Résumé match
Mlada Boleslav - OM

Pendant que d'autres se rendent à l'Allianz Arena, à Old Trafford ou au Camp Nou, l'Olympique de Marseille se déplace dans des stades de quartier. 5000 places pour le stade de Mestsky et une honnête équipe de casseurs de jambes en face. Après un match aller difficile à domicile face des tchèques bien hargneux, l'OM devra se racheter de son match raté contre le FC Nantes dimanche. Albert Emon continue à aligner la plupart des titulaires en dépit des pépins physiques entrevus lors du dernier match. Mamadou Niang sera aligné dans l'axe avec Franck Ribéry sur la gauche et Toifilou Maoulida sur la droite. Modeste M'Bami, Lorik Cana et Wilson Oruma tiendront le milieu de terrain tandis qu'en l'absence de Ronald Zubar (suspendu), Renato Civelli et Bostjan Cesar seront dans l'axe avec les habituels Habib Beye et Taye Taiwo sur les côtés.


Le match:
Légère domination des hommes d'Albert Emon mais encore trop de déchets pour mettre en difficulté les hommes du Mlada.

11ème minute: centre de Modeste M'Bami pour Mamadou Niang poussé dans le dos en pleine surface; l'arbitre ne siffle pas cette faute qui paraissait pourtant évidente

0-1: Franck Ribéry alerte Mamadou Niang qui enfume deux défenseurs et offre un caviar à Toifilou Maoulida qui ne rate pas l'occasion d'un plat du pied (13ème minute)

Le Mlada doit désormais marquer 3 buts pour s'imposer. Au vue du jeu produit durant ce premier quart d'heure par les joueurs tchèques, on ne peut que craindre un réveil des joueurs de Dusan Uhrin.

30ème minute: sur un contrôle orienté superbe, Niang met encore dans le vent 2 défenseurs et, bien qu'excentré, tente une balle piquée au dessus du gardien mais le ballon ne trouve malheureusement pas le cadre

Comme au match aller, l'OM n'est pas avantagé par l'arbitrage . Mamadou Niang subit en particulier un traitement de faveur de la part des défenseurs adverses qui en d'autres terrains auraient sanctionné bien plus sévèrement. Au Mlada, on sait construire des Skoda mais on sait aussi manier la pelle.

1-1: sur un corner joué à deux, tête puissante de Pecka qui remet son club dans la partie (32ème minute)

Franck Ribéry est bien à la peine encore ce soir. Beaucoup de déchets et un volume de jeu bien inférieur à celui qu'on lui connaît. Sa suspension contre les Toulousains ne lui fera pas de mal.

1-2: décalé par Wilson Oruma, Taye Taiwo décoche un missile de 30 mètres qui transperce le mur pour tromper le portier adverse (56ème minute)
2-2: Cesar descend Kysela dans la surface; Holub transforme le penalty sans problème (60ème minute)


62ème minute: Lorik Cana, blessé, est remplacé par Samir Nasri à la 62ème minute.
Les hommes d'Albert Emon souffrent de plus en plus défensivement. Albert Emon décide tout de même de faire rentrer Habib Bamogo à la place de Toifilou Maoulida (66ème minute)

74ème minute: frappe de Abraham qui s'envole dans les tribunes
76ème minute: rentrée de Mickaël Pagis à la place de Franck Ribéry
76ème minute: contrôle de la poitrine d'Abraham qui enchaîne par une reprise de volée du droit à côté
77ème minute: Bamogo décale Pagis pour une frappe puissante qui passe largement au dessus des buts tchèques
79ème minute: plein axe, Abraham frappe une nouvelle fois sans attraper le cadre
3-2: ouverture de 30 mètres de Rolko pour la tête d'Holub qui devance Cesar et trompe Cédric Carrasso (81ème minute)

L'Olympique de Marseille s'est mis en difficulté tout seul. En ratant des occasions d'agraver le score tout d'abord et en n'arrivant pas à mettre le pied sur le ballon. Le pressing du Mlada comme celui de Nantes a fait totalement déjouer les phocéens.

85ème minute: centre au 2ème poteau pour la tête de Sedlacek qui frole le dessus de la transversale

4-2: centre tchèque pour la tête d'un joueur du Mlada que Carrasso repousse à l'intérieur de ses buts mais que Sedlacek qui a bien suivi pousse au fond des filets (91ème minute)


Conclusion:
L'Olympique de Marseille est éliminé de la coupe de l'UEFA par des joueurs connus de leur seule mère. Pas très glorieux. Albert Emon a certainement été un peu trop gourmand en alignant une équipe très offensive et en faisant des changements qui concernaient uniquement l'attaque. Mais la défaite est-elle pour autant un drame ? Certainement pas. Cette épuisante compétition dont tout le monde se fout aurait à un moment ou un autre pénalisé le club qui n'a pas l' effectif (sauf en attaque) pour jouer sur tous les tableaux. Les objectifs sont désormais plus clairs mais l'horizon pas forcément dégagé.

Infos sur le match

jeudi 28 septembre 2006 (Saison 2006/2007) - 4 000 spectateurs

Arbitré par Ruud Bossen

Onze marseillais

Cédric Carrasso, Habib Beye, Taye Taiwo, Renato Civelli, Bostjan Cesar, Lorik Cana, Modeste M'Bami, Wilson Oruma, Franck Ribéry, Toifilou Maoulida, Mamadou Niang, Remplaçants Sébastien Hamel, Alain Cantareil, Hassoun Camara, Salomon Olembe,

Les buteurs

Toifilou Maoulida (14') Taye Taiwo (56')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM