Résumé match
OM - PSG

Sevré de matchs depuis fin 2006, le public du Vélodrome se voit proposer deux rencontres de gala cette semaine. Après une qualification magnifiquement acquise face au rival sportif lyonnais, les olympiens accueillent le rival historique parisien. Historique, car cette saison le PSG n'est plus que le fantôme d'une équipe de football. Dos au mur, les hommes de Le Guen pourraient être reléguables en cas de défaite. Mais OM-PSG n'est jamais un match comme les autres et les phocéens doivent se méfier d'un animal blessé. Dans la course au podium, les points sont chers. Victoire impérative donc, autant sur le plan comptable qu'au niveau de la confiance. 60 000 spectateurs, dont Jack Kashkar, vont pousser derrière une équipe où Salomon Olembé et Mamadou Niang complètent un onze habituel.


Le match :
Equipe offensive alignée par l'entraineur parisien avec Rothen en milieu défensif et Gallardo sur le côté gauche. Même composition de la part d'Albert Emon, hormis la titularisation de Mamadou Niang à la place de Toifilou Maoulida. Enorme ambiance dans le Vélodrome.

5ème minute : grosse erreur de relance plein axe de Ronald Zubar ; Pauleta en profite, tergiverse et transmet à Gallardo qui est repris par Habib Beye

Meilleur entame de match des hommes de Paul Le Guen. La maitrise technique du milieu parisien avec Gallardo et Kalou met en difficulté des marseillais empruntés. Quelques incursions intéressantes de Mamadou Niang et Taye Taiwo sur le côté gauche mais pas grand chose à se mettre sous la dent côté phocéen. Gallardo gagne la plupart de ses duels et ce n'est pas la fébrilité de Zubar ou de Carrasso qui remettra en confiance le onze d'Albert Emon.

23ème minute : crochet d'Armand sur Nasri pour un centre pour Gallardo qui balance sa reprise au dessus des buts
28ème minute : remise aux 20 mètres de Djibril Cissé pour Franck Ribéry qui déclenche une frappe sèche non cadrée
30ème minute : coup-franc de Samir Nasri au premier poteau pour une bonne tête de Beye captée par Landreau
32ème minute : Cissé fixe toute la défense et, aux abords de la surface, balance un pointu des familles que le portier adverse repousse ; Cissé en profite ensuite pour mettre une belle semelle sur Yepes, ce qui lui vaut un carton jaune mérité.

Les commentateurs de Canal+ en font des tonnes pendant 5 minutes, comme ils ne l'avaient pas fait sur la semelle de Chantome sur Nasri quelques minutes avant.Ne parlons pas du coup de genou volontaire de Frau sur Cédric Carrasso qui ne donne lieu à aucune sanction arbitrale et quelques secondes d'indignation de la part de ces mêmes commentaires. Après on dira que nous sommes parano ...

40ème minute : coup-franc de Nasri pour la tête de Julien Rodriguez dans les bras de Landreau
46ème minute : coup-franc lointain de Nasri qui lobe le gardien parisien qui parvient tout juste à claquer la balle sur sa transversale

Mario Yepes sort sur blessure à la mi-temps et est remplacé par Dramé positionné sur la côté gauche et Armand repositionné dans l'axe.

46ème minute : frappe des 25 mètres de Samir Nasri qui oblige Landreau à s'envoler ; Franck Ribéry reprend le ballon mais n'arrive pas à cadrer
48ème minute : Nasri perfore le milieu parisien à 40 mètres des buts, s'enfonce plein axe puis décoche une belle frappe du droit qui vient s'écraser sur le poteau gauche parisien

Bien meilleure début de mi-temps des olympiens qui semblent décidé à prendre leur destin en main. Nasri, véritable dépositaire du jeu marseillais ce soir avec une activité énorme. Un grand match du jeune prodige marseillais.

53ème minute : centre tir de Taiwo qui passe devant toute la défense et même Djibril Cissé

Emon fait un choix résolument offensif en remplaçant Salomon Olembe par Mickaël Pagis.

55ème minute : corner de Ribery au 1er poteau pour Niang dont la tête n'est pas cadrée

Après un tacle très dur d'un parisien sur Niang, le réalisateur de Canal+ remet le ralenti de la semelle de Cissé sur Yepes. Consternant mais habituel.

56ème minute : centre du gauche au deuxième poteau de Nasri pour une volée difficile du droit de Niang non cadrée
62ème minute : silence dans le Vélodrome sur un coup-franc de 25 mètres de Pauleta, détournée mais qui frole le poteau gauche de Carrasso

1-0 : Franck Ribery ouvre pour Niang qui, en pleine course, met dans le vent trois parisiens puis tire ; tir qui est propulsé dans les buts par Djibril Cissé (69ème minute)
1-1 : sur coup-franc de Rothen remisé sur Pauleta libre de tout marquage qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans les buts marseillais (75ème minute)


77ème minute : Pauleta hérite d'une ouverture de Diané, dribble Carrasso mais ne réussit pas à pousser le ballon au fond des filets
89ème minute : centre-tir raté de Pagis du gauche qui frole la transversale de Landreau sans conséquence


Conclusion :
Une nouvelle fois, l'Olympique de Marseille se fait piéger sur coup de pied arrêté et perd 3 points à sa portée. Une nouvelle fois, le PSG a montré que le Vélodrome reste un de ses stades fétiches et Pauleta l'un des pires bourreaux du club phocéen. Les hommes d'Albert Emon n'ont réussi à imposer ni leur jeu ni leur physique. Seul Samir Nasri a montré l'étendu de sa classe. Rien d'inquiétant mais il faudra être fort et réaliste dans les prochaines semaines si les joueurs veulent se rapprocher des places qualificatives en Ligue des Champions.

Infos sur le match

dimanche 04 février 2007 (Saison 2006/2007) - 58 000 spectateurs

Arbitré par Bertrand Layec

Onze marseillais

Cédric Carrasso, Habib Beye, Ronald Zubar, Julien Rodriguez, Taye Taiwo, Lorik Cana, Salomon Olembe, Samir Nasri, Franck Ribéry, Mamadou Niang, Djibril Cissé, Remplaçants Sébastien Hamel, Bostjan Cesar, Renato Civelli, Mathieu Valbuena, Modeste M'Bami,

Les buteurs

Djibril Cissé (69')

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM