Résumé match
Le Mans - OM

La mauvaise période automnale de l'OM aura tué les ambitions sur trois compétitions. Le championnat est perdu depuis longtemps, Boleslav et Saint-Etienne auront annihilé les espoirs olympiens en UEFA et dans la coupe organisée pour que le président Aulas puisse se gargariser au Stade de France.
L'objectif prioritaire reste bien entendu une qualification en Ligue des Champions, mais la Coupe de France a bien réussi aux Marseillais la saison passée, et il serait bien dommage de terminer la saison sans le piment que représente cette compétition. Robert Louis-Dreyfus pourrait ainsi signer son départ avec enfin un trophée significatif...

Albert Emon aligne l'équipe type en cette fin d'après-midi tandis que Le Mans présente une équipe remaniée après la défaite en Coupe de la Ligue cette semaine. Toifilou Maoulida a eu la douleur de perdre sa maman et n'est pas du voyage. Le match dans le match opposera Djibril Cissé à Romaric, ou plutôt leurs coiffeurs respectifs ! La pluie qui tombe sur Léon Bollée ne facilitera pas forcément la tâche aux 22 acteurs.

Le match :

D'entrée de jeu les Olympiens ont la volonté de s'installer dans le camp manceau. Le pressing est haut et l'agressivité dans les duels donne l'avantage à l'OM dans la possession de balle.

7ème minute : corner de Ribéry que Cissé ne fait que dévier légèrement. Zubar passe au travers alors que le ballon traîne dangereusement devant les buts de Pelé.

Bonne nouvelle en ce début de rencontre, les Marseillais ne cherchent pas systématiquement à allumer de grands ballons devant pour Cissé. Le jeu à terre et la remontée de balle remplacent le kick and rush à la british.

13ème minute : Nasri trouve Cissé d'un superbe ballon qui lobe la défense mancelle. Djibril contrôle de la poitrine et place une frappe du revers du pied dans la foulée. Pelé, qui est resté sur ses appuis, sauve les siens.

Les supporters olympiens se font entendre dans le public. Comme d'habitude les spectateurs locaux se voient donner une leçon.

14ème minute : Romaric décroise sa tête sur le premier corner de son équipe. C'est au-dessus.

Les vitesses de Cissé et de Ribéry donnent de nombreux contres dangereux. De son côté Nasri fait étalage de toute sa classe. Percussions, dribbles et crochets sont de véritables régals pour les yeux et montrent que le petit Samir semble franchir un cap ces dernières semaines.

22ème minute : un bon coup-franc de Cissé à ras de terre prend le chemin du soupirail de Pelé, mais ce dernier s'interpose proprement.

25ème minute : bel appel de Nasri, servi magnifiquement par Taiwo d'une passe lobée. Malheureusement le minot voit sa frappe contrée.

Sur cette première demie heure, la technique marseillaise permet aux hommes d'Albert Emon de dominer les débats. Mais la pluie redouble d'intensité et dérègle les automatismes en rendant les ballons trop fuyants.

33ème minute : timorés jusqu'à présent, les Manceaux passent à l'offensive. Samassa coupe un bon centre de Camara mais ne cadre pas son coup de tête.

37ème minute : coup-franc sur la gauche des buts de Carrasso. Le centre puissant trouve la tête de Yannick Fischer qui remet en retrait dans les six mètres. Zubar devance les attaquants adverses et sauve les siens.

38ème minute : offensive marseillaise. Cissé excentré trouve la tête de Pagis. Mais le meilleur buteur du championnat n'appuie pas assez sa frappe.

42ème minute : action de grande classe de Samassa. L'attaquant sarthois s'oriente le ballon de la poitrine et enchaîne avec une spectaculaire frappe sur laquelle Carrasso ne peut rien. Le poteau sauve les Marseillais.

43ème minute : tous les coups de pieds arrêtés des locaux sont très bien tirés. Lucau trompe Carrasso mais il était en position de hors-jeu.

C'est la mi-temps. Les joueurs du MUC72 ont entamé un match de façon bien timorée mais finissent fort la première période. Rien de neuf pendant la pause.

50ème minute : Taiwo nous offre sa spéciale. Après un geste défensif plus qu'approximatif, il réalise un petit pont sur son vis-à-vis avant de dégager son camp.

Le premier quart d'heure est bien terne, les deux équipes semblent se craindre. Les débats sont équilibrés et le rythme est retombé.

57ème minute : grosse frappe de James Fanchone que Carrasso repousse des deux poings. Samassa a suivi mais d'emmène le ballon de la main.

64ème minute : Ribéry enrhume trois adversaires dans un mouchoir de poche. Son centre tendu pour Cissé trouve l'Arlésien en position de hors-jeu.

65ème minute : Ribéry continue de casser les reins des Manceaux. Son centre est repoussé sur Taiwo qui allume un scud de plus de trente mètres. Ca passe légèrement au dessus.

66ème minute : Nasri provoque et sert Cissé dans la course. Djibril n'a pas d'autre choix que de frapper de loin sans inquiéter Pelé.

68ème minute : Samassa, bien servi dans la surface de l'OM, sa frappe frôle les buts de Carrasso.

Les deux équipes se livrent plus, et se rendent coup pour coup. Frédéric Hantz a probablement demandé à ses hommes de passer à la vitesse supérieure pour les vingt dernières minutes. L'issue de la rencontre est indécise tant le match peut basculer d'un côté comme de l'autre.

70ème minute : Mamadou Niang remplace Mika Pagis pour apporter encore plus de vitesse à l'attaque phocéenne.

76ème minute : Cissé domine Fischer physiquement et déborde ensuite son adversaire pour entrer dans la surface de réparation. Son centre pour Niang est un véritable caviar mais le Sénégalais, pas encore dans son match, rate l'immanquable !

78ème minute : Hantz utilise une arme supplémentaire et lance son meilleur buteur Bangoura dans la bataille.

89ème minute : on se dirige tout droit vers les prolongations quand Nasri sert Ribéry en profondeur. L'international est repris et frappe hors cadre.

Fin du temps réglementaire. La rencontre est plaisante, nous allons avoir droit à trente minutes de rab !

92ème minute : Cissé est lancé dans l'espace par Ribéry et allume un pétard sur la barre de Pelé, battu sur cette action.

100ème minute : confirmation du retour d'Olembé dans la rotation olympienne. Salomon remplace M'Bami pour apporter sa vitesse.

103ème minute : Lucau met un petit pont à Taiwo et allume le feu dans la surface marseillaise. Son centre est contré mais Le Mans garde la possession du cuir. Ca chauffe !

Les deux équipes changent de côté pour le dernier quart d'heure avant les tirs aux buts.

106ème minute : Cissé se présente seul face à Pelé. Son extérieur du pied fuit le cadre. Enorme occasion !

107ème minute : centre raté de Camara qui se transforme en tir. Carrasso est lobé et se voit une deuxième fois sauvé par son poteau. Le ballon revient sur la cuisse du numéro 10 manceau à 30 centimètres des buts mais sort en 6 mètres. Incroyable occasion manquée !

Le match peut basculer d'un côté comme de l'autre. On assiste à une partie de roulette russe, reste à savoir qui va prendre la balle...

111ème minute : Samassa manque l'ouverture du score de peu, mais est complètement cuit. Carrasso s'improvise même kiné pour faire passer les crampes de l'attaquant.

118ème : toujours autant de rythme dans un match qui devient fou. Par deux fois Carrasso réalisent des arrêts décisifs. Une première fois sur un missile de Bangoura, puis sur une frappe à ras de terre de Sessegnon.

120ème minute : encore une balle de match pour Cissé lancé seul face à Pelé. Djibril dribble le portier adverse mais est contré in extremis.

121ème minute : but pour l'OM de Mamadou Niang ! Sur le corner qui a suivi, et au bout du suspens, Niang s'élève seul devant les buts de Pelé et pique sa tête de façon imparable. Le Mans 0-1 OM.

Match de coupe extraordinaire entre Le Mans et l'OM, qui aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre à tout moment. Niang fait oublier son raté en crucifiant les Manceaux à la dernière seconde, évitant la terrible épreuve des tirs au but.
Joie intense, et joli geste d'amitié des Olympiens dont la première pensée va à Toifilou Maoulida dans cette terrible épreuve. Rendez-vous en huitièmes !

Infos sur le match

samedi 20 janvier 2007 (Saison 2006/2007) - 10 056 spectateurs

Arbitré par Thierry Auriac

Onze marseillais

Cédric Carrasso, Habib Beye, Taye Taiwo, Julien Rodriguez, Ronald Zubar, Lorik Cana, Modeste M'Bami, Samir Nasri, Franck Ribéry, Mickael Pagis, Djibril Cissé, Remplaçants Sébastien Hamel, Renato Civelli, Wilson Oruma,

Les buteurs

Mamadou Niang (122')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM