Résumé match
Nantes - OM

Trois jours après une dure défaite à domicile face au PSG qui aurait pu leur permettre de reprendre la tête du championnat, les phocéens se déplacent au stade de la Beaujoire pour rencontrer le FC Nantes d'Elie Baup qui connait un début de championnat difficile. Côté olympien, les esprits seront-ils assez revanchards pour effacer les dernières défaites ? Avec Cheyrou, Kaboré et Niang blessés, Gerets n'a pas vraiment eu le choix de titulariser Ben Arfa dont l'attitude lors du classico a alimenté les colonnes de la presse sportive. Grandin est titularisé aux côtés de Koné en pointe. Le milieu sera composé de Ben Arfa, Ziani, M'Bami et de Zenden. En défense, la charnière Cana - Hilton est reconduite avec Taiwo et Bonnart sur les côtés. Le technicien belge n'a eu d'autres choix que de faire tourner. Peut-être un mal pour un bien.


Le match :
Début de match où les marseillais monopolisent face à des nantais très repliés devant leur but. Vive la Ligue 1 ! Après çà, les clubs français se plaindront d'être les parents pauvres du football européen !

6ème minute : Koné ceinturé dans la surface alors qu'il partait au but et l'arbitre ne siffle pas ! Mais il parait, selon la presse, que l'OM ferait partie des clubs favorisés !
8ème minute : alerté en profondeur, Di Freitas allume son droit qui part dans le petit filet
10ème minute : bonne frappe du gauche de Ben Arfa captée par Heurtebis
14ème minute : superbe centre enroulé de Ben Arfa repoussé par la défense nantaise mais Koné propulse une bonne tête qu'Heurtebis boxe

Le match s'équilibre à la faveur des relances à l'aveuglette des marseillais. L'arbitre a peut-être décidé que l'OM ne gagnerait pas ce match vu le nombre de fautes non sifflées sur Koné. Les offensifs provençaux proposent en tout cas un jeu très offensif avec beaucoup de maitrise technique. Reste la finition ...

23ème minute : Ben Arfa mystifie deux adversaires avec une facilité déconcertante mais allume son gauche dans le petit filet du goal adverse
25ème minute : superbe ouverture de Ziani pour le centre rapide de Ben Arfa repoussé par un défenseur nantais
32ème minute : ouverture parfaite de Ziani pour Koné qui contrôle et ouvre son droit qui est repoussé par Heurtebis

Que de maladresse de nos attaquants devant le but ! Le constat ne date pas d'hier mais on ne peut envisager d'avoir des objectifs ambitieux avec aussi peu de réalisme devant le but.

38ème minute : corner au deuxième poteau pour Hilton dont la frappe est repoussée sur sa ligne par Moullec

1-0 : frappe magique de 35 mètres de Mareval en pleine lucarne de Mandanda qui ne peut rien faire (44ème minute)

Nantes n'a pas eu besoin de 15 occasions pour ouvrir le score ! Il faudrait peut-être que Gerets comprenne qu'un attaquant, ce n'est pas seulement un coureur de 50 mètres mais avant tout un buteur ! Et aucun de nôtres n'est un tueur de surface et c'est bien le problème essentiel de notre équipe.

A la mi-temps, Mandanda blessé est remplacé par Riou.. Début de seconde mi-temps timide des marseillais, incapables de se révolter comme à leur habitude. Manque de caractère, manque d'envie ? Bien moins de mouvement et de précision technique côté olympien.

49ème minute : frappe de Taiwo qui voit le cadre s'échapper

Continuons à faire des centres aériens avec Koné et Grandin, bien connus pour leur jeu de tête (sic), face à des athlétiques défenseurs nantais ! C'est tout de même incroyable de continuer à jouer dans un schéma qui ne convient pas aux qualités de nos attaquants ! Et ne parlons même pas du choix de Gerets de recruter un attaquant de profondeur alors que 95% des équipes françaises jouent l'OM à 10 derrière !

64ème minute : rentrée de Samassa à la place de Zenden, invisible ce soir

Incroyable aussi comment Samassa est mal utilisé par le collectif marseillais trop habitué certainement à jouer avec des sprinteurs courts sur pattes !

1-1 : contre-attaque marseillaise avec une remise parfaite de Samassa pour la reprise pure de Koné qui vient se loger sous la transversale d'Heurtebis

Voilà à quoi doit servir Samassa ! Remises aux attaquant rapides sur les côtés, fixation de la défense adverse, jeu aérien dans les centres ! Il serait aussi bien que Samassa cesse de rentrer uniquement lorsque l'on est en difficulté si on veut jouer dans ce schéma de jeu, qui est, il faut le rappeler, le schéma tactique en vogue dans toute l'Europe depuis un moment. Sans temps de jeu, pas d'automatismes. Et sans automatismes, difficile d'avoir un bon rendement en attaque !

79ème minute : deuxième main de Bekamenga dans la surface marseillaise qui entraine logiquement un deuxième jaune et son exclusion
79ème minute : Valbuena rentre à la place de Grandin
84ème minute : drible et frappe enchainée en pleine surface de Koné repoussée par Heurtebis, excellent ce soir
86ème minute : centre en retrait de Bonnart pour la frappe à bout portant de Valbuena repoussé par le haut de la cuisse du gardien nantais
90ème minute : bonne frappe d'M'Bami contrée alors qu'elle partait dans le cadre
91ème minute : corner marseillais et tête de Cana qui ne trouve pas le cadre


Conclusion :
Proprement ahurissant l'interview à la mi-temps du buteur nantais, Mareval, qui se déclarait satisfait du jeu de ses coéquipiers qui, selon lui, n'avaient pas démérité l'avantage que les nantais avaient à la pause. Or le match fut tout autre ! A sens unique en terme de possession, d'occasions, de maitrise du jeu, de technique, ... Les nantais n'ont pas joué ou seulement pour ne pas perdre ! La Ligue 1 mérite, haut la main, son titre de championnat le plus minable d'Europe ! Et tant que l'Olympique de Marseille n'aura pas de tueur de surface, les hommes d'Eric Gerets laisseront des points sur des matchs que d'autres auraient conclu par un 0-5 !

Infos sur le match

mercredi 29 octobre 2008 (Saison 2008/2009) - 36 000 spectateurs

Arbitré par Hervé Piccirillo

Onze marseillais

Steve Mandanda, Laurent Bonnart, Lorik Cana, Vitorino Hilton, Taye Taiwo, Modeste M'Bami, Boudewijn Zenden, Karim Ziani, Hatem Ben Arfa, Elliot Grandin, Bakari Koné, Remplaçants Ronald Zubar, Gael Givet, Elamine Erbate, Milos Krstic,

Les buteurs

Bakari Koné (78')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM