Résumé match
OM - Lyon

Les hommes de Gérard Houiller reviennent sur le terrain qui leur avaient tant réussi il y a quelques mois avec un naufrage total du collectif marseillais. L'issue de ce huitième de finale de Coupe de France pourrait renforcer le champion en titre ou voir redorer le blason d'un Olympique de Marseille en permanente reconstruction. "Il ne faut pas oublier qu'on en a pris quatre à la maison en championnat. Cela nous a fait mal", a prévenu Franck Ribéry. Après le huis-clos contre Auxerre, les dirigeants ont offert cette affiche aux abonnés. L'ambiance devrait être chaude ce soir dans les travées. Victoire cruciale pour les Phocéens en vue de la réception du PSG dimanche.


Le match :
Composition classique alignée par Albert Emon hormis la titularisation de Salomon Olembe à la place de Modeste M'Bami. Choix offensif du FC Lyon avec 5 joueurs à vocation offensive (Fred, Baros, Malouda, Govou et Juninho) pour un seul défensif (Tiago).

2ème minute : centre de Franck Ribéry, remise de Djibril Cissé pour une frappe de Samir Nasri non cadrée.
16ème minute : Ribéry mystifie Clerc et Tiago puis adresse une bonne frappe qui passe à côté du poteau droit de Coupet.

Début de match équilibré sans réel danger devant les buts. On peut craindre dans ces cas-là le coup de patte de Juninho.

0-1 : coup-franc rentrant de Juninho pour la tête de Cris, libre de tout marquage, qui fusille à bout portant Carrasso (17ème minute).

Grosse erreur de marquage de plusieurs Olympiens immédiatement sanctionnée.

28ème minute : corner de Samir Nasri pour la tête de Lorik Cana qui passe largement au-dessus.
36ème minute : superbe ouverture de Taye Taiwo pour un bon contrôle de la poitrine de Toifilou Maoulida qui bute ensuite sur Coupet bien sorti.
38ème minute : volée de Cana de 35 mètres qui passe au dessus de la transversale.

Gros pressing des Lyonnais sur les deux milieux défensifs marseillais, et plus particulièrement sur Olembe. Les Marseillais ont du mal ensuite à s'organiser et à trouver des décalages. Taiwo confirme ses dernières bonnes prestations tandis que Ribéry a bien du mal à tirer son épingle du jeu. Quant à Cissé, il n'est une nouvelle fois pas dans un bon jour.

40ème minute : frappe de 25 mètres de Tiago qui passe largement à côté.
42ème minute : Olembe alerte rapidement Maoulida qui délivre un caviar à Cissé qui manque l'immanquable du pied droit alors qu'il était idéalement placé pour tromper le portier adverse.

Pas de changements à la mi-temps.

45ème minute : coup-franc rentrant de Ribéry pour une bonne tête décroisée de Cana bien arrêtée par le portier lyonnais.
50ème minute : frappe de Baros contrée par Taiwo qui s'est bien jeté et frappe lobée (et ratée) de Tiago captée sans difficulté par Cédric Carrasso.

Sortie de Salomon Olembe et rentrée de Mamadou Niang. Emon repositionne son équipe en 4-3-3 tandis que le FC Lyon s'installe dans le match.

64ème minute : Govou sur la droite repique au centre et décoche une frappe puissante qui passe au-dessus.
66ème minute : claquette de Carrasso sur un coup-franc de Juninho.
68ème minute : centre en retrait de Niang pour Cissé qui mange une nouvelle fois.
71ème minute : dans une position excentrée, belle reprise de volée de Djibril Cissé qui heurtre l'arête externe du poteau gauche de Coupet.
75ème minute : frappe de l'intérieur du droit de Tiago claquée au dessus des buts par le jeune portier marseillais.

Beaucoup d'occasions pour les Marseillais. Trop peut-être ... Les Lyonnais aussi font preuve de bien moins de réalisme qu'en première mi-temps. Mickaël Pagis, dont on connait le réalisme devant le but, rentre à la place de Toifilou Maoulida auteur d'une bonne prestation. Peut-être le tournant de la rencontre ...

84ème minute : bon centre d'Habib Beye pour une reprise de volée ratée de Samir Nasri.

1-1: centre parfait de Franck Ribéry et pagistrale reprise de volée de l'intérieur du droit au point de penalty de Mickaël Pagis qui trompe Coupet (87ème minute).

2-1 : Ribery fixe plusieurs adverses dont Cris pour décaler Beye qui délivre un beau centre pour la tête imparable de Niang (91ème minute)
.



Conclusion :

Victoire méritée des Marseillais dont l'envie était certainement supérieure à celle de leurs adversaires. Victoire du coeur et du courage pour des Olympiens menés au score la plus grande partie du match et un peu, il est vrai, contre le cours du jeu. Victoire du coaching aussi avec les buts des deux joueurs qu'Albert Emon a fait rentrer en cours de match. Un beau cadeau pour le futur possible repreneur Jack Kachkar qui était venu voir le match. Un beau cadeau pour les supporters marseillais venus en nombre voir cette affiche. La semaine difficile des joueurs commence en tout cas de la meilleure des façons et cette belle victoire ne peut que servir l'équipe pour le grand rendez-vous annuel avec la venue du PSG au Vélodrome dimanche.

Infos sur le match

mercredi 31 janvier 2007 (Saison 2006/2007) - 57 000 spectateurs

Arbitré par Laurent Duhamel

Onze marseillais

Cédric Carrasso, Habib Beye, Taye Taiwo, Julien Rodriguez, Ronald Zubar, Lorik Cana, Salomon Olembe, Samir Nasri, Franck Ribéry, Toifilou Maoulida, Djibril Cissé, Remplaçants Sébastien Hamel, Renato Civelli, Modeste M'Bami,

Les buteurs

Mickael Pagis (87') Mamadou Niang (91')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

  • Pas de note pour ce match
  • Précédents matchs de l'OM

    Dans l'actualité de l'OM