Résumé match
Lens - OM

Les Olympiens ont encore les honneurs télévisés cette semaine avec ce déplacement dans le Pas de Calais ce qui fait que la rencontre a été une nouvelle fois décalée (après Istres et Saint-Etienne et avant Monaco et le PSG à 2 reprises).
Comme prévu Bollaert affiche complet malgré un début de saison plus que médiocre de la part des Sang et Or avec une place dans le dernier tiers du classement. Les Lensois ont seulement 2 victoires en 10 matches et ces succès ont eu lieu lors des 2ème et 3ème journées. Cela fait donc plus de 2 mois que les joueurs de Gervais Martel n'ont plus gagné. Côté olympien, même si le classement est bien plus satisfaisant, le jeu produit est proche du 0 absolu et les ambitions affichées cet été par les dirigeants semblent utopiques.
La petite lueur d'espoir pour espérer un mieux de la part des Phocéens (qui jouent dans un honteux maillot noir et jaune) vient des retours de Costa, Bamogo (suspendus contre les Verts) et Déhu (enfin totalement rétabli). Anigo aligne un 11 sans surprise majeure composé de Barthez, Meité, Beye, Déhu, Lizarazu, Costa, S.N'Diaye, Fiorèse, Batlles, Luyindula et Bamogo. A noter donc la présence d'Hemdani sur le banc aux côtés de Gavanon, Ferreira, Nasri et Koke.

La première action dangereuse a lieu à la 13ème minute avec un dégagement au pied de Barthez dévié de la tête par Beye suivie d'un centre en retrait de Fiorèse mais Luyindula n'appuie pas assez son plat du pied qui termine sur Itandje alors que le but était grand ouvert.
Cette occasion concrétise le bon début de match des Olympiens qui ont le ballon et font le jeu mais, minute après minute, les Lensois reprennent la possession de la balle. Il faut néanmoins attendre la 33ème minute pour voir la première vraie occasion des Sang et Or : après un beau rush de Thomert (stoppé par N'Diaye juste avant la surface), Utaka frappe un coup-franc excentré en force sur Barthez mais le capitaine olympien l'arrête en deux temps.
Globalement cette première période est terne avec des Lensois qui ne semblent pas vouloir gagner et des Marseillais qui ne prennent pas beaucoup de risque étant donné qu'ils jouent à l'extérieur.

La seconde mi-temps est tout aussi tranquille et c'est à la 66ème minute que l'on voit la première occasion avec un départ de Cousin dans le dos de Déhu mais son tir puissant n'est pas cadré.
Nasri remplace alors le très peu inspiré Batlles poste pour poste sur la gauche du milieu de terrain marseillais. Quelques secondes plus tard, Koke prend la place de Luyindula.
L'Espagnol obtient tout de suite un coup-franc à l'entrée de la surface mais la frappe de Lizarazu est freinée par le mur et Itandje la capte sans problème.
Il ne se passera plus rien jusqu'à la fin du match.

Les Phocéens reviennent avec un point de ce déplacement mais vu la pauvre prestation lensoise, un peu plus d'audace aurait pu permettre de gagner. Néanmoins, il y a un net mieux après le nul de la semaine dernière avec de la solidité, de la sérénité et de l'efficacité défensive.
Il faudra ajouter de la créativité et du réalisme pour battre Monaco en fin de semaine dans un match face à un adversaire bien meilleur.

Infos sur le match

dimanche 24 octobre 2004 (Saison 2004/2005) - 40 000 spectateurs

Arbitré par Damien Ledentu

Onze marseillais

Fabien Barthez, Habib Beye, Bixente Lizarazu, Frédéric Déhu, Abdoulaye Meité, Eduardo Costa, Sylvain N'Diaye, Fabrice Fiorèse, Laurent Batlles, Habib Bamogo, Péguy Luyindula, Remplaçants Jérémy Gavanon, Demetrius Ferreira, Brahim Hemdani,

Les buteurs

aucun buteur olympien

Remplacements

Avertissements

Les notes de FootMarseille

Précédents matchs de l'OM

Dans l'actualité de l'OM