Résumé match
Lille - OM

Malgré trois défaites consécutives en Ligue 1, l'Olympique de Marseille n'est toujours pas lâché au classement. Cela s'explique en partie par le début de saison canon des Phocéens mais aussi par le niveau très moyen du championnat. Ainsi, Lens est second avec une moyenne correcte sans plus de 1,69 points par match tandis que Nancy est 3ème sans avoir gagné une fois à l'extérieur. Bref, en cas de victoire ce soir, les Olympiens pourraient retrouver une seconde place qu'ils ont longtemps occupée. Mais la tâche ne s'annonce pas simple puisque l'adversaire du soir n'est autre que Lille qui participe depuis maintenant deux saisons à la prestigieuse Ligue des Champions. Les hommes d'Albert Emon devront donc montrer un tout autre visage ce soir pour l'emporter et permettre à l'OM de retrouver une place un peu plus digne de son rang.

Le match : Albert Emon a choisi d'aligner Toifilou Maoulida côté droit. Mickaël Pagis est remplaçant. En défense, on note la 3ème titularisation consécutive de Gary Bocaly et le retour de Renato Civelli. Modeste M'Bami et Ronald Zubar sont suspendus.


7ème minute : superbe coup franc de Cana qui trouve Maoulida dans la profondeur mais malheureusement l'attaquant olympien rate son contrôle alors que Sylva était sorti à son encontre.

En ce tout début de match, les Lillois ont le contrôle du ballon mais la défense marseillaise est bien en place. Le LOSC commet beaucoup de fautes. A noter le très bon début de match de Cana. Il n'y a pas d'occasions.

17ème minute : action de grande classe de Nasri qui élimine son adversaire direct avant malheureusement de rater sa frappe du pied gauche.

Les deux formations se neutralisent pour le moment. Civelli domine dans le jeu aérien. Son retour fait beaucoup de bien en défense.

27ème minute : sur un coup franc parfaitement frappé par Nasri et dévié par Chalmé, Sylva parvient à détourner le ballon en corner. Grosse alerte pour le portier lillois.

33ème minute : Beye écope d'un jaune pour une faute sur Keita.

38ème minute : Tafforeau frappe largement à côté des buts de Carasso.

Les Lillois ne sont pas dangereux. La défense olympienne est solide. Néanmoins, les Phocéens manquent de précision dans la dernière passe pour mettre en difficulté la formation nordiste. La pauvreté du jeu olympien est malheureusement frappante.

40ème minute : superbe travail de Niang mais malheureusement, étant esseulé, il perd le ballon.

Tafforeau sort une civière à la suite d'un coup de coude involontaire de Ribéry.

45ème minute +2 : BUT : à la suite d'une perte de balle au milieu de l'OM, Bodmer transmet la balle à un coéquipier qui la lui remet instantanément et trompe Carasso d'une superbe frappe en pleine lucarne du pied droit. LOSC 1-0 OM

C'est la mi-temps : l'OM a encaissé un but à la dernière seconde d'une première mi-temps où les Lillois n'auront rien démontré. C'est très dur pour les Phocéens qui avaient contrôlé parfaitement jusque là cette formation lilloise. Les Olympiens ont manqué de justesse technique notamment dans la dernière passe pour se montrer vraiment dangereux.

Pour Lille, Lichtsteiner remplace Tafforeau qui est blessé.

47ème minute : Cabaye s'arrache sur le côté droit et centre pour Robail qui en bout de course frappe au dessus.

54ème minute : Ribéry transmet la balle à Oruma qui rate complètement sa frappe.

55ème minute : superbe passe en profondeur de Taiwo pour Maoulida qui contrôle de la poitrine mais bute sur l'excellent Sylva. Enorme occasion pour l'OM !

62ème minute : Keita se retourne dans la surface et frappe en force. Carasso détourne des 2 poings.

La rencontre a pris une autre dimension. Les deux équipes se montrent enfin dangereuses et le match gagne en intensité.

63ème minute : Nasri tire largement au dessus des buts de Sylva. L'international espoir n'arrive pas à ajuster ses frappes.

64ème minute : à la suite d'un corner, Makoun centre pour Keita qui reprend du droit. Carasso, bien sorti à l'encontre de l'attaquant lillois, sauve l'OM.

Emon décide de faire entrer Pagis et Bamogo à la place de Maoulida et de Bocaly. C'est un vrai pari offensif certes mais un choix douteux quand même car Bamogo n'a rien d'un arrière droit. Lille domine.

74ème minute : Bodmer lance parfaitement Cabaye dans l'axe. Ce dernier est l'auteur d'une frappe croisée du pied droit qu'arrive à détourner Carasso.

Lille multiplie les occasions pour doubler la mise mais l'OM peut compter sur un grand Carasso.

80ème minute : isolé entre trois défenseurs olympiens, Keita arrive tout de même à tenter un lob mais c'est sans danger pour Carasso.

84ème minute : Pagis sert parfaitement Niang mais ce dernier bute sur Sylva. C'est une énorme occasion de vendangée.

Deruda remplace Nasri. C'est un choix bizarre pour ne pas dire plus d'Emon.

86ème minute : Keita écope d'un jaune pour contestation. Quelques instants plus tard, Fauvergue remplace Bodmer.

88ème minute : à peine entré en jeu, Fauvergue tente une frappe qui termine à côté des buts de Carasso.

C'est la fin du match. L'OM a été incapable de se montrer dangereux en toute fin de match.

Conclusion : l'Olympique de Marseille perd pour la 4ème fois de suite en Ligue 1. Après l'ouverture du score lilloise en fin de première mi-temps, les Phocéens ont vendangé notamment par Niang et Maoulida leurs rares occasions de buts. Lille a maîtrisé la seconde mi-temps et c'est uniquement grâce a un grand Carasso que l'OM est resté dans le match. Les choix d'Emon ont été incompréhensibles. L'OM n'a que deux points de retard sur le 3ème mais si les Olympiens ne réagissent pas rapidement, la crise risque de couver.

Infos sur le match

dimanche 12 novembre 2006 (Saison 2006/2007) - 17 000 spectateurs

Arbitré par Laurent Duhamel

Onze marseillais

Cédric Carrasso, Garry Bocaly, Taye Taiwo, Habib Beye, Renato Civelli, Lorik Cana, Wilson Oruma, Samir Nasri, Franck Ribéry, Toifilou Maoulida, Mamadou Niang, Remplaçants Sébastien Hamel, Bostjan Cesar, Salomon Olembe, Mathieu Valbuena,

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM