. L'ancien pensionnaire de Libourne Saint-Seurin montre en tout cas sur ce match bien plus que Ben Arfa censé être le titulaire indiscutable sur son côté droit.

87ème minute : bonne frappe des 22 mètres qui frôle la transversale de Carrasso
90ème minute : Brandao profite d'une mésentente de la défense pour subtiliser le ballon et le propulser hélas sur le poteau de Carrasso qui était aux fraises


Conclusion :
Au terme d'un match qui n'avait rien d'amical dans l'engagement, les Girondins de Bordeaux ont dominé un Olympique de Marseille un peu emprunté. Espérons que ce soit la charge de travail qu'impose l'ancien joueur de la Juventus qui en soit la cause. Certes il y eut deux poteaux phocéens mais dans le jeu, les marseillais ont été moins fluides et moins inspirés, surtout en première période. Seules les rentrées de Valbuena et de Brandao ont donné une impulsion qui a conduit les hommes de Deschamps à se montrer réellement les plus dangereux durant les 30 dernières minutes. Et Niang sur son côté gauche, c'est réellement mieux !

Dans l'actualité de l'OM