Résumé match
Nancy - OM

Après un début de saison convaincant les hommes de Pablo Correa semblent marquer le pas actuellement avec deux défaites et un nul lors des trois dernières journées. Après avoir occupé une flatteuse deuxième place au début du mois de novembre les nancéens pointent à une longueur des Olympiens.
L'OM a connu un destin inverse puisque après deux mois catastrophiques qui ont vu les hommes d'Albert Emon dégringoler d'une fringante et solide deuxième place aux méandres du ventre mou la combinaison des retours de Cissé et d'une victoire convaincante face aux Monegus ont ramené les espoirs d'Europe du côté du Vieux Port. L'enjeu est clair : engranger le maximum de points jusqu'à la trêve pour pouvoir rêver à des lendemains meilleurs. Djibril Cissé est aligné d'entrée de jeu par Emon qui espère sans doute que le messie peroxydé conduira ses ouailles en terre promise, et cela commence ce soir à Marcel Picot.


Le match :
Mamadou Niang occupe le flanc gauche tandis que Djibril Cissé est titularisé pour la première fois en pointe, Mickaël Pagis quant à lui joue en soutien. La défense alignée par Albert Emon est la défense type avc Habib Beye à droite, Taye Taiwo à gauche et le duo Ronald Zubar - Renato Civelli dans l'axe. Côté milieu, Lorik Cana et Modeste M'Bami forment leur duo habituel tandis que Wilson Oruma sera un cran au dessus.

4ème minute : Kim s'échappe côté droit et adresse un centre dangereux bien capté par Carrasso devant Zerka.
6ème minute : première action intéressante pour les Olympiens avec Oruma qui alerte Cissé dans la profondeur mais la passe est trop appuyée et la balle file jusqu'à Bracigliano.
9ème minute : Cissé a faim de ballons, il tente une frappe lointaine côté droit dans un angle difficile.

Les Nancéens pratiquent un pressing très haut et gênent la relance olympienne.

12ème minute : énorme occasion pour l'OM. Pagis glisse en profondeur à Niang qui tente de remettre en retrait pour Cissé mais la défense nancéenne intercepte la balle.

Nancy laisse quelques espaces et les Marseillais arrivent à trouver de la profondeur en contre. Les supporters font une fois encore la fierté du club, le stade Marcel Picot semble tout entier acquis à la cause olympienne.

17ème minute : Zerka tente de profiter d'une belle ouverture de Curbello mais Zubar s'impose tout en puissance et sans aucun problème.
21ème minute : Carrasso fait une sortie Barthezienne au pied à l'entrée de sa surface, percutant Zubar et le laissant sur le carreau. Mais le défenseur est solide et se relève.
25ème minute : Oruma trouve Cissé dans la surface, mais sa frappe est contrée.
26ème minute : belle percée d'Oruma qui après un coup du sombrero fait une passe en cloche vers Cissé signalé hors-jeu.

Nancy impose un rythme d'enfer et pratique un réel harcèlement sur les joueurs marseillais qui peinent à développer leur jeu.

39ème minute : à la faveur d'un contre, Nancy se trouve plusieurs fois en position de tir, mais la défense olympienne fait bloc. Sur le contre Cissé lance Niang qui marque en position de hors-jeu. Le but est refusé et Niang averti.

1-0 : Monsieur Layec siffle un coup franc pour Nancy sur une faute imaginaire de Civelli. Benjamin Gavanon convertit l'occasion contre le club de son coeur d'une belle frappe qui touche la barre avant de rentrer. (43ème minute)

53ème minute : très belle action de l'OM avec Pagis qui lance Cissé qui centre instantanément vers Niang qui place bien la balle. Mais Bracigliano réalise une belle parade.
57ème minute : Curbelo reçoit la balle dans la surface, mais Civelli le contrôle avec beaucoup de sang froid et Carrasso cueille la balle.

La construction laisse toujours autant à désirer alors que Nancy semble commencer à lever le pied. Les Olympiens sont incapables d'accélérer le jeu.

60ème minute : sur un coup-franc Taiwo passe la balle à Pagis qui place une belle frappe détournée par Bracigliano. L'attaquant marseillais avait de toutes façons été signalé hors-jeu à tort.
63ème minute : M'Bami laisse se place à Nasri et Cana retrouve son poste de prédilection devant sa défense.

Les Olympiens tiennent enfin un peu mieux la balle, mais plus qu'un regain de forme marseillais on a surtout l'impression que Nancy marque le pas physiquement et défend son avantage.

63ème minute : Maoulida remplace Cissé visiblement furieux de devoir céder sa place.
67ème minute : Kim échappe à Beye et adresse un bon tir dans un angle fermé, mais Carrasso le capte sans problème.
72ème minute : passe anodine en profondeur pour Curbelo, Civelli arrête sa course de façon inexplicable et Carrasso se fend d'une sortie au pied aussi risquée que ridicule. Curbelo lui chipe la balle mais ne peut adresser un bon centre.

2-0 : Dans la foulée de la toile de Carrasso la défense phocéenne se dégage mal et Kim récupère la balle dans la surface et aligne un Carrasso sans doute mis en confiance par son coup d'éclat précédent.(72ème minute)

Nasri a apporté un plus dans le jeu qui n'étonnera que les gens n'ayant jamais entendu parler de ce jeu qu'on appelle pudiquement football.

78ème minute : Mathieu Valbuena remplace Mickaël Pagis avec la mission de dynamiser enfin l'attaque olympienne.
79ème minute : suite à une faute non sifflée sur Niang qui reste à terre, les Nancéens, très fair-play, développent une contre-attaque que Dia conclue par une frappe arrêtée par Carrasso.
87ème minute : coup-franc pour l'OM à une trentaine de mètres, tiré par Valbuena qui enveloppe une bonne frappe qui rase les buts, mais Bracigliano semblait sur la trajectoire.
89ème minute : Maoulida sur sa droite fait une frappe anodine qui passe devant le but nancéen.
93ème minute : le coup de sifflet intervient alors que Nancy s'apprête à tirer un corner.


Conclusion :
Les Olympiens n'auront décidément jamais été dans le coup dans ce match et on voit mal comment une équipe proposant si peu de jeu et n'arrivant pas à imposer son rythme à une équipe, ayant joué un match européen dans la semaine, pourrait décrocher une place pour la Ligue des Champions. La faillite fut collective mais surtout tactique. Soupe à la grimace au menu du réveillon.

Infos sur le match

samedi 16 décembre 2006 (Saison 2006/2007) - 20 000 spectateurs

Arbitré par Bertrand Layec

Onze marseillais

Cédric Carrasso, Habib Beye, Taye Taiwo, Renato Civelli, Ronald Zubar, Modeste M'Bami, Lorik Cana, Wilson Oruma, Mamadou Niang, Mickael Pagis, Djibril Cissé, Remplaçants Sébastien Hamel, Bostjan Cesar, Salomon Olembe, Habib Bamogo,

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM