Résumé match
Dniepropetrovsk - OM

En frappant du bois par deux fois, les olympiens ont laissé passer leur chance lors du match aller face aux ukrainiens de Dniepropetrovsk. Le match retour sera donc décisif pour l'avenir européen des deux équipes, à commencer par l'Olympique de Marseille dont les premiers matches (amicaux) se sont soldés par des résultats plus que mitigés. Difficile aussi pour les supporters d'envisager une saison sans Europe. "C'est un match qui va conditionner une partie de notre saison. Les gens ne comprendraient pas que l'on se fasse sortir avant même d'avoir joué en Coupe d'Europe" déclarait hier Lorik Cana. Espérons que ses coéquipiers auront saisi l'enjeu de ce match.


Le match:
Pas grand chose à se mettre sous la dent durant ce premier quart d'heure. Oleg Protasov a mis en place un schéma ultra-défensif avec un seul attaquant. Les ukrainiens, très regroupés derrière, font un énorme pressing très haut qui empêche les marseillais de poser leur jeu. Les joueurs de Dniepropetrovsk ont en tout cas la main sur le match en ce début de partie sans toutefois créer un réel danger devant les cages de Cédric Carrasso.

15ème minute: mauvaise relance dans l'axe de Ronald Zubar qui doit descendre Kornilenko; Zubar ne prend qu'un carton jaune ...
26ème minute: longue ouverture en profondeur de Taye Taiwo pour Mamadou Niang, qui, dans un angle fermé, tente la frappe que le gardien capte parfaitement
31ème minute: belle remise de Niang pour Cana dont la reprise de volée des 20 mètres s'envole dans les nuages.

Les joueurs d'Albert Emon reprennent la possession de balle et s'offrent quelques belles occasions qu'ils n'arrivent cependant pas à concrétiser comme au match aller.

33ème minute: centre de Mickaël Pagis pour Bostjean Cesar qui ne cadre pas sa tête
46ème minute: alerté par Toifilou Maoulida, Mamadou Niang se présente seul face à Kerzonenko et allume bêtement le gardien qui repousse le ballon

Quelle occasion gâchée de Niang !

49ème minute: coup franc de Nazarenko boxé des deux poings par Cédric Carrasso
55ème minute: centre reprise de Maoulida que Niang ne peut reprendre correctement pour mettre le danger sur le but adverse
56ème minute: frappe très pure de Glavina des 20 mètres repoussée par le portier phocéen

Les ukrainiens sont moins en jambes en cette deuxième mi-temps et multiplient les attentats. Sans conséquence pour l'instant.

0-1: sur une déviation de la tête de Wilson Oruma, Niang prend le dessus sur les défenseurs ukrainiens et trompe Kerzonenko (71ème minute)
0-2: côté gauche, Niang mystifie deux défenseurs et délivre un centre très précis du gauche pour la reprise plat du pied de Wilson Oruma qui transperce les filets (75ème minute)


Les phocéens ont fait l'essentiel en ouvrant le score et ont immédiatement enfoncé le clou en doublant la mise. Par deux fois, Mamadou Niang a été décisif. L'attaquant marseillais avait déjà été au match aller le marseillais le plus en vue.

1-2: coup-franc rentrant de Nazarenko que Zubar et Carrasso laissent filer dans les buts marseillais (77ème minute)

80ème minute: ouverture de Niang pour Maoulida dont le centre devant le but ne trouve pas preneur

2-2: encore sur coup de pied arrêté, un ukrainien touche le poteau sur une tête, ballon qui profite à Rusol qui pousse le ballon dans les buts (86ème minute)

Par leur manque de concentration, les olympiens se sont mis en difficulté alors qu'ils avaient le match en main. Dommage car deux buts d'écart en Ukraine aurait été un résultat prometteur.

88ème minute: Wilson Oruma décale Habib Bamogo qui se met sur son pied droit et décoche une frappe molle dont il a le secret; sans danger pour Kerzonenko
94ème minute: coup-franc de Nazarenko qui passe à quelques centimètres du but de Carrasso


Conclusion:
Mission remplie pour les hommes d'Albert Emon. L'Olympique de Marseille jouera le tour préliminaire de la Coupe de l'UEFA. Toutefois quelques inquiétudes subsistent. Tout d'abord les choix d'Emon avec les rentrées de Bamogo insipide comme à son habitude et surtout Deruda dont tout le monde qu'il n'a pas le niveau et qu'il ne l'aura jamais. Le grand n'importe quoi ... L'autre point noir est encore, comme l'an passé, les flottements sur les coups de pied arrêtés que les olympiens auraient pu payer cash ce soir. Mais ne voyons pas tout en noir ! Les olympiens ont montré de très bonnes choses en deuxième mi-temps comme ils l'avaient fait en première mi-temps au match aller. Et un Mamadou Niang dans une forme olympique !

Infos sur le match

samedi 22 juillet 2006 (Saison 2006/2007) - 15 000 spectateurs

Arbitré par Howard Webb

Onze marseillais

Cédric Carrasso, Habib Beye, Taye Taiwo, Ronald Zubar, Bostjan Cesar, Lorik Cana, Sabri Lamouchi, Samir Nasri, Toifilou Maoulida, Mamadou Niang, Mickael Pagis, Remplaçants Sébastien Hamel, Alain Cantareil, Renato Civelli, Mathieu Valbuena,

Les buteurs

Mamadou Niang (71') Wilson Oruma (75')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM