Résumé match
OM - Lyon

Les Girondins ayant toujours la barraca avec leur victoire (encore) sur la fin de match face au MUC 72, la donne du match de ce soir est simple : une victoire sinon rien. En effet, les Olympiens devront triompher sur leur base pour rester au contact de la 1ère place de L1 sinon le titre sera de plus en plus promis aux joueurs de Blanc. Le stade est déjà en ébullition lors de l'échauffement pour ce match qui pourrait être celui de la passation de pouvoir entre les deux équipes. Une fois n'est pas coutume, l'OM aura le droit à l'énergie positive (ou négative) de certains supporters du PSG voulant la chute de Lyon pour pouvoir se hisser à la troisième place du podium...le monde à l'envers. Néanmoins, les phocéens ont toujours leurs cartes en main pour le titre s'ils triomphent sur ces trois derniers matchs, avec la meilleure différence de buts possible. En commençant par le match de ce soir, qui est coché sur le calendrier Olympien avant même le début de la saison. Gerets décide d'aligner la même équipe bien huilée qui avait gagné à Nice à savoir Mandanda dans les cages, la défense Bonnart, Hilton, Civelli, Taiwo, au milieu Cana, Cheyrou, et l'armada offensive composée de Valbuena, Niang, Ben Arfa en meneur et Brandao en pointe. LA VICTOIRE A TOUT PRIX !

Le match :

14ème minute : frappe de Benzema excentré du gauche, non-cadrée.
16ème : énorme frappe de Niang des 20 mètres sur le poteau sur une passe maline de Valbuena.
18ème : tir de Valbuena détourné par Lloris, sur l'action Brandao reprend de la tête mais Lloris capte le ballon.
19ème : frappe de Cheyrou des 25 mètres hors du cadre lyonnais.
30ème : But pour Lyon. Penalty logique pour une faute de Brandao sur Ederson. Benzema prend Mandanda à contre-pied. 0-1.
32ème : tête de Civelli loin des poteaux de Lloris.
39ème : gros travail de Valbuena à gauche qui se termine par un centre et une reprise de Cana repoussée par la défense de Lyon.
42ème : doublé de Benzema qui ajuste Mandanda au milieu d'une défense fantomatique. Le titre s'échappe. 0-2.
46ème : deuxième poteau pour l'OM sur un tir de Cheyrou alors que Loris était battu. Quand le réalisme n'est plus là...

Mi-temps : après une première demi-heure maîtrisée par les Olympiens, les Lyonnais plantent l'OM avec deux buts sur deux occasions. Les espoirs de titre commencent à s'enterrer lorsqu'on voit en plus les marseillais buter sur le poteau à deux reprises. Les joueurs aidés du public n'ont plus qu'à prendre d'assaut les buts lyonnais afin de marquer trois buts sans en encaisser. Le match prend une tournure catastrophique. Pas de changement à la pause des deux côtés.

51ème : énorme faute sur Niang dans la surface de vérité mais l'arbitre ne siffle pas, étrange.
52ème : Niang, encore déséquilibré dans la surface, toujours non sifflé. Ca commence à faire beaucoup.
53ème : tête de Civelli sur corner de Valbuena. Lloris est battu mais le ballon est hors du cadre.
56ème : contacte entre Brandao et Lloris alors que le brésilien avait contrôlé le ballon de la main avant que Lloris ne le fauche. L'arbitre a mangé trop de champignons.
58ème : sortie de Ben Arfa, transparent. Il est remplacé par Koné.
59ème : grosse faute de Brandao qui prend un jaune qui le privera du dernier match face à Rennes.
61ème : sur coup-franc de Valbuena, les Olympiens manquent encore le cadre de la tête de quelques centimètres.
63ème : coup-franc puissant de Taiwo de 30 mètres. Lloris détourne le ballon.
68ème : face à face entre Benzema et Mandanda que remporte le marseillais après une bavure défensive.
69ème : Wiltord remplace Valbuena
71ème : premier but de Wiltord à l'OM ! Attaque amorcée par Cana, Brandao et Niang pour la passe décisive sur Wiltord qui n'a plus qu'à s'appliquer à 5 mètres des buts. 1-2.
87ème : énorme occasion de Benzema face à Mandanda qui brosse trop son ballon, au dessus de la barre.
89ème : tir de Niang puissant à l'entrée de la surface, dans la lune.
93ème : But de Juninho qui crucifie l'OM. Coup-franc de 30 mètres qui trompe Mandanda qui fait une faute de main sur le rebond du ballon. 1-3. Fin du mach cauchemardesque.

Conclusion : Ce fut la dernière grosse affiche de la saison pour l'OM face aux rivaux Lyonnais et il fallait l'emporter pour aspirer au titre. Contrairement à un Benzema retrouvé, force est de constater que l'ensemble de l'OM ne fut pas à la hauteur de l'événement. De Mandanda qui a perdu son duel à distance avec Lloris, en passant par la défense presque en vacance. Et enfin Ben Arfa qui rata (encore) un gros match à l'image de sa saison décevante. Enfin, notons que Brandao à fait son pire match depuis son arrivée à l'OM, au mauvais moment. Seul Niang peut laisser entrevoir une implication au dessus de la moyenne de l'équipe.
Le rythme de fou des Girondins commençait à être périlleux pour les marseillais, qui sont tombés dans le piège du match important à domicile qu'il faut gagner, une fois de plus cette saison.
Trois points de retard et deux matchs à jouer. Vu la tournure de cette soirée nous pouvons éventuellement conclure que la messe est dite...
Un miracle est-il encore possible pour arracher le titre ?

Infos sur le match

dimanche 17 mai 2009 (Saison 2008/2009) - 56 498 spectateurs

Arbitré par Stéphane Lannoy

Onze marseillais

Steve Mandanda, Laurent Bonnart, Renato Civelli, Vitorino Hilton, Taye Taiwo, Lorik Cana, Hatem Ben Arfa, Mathieu Valbuena, Mamadou Niang, Brandao, Benoît Cheyrou, Remplaçants Rudy Riou, Ronald Zubar, Modeste M'Bami, Boudewijn Zenden, Karim Ziani,

Les buteurs

Sylvain Wiltord (80')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM