Résumé match
VAFC - OM

Après une semaine où la polémique des sifflets a effacé le passif désastreux de Raymond Domenech et la fébrilité défensive de l'équipe de France, la Ligue 1 a repris ses droits ce week-end avec la remontée au classement de Bordeaux grace à un Gourcuff magique et les difficultés du FC Lyon à s'imposer dans le jeu. Les hommes d'Eric Gerets ont d'ailleurs ce soir l'opportunité de revenir à un point du leader et de reprendre la seconde place. Autrement dit, victoire obligatoire pour les phocéens qui auront pu se refaire une santé pour certains.


Le match :
Pour ce match de reprise, le coach marseillais a décidé de ne rien changer à son dispositif habituel. Mandanda dans les buts. Bonnart, Taiwo, Hilton et Zubar en défense. Cheyrou, M'Bami, Ben Arfa, Valbuena et Koné au milieu. Niang seul en pointe. A l'échauffement, les phocéens arborent un t-shirt " liberté pour Santos ". Ziani et Cana sont suspendus.

4ème minute : centre de Pujol pour la tête d'Audel qui voit le cadre s'échapper

Comme à leur habitude, les marseillais se font défoncer les chevilles par leurs adversaires sans sourciller ni mettre la pression sur l'arbitre. Résultat ? Deux action très dure des valenciennois et aucun carton sorti par l'arbitre ! Et comme à l'accoutumée, l'adversaire du soir joue à 11 derrière en espérant un contre favorable ! Bonjour le spectacle !

0-1 : magnifique centre travaillé de Taiwo pour Niang, le ballon revient sur Valbuena qui allume son droit qui heurte la transversale de Penneteau mais Koné est là pour pousser le ballon de la tête (13ème minute)

Grosse domination des marseillais qui imposent leur supériorité technique. Reste à savoir si les phocéens seront capables de garder ce résultat, voire de bonifier cette outrageuse domination.

23ème minute : contrôle orienté de Ben Arfa puis frappe du gauche de l'international détournée par un défenseur
28ème minute : frappe de Saez facilement captée par Mandanda

Les hommes de Kombouaré commencent à construire leur action et à se créer quelques opportunités alors qu'il y a des excès d'individualisme parmi les attaquants marseillais.

32ème minute : pas attaqué par les marseillais, Tiene décoche une lourde frappe de 25 mètres qui heurte la transversale
36ème minute : fantastique ouverture de Ben Arfa pour Koné qui rate son intérieur du droit alors qu'il se présentait seul devant le portier

Qu'il est injuste cette année de lire sous la plume de certains journalistes que Ben Arfa n'est pas très collectif ! Mais quel joueur magnifique à voir jouer !

40ème minute : bon centre en retrait de Niang pour Koné dont le gauche part dans les nuages !
45ème minute : bon coup-franc rentrant de Valbuena repoussé par la défense adverse et reprise du droit de Cheyrou qui passe au dessus du cadre !

Que d'occasions vendangées et si peu de tirs cadrés ! Espérons que les phocéens ne le regrettent pas par la suite !

54ème minute : récupération de Niang pour Cheyrou qui tergiverse puis adresse une frappe molle du droit détournée
57ème minute : bonne combinaison de Pujol ponctuée par un tir de Saez qui part au dessus de la transversale
59ème minute : rentrée de Kaboré à la place de Valbuena
61ème minute : superbe passe de Ben Arfa pour Cheyrou dont le droit pas très académique bute encore sur un défenseur adverse
63ème minute : tir instantané de Danic contré heureusement par Hilton
66ème minute : penalty évident non sifflé sur Ben Arfa

Comme à chaque match, les arbitres nous enflent d'un penalty. Mais il parait selon les medias que les grands clubs sont avantagés par l'arbitrage ! Les olympiens semblent en tout cas moins dans leur match et semblent plus fragiles lorsque Valenciennes construit.

0-2 : ouverture parfaite de Niang pour Ben Arfa qui crochète Penneteau et pousse tranquillement le ballon dans les buts (73ème minute)
1-2 : longue ouverture adverse pour la déviation de la tête de Pieroni qui prend le meilleur sur Hilton pour Pujol dont le gauche croisé trompe Mandanda (81ème minute)


81ème minute : rentrée de Grandin à la place de Koné

Marseille est totalement tétanisé devant son but avec la peur au ventre de se faire remonter au score. Inquiétant tout de même dans la perspective d'une difficile rencontre face au PSV Eindhoven, équipe d'un tout autre calibre !

1-3 : centre de Zenden dévié par Grandin mais dont profite Kaboré dont la reprise du droit (déviée par un défenseur) trompe pour la troisième fois Penneteau (94ème minute)


Conclusion :
Magnifique Ben Arfa qui est tout à l'inverse de celui qu'on nous décrivait à son arrivée. Altruiste quand il le faut, individualiste quand c'est nécessaire, le natif de Clamart montre cette saison qu'il a l'étendu de son talent mais si on peut penser qu'il sera encore bien meilleur dans les prochaines années. Souvent bien en place, parfois maladroits voire fébrile, les marseillais ont alternés le bon et le moins bon ce soir mais méritaient de recoller au leader lyonnais au vue du début de saison. Petit coup de gueule tout de même à tous ces arbitres qui mettent des cartons jaunes aux créateurs exaspérés de recevoir des coups des bucherons du championnat de France qui, eux, s'en tirent finalement à bon compte ! Il faudra un jour que les arbitres se mettent dans la tête que ce sont ces techniciens qu'on a envie de voir et pas ces peintres qui creusent des sillons dans toutes les pelouses de France !

Infos sur le match

dimanche 19 octobre 2008 (Saison 2008/2009) - 16 200 spectateurs

Arbitré par Lionel Jaffredo

Onze marseillais

Steve Mandanda, Laurent Bonnart, Taye Taiwo, Ronald Zubar, Vitorino Hilton, Modeste M'Bami, Benoît Cheyrou, Hatem Ben Arfa, Mathieu Valbuena, Bakari Koné, Mamadou Niang, Remplaçants Rudy Riou, Elamine Erbate, Julien Rodriguez, Mamadou Samassa,

Les buteurs

Bakari Koné (13') Hatem Ben Arfa (73') Charles Kaboré (92')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM